Aaron Devor

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Aaron Devor
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
Activité
Autres informations
A travaillé pour

Aaron H. Devor (né en 1951) est un sociologue et sexologue canadien, connu pour ses recherches sur la communauté transsexuelle et transgenre. Devor enseigne à l'université de Victoria depuis 1989 et est actuellement le doyen des études supérieures. Le magazine canadien Maclean's le décrit comme « un expert de renommée internationale sur le genre, le sexe et la sexualité »[1].

Jeunesse et formation[modifier | modifier le code]

Aaron Devor obtient un baccalauréat universitaire en psychologie de l'université York en 1971, une maîtrise en communication de l'université Simon Fraser en 1985, et un doctorat en sociologie de l'université de Washington en 1990. Devor effectue sa transition de genre en 2002, à 51 ans.

Carrière[modifier | modifier le code]

Devor a été membre du groupe de travail de l'Association internationale Henry Benjamin de dysphorie de genre, à l'origine de la sixième édition des Standards de soin. Il a recueilli des témoignages d'expériences trans, et a fait des recherches biographiques sur le philanthrope Reed Erickson, homme trans lui-même.

En 2015, l'ouvrage de Devor The Transgender Archives est finaliste pour le prix Lambda Literary dans la catégorie « Livre non-fictionnel LGBT »[2].

En 2016, à travers sa fondation, Jennifer Pritzker (en) donne 2 millions de dollars pour créer la première chaire de transgender studies au monde, à l'université de Victoria. Aaron Devor est choisi pour inaugurer la chaire[3].

Sélection de publications[modifier | modifier le code]

  • (en) Devor, H, Gender Blending: Confronting the Limits of Duality, Indiana University Press, , 192 p. (ISBN 978-0-253-20533-9 et 0253205336).
  • (en) Devor, H, FTM: Female-to-Male Transsexuals in Society, Indiana University Press, , 695 p. (ISBN 978-0-253-21259-7 et 0253212596).
  • (en) Devor, H, « Transsexualism, Dissociation, and Child Abuse An Initial Discussion Based on Nonclinical Data », Journal of Psychology & Human Sexuality, vol. 6, no 3,‎ .
  • (en) H Devor, The Transgender Archives: Foundations for the Future, University of Victoria Libraries, (ISBN 9781550585247).

Références[modifier | modifier le code]

  1. MacQueen, Ken (26 mai 2003)
  2. (en) « The 27th Annual Lambda Literary Award Finalists », sur Lambda Literary, (consulté le 27 novembre 2017)
  3. (en) Rose Kaplan, « Jennifer Pritzker's Foundation Gives $2 Million for Transgender Studies at Canadian University », sur Tablet

Liens externes[modifier | modifier le code]