Aaron Aaronsohn

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour voir d'autres.
Des informations de cet article ou section devraient être mieux reliées aux sources mentionnées dans la bibliographie, sources ou liens externes. (octobre 2015).

Améliorez sa vérifiabilité en les associant par des références.

Aaron Aaronsohn
Aaron Aaronsohn 1876-1919.jpg

Aaron Aaronsohn.

Informations générales
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 42 ans)
Zikhron YaakovVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Sœur

Aaron Aaronsohn (né en 1876 à Bacău en Roumanie et mort le ) est un scientifique, un explorateur, un homme d'affaires et un homme politique juif de Palestine.

Aaronsohn est surtout connu pour sa découverte du blé sauvage qu'il nomme mère du blé tout autant que pour son rôle comme fondateur et dirigeant du Nili, un groupe juif d'espionnage travaillant pour le Royaume-Uni durant la Première Guerre mondiale.

Enfance et études[modifier | modifier le code]

Il émigre à l'âge de six ans en Terre d'Israël, alors part de l'Empire ottoman, ses parents s'installant à Zihron Yaakov, une colonie agricole juive, constituée lors de la première Aliyah.

Après des études en France, financées par le baron Edmond de Rothschild (1845-1934), Aaronsohn commence à étudier la flore de la Palestine et devient le chef d'un groupe d'experts sur ce sujet.

Le botaniste[modifier | modifier le code]

Lors d'une excursion sur le mont Hermon, il découvre deux pieds de blé sauvage (Triticum dicocoides). Cette importante découverte, tant pour les agronomes que pour les historiens, le rend célèbre à travers le monde, et lui permet de voyager aux États-Unis et d'obtenir un financement pour ouvrir une station de recherche à Atlit.

L'homme politique[modifier | modifier le code]

Grâce aux informations fournies par le Nili à l'armée britannique, le général Edmund Allenby (1861-1936) conduit une attaque surprise à Beer-Sheva, contournant les puissantes défenses turques de Gaza.

Après la guerre, Chaim Weizmann (1874-1952) fait appel à lui pour travailler à la Conférence de paix de Paris de 1919 mais Aaronsohn meurt dans un accident d'avion au-dessus de la Manche. Ses travaux paraissent posthumément.

Lectures complémentaires[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Aaron Aaronsohn » (voir la liste des auteurs).

Source[modifier | modifier le code]

Référence IPNI : Aaron Aaronsohn (Aarons.) (liste des espèces décrites) (en)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Agricultural and botanical explorations in Palestine, 1910.

Aarons. est l’abréviation botanique standard de Aaron Aaronsohn.

Consulter la liste des abréviations d'auteur ou la liste des plantes assignées à cet auteur par l'IPNI