Aaron Scotus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aaron Scotus
Fonction
Abbé
Biographie
Naissance
Décès
Époque
Génération du Xe siècle (d), génération du XIe siècle (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Autres informations
Ordre religieux

Aaron Scotus (mort en 1052, probablement le , à environ 60 ans[1],[2]) est un abbé, musicien et théoricien de la musique irlandais. Il est parfois appelé Aaron l’Écossais (bien qu'à l'époque le terme Scotus désigne un Irlandais), Aaron de Saint-Martin ou Aaron de Cologne.

Biographie[modifier | modifier le code]

Bénédictin, Scotus fait dans sa jeunesse un pèlerinage à Cologne au couvent Saint-Martin dont il devient l'abbé en 1042. Il sera plus tard abbé de Saint-Pantaleon.

Compositeur[modifier | modifier le code]

Il semble qu'il soit le premier à avoir introduit le chant grégorien lors des services du soir en Allemagne. Il a rédigé deux traités historiquement importants : De utilitate cantus vocalis et de modo cantandi atque psallendi et De regulis tonorum et symphoniarum. La bibliothèque de Saint-Martin à Cologne conserve son œuvre Tractatum de utilitate cantus vocalis et de modo cantandi atque psallendi.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. François-Joseph Fétis, Biographie universelle des musiciens et bibliographie générale de la musique, Leroux, (lire en ligne)
  2. Certaines sources indiquent un décès le 18 novembre 1052.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]