Aang

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Aang
Personnage de fiction apparaissant dans
Avatar, le dernier maître de l'air et La Légende de Korra.

Alias Avatar
Tête de flèche
Origine Temple de l'Air austral
Sexe Masculin
Cheveux Noir (généralement rasés)
Yeux Gris / brun
Activité Avatar
Moine
Caractéristique Porte des tatouages de maître de l'air
Âge 12 ans en apparence
112 en réalité
Entourage Gyattso
Katara
Sokka
Toph (livre 2)
Zuko (livre 3)
Roku
Ennemi de Zuko (livre 1 et 2)
Azula
le Seigneur du Feu Ozaï

Créé par Michael Dante DiMartino
Bryan Konietzko
Voix (en) Zach Tyler Eisen
(fr) Gwenaël Sommier (enfant)
Première apparition Le garçon bloqué dans l'iceberg

Aang (安昂, Ān Áng?) est un personnage de fiction et le héros de la série télévisée Avatar, le dernier maître de l'air de Nickelodeon, créée par Michael Dante DiMartino et Bryan Konietzko.

Aang est le dernier maître de l'air encore vivant. C'est un moine des nomades de l'air, et la réincarnation de l'Avatar, esprit de lumière et de paix capable de contrôler les 4 éléments. Âgé de 12 ans dans la série originelle, il a en réalité passé 100 ans en cryostase. Il cherche à parfaire sa maîtrise des éléments et à empêcher la Nation du Feu de détruire les autres peuples.

Le personnage d'Aang est aussi apparu sur des cartes à collectionner[1],[2], des jeux vidéo[3],[4], des T-shirts[5] et des bandes dessinées[6]. Dans le film Le Dernier Maître de l'air, Aang est joué par Noah Ringer[7]. Sa voix française est assurée par Gwenaël Sommier.

Apparence[modifier | modifier le code]

Aang a l'apparence d'un enfant de 12 ans, avec des yeux gris, parfois marrons. il possède des tatouages bleus le long de ses membres, dans son dos et sur son crâne, qui se terminent en forme de flèche sur son front, ses pieds et ses mains. Il a le crâne rasé sauf au début du livre trois où ses cheveux sont noirs. Aang porte des vêtements orange et rouge des nomades de l'air, ressemblant à un Kesa. Lorsqu'il entre en état d'avatar, ses yeux et ses tatouages deviennent blancs et lumineux.

Création et conception[modifier | modifier le code]

Le personnage d'Aang est développé à partir d'un dessin de Bryan Konietzko, représentant un homme chauve avec une sorte de flèche sur la tête. L'idée évolue, et devient un enfant accompagné d'un bison volant[8]. Pendan ce temps, Michael Dante DiMartino s'intéresse à un documentaire sur des explorateurs piégés au Pôle Sud, ce qu'il va ajouter aux dessins de Konietzko.

« Il y a un type de l'air seul avec ces gens de l'eau, piégés dans un désert neigeux... et peut-être des gens du feu qui sont contre eux »

— Michael Dante DiMartino et Bryan Konietzko[8]

Ce qu'ils ont décrit correspond aux deux premiers épisodes de la série Avatar, le dernier maître de l'air. Katara et Sokka de la tribu de l'eau sauvent Aang, un nomade de l'air dans une zone gelée près des pôles, alors qu'Aang est chassé par Zuko et les troupes de la nation du feu[8],[9],[10]. Les créateurs de la série voulaient qu'Aang soit piégé mille ans dans un glacier, puis se réveille dans un monde futuriste avec un robot appelé Momo et une douzaine de bisons. Cependant, les créateurs changent d'idée, et préfèrent une durée de cent ans dans l'iceberg, Momo devient un lémurien volant, et le troupeau de bison est réduit à un seul[8].

La maîtrise de l'air, premier élément d'Aang, est basée sur un art martial chinois neijia, appelé Baguazhang. Celui-ci se base sur des mouvements circulaires et porte peu de coups, ce qui est censé illustrer l'imprédictabilité de l'air et le caractère pacifique d'Aang[11].

Dans l'épisode Récits de Ba Sing Se, le nom d'Aang est écrit 安昂 (ān áng) en chinois.

Personnalité et caractéristiques[modifier | modifier le code]

Pour Michael Dante DiMartino, co-créateur de la série :

« Nous voulions qu'Aang résolve les problèmes et et vainque ses ennemis avec ses connaissances aussi bien qu'avec ses pouvoirs »

— Michael Dante DiMartino[12]

.

Selon les créateurs de la série, le bouddhisme, l'hindouisme et le taoisme ont été les principales inspirations pour le concept d'Avatar[13]. Comme montré dans l'épisode Le Roi d'Omashu[14] et Le Bandeau[15], un aspect notable du personnage d'Aang est son régime végétarien, ce qui est compatible avec les principes du bouddhisme, du taoïsme et de l'hindouisme [13]. De plus, il répugne à se battre et préfère négocier avec ses adversaires[16]. Il a également du mal à vouloir tuer le seigneur du feu Ozai[17], et préfère trouver un autre moyen de le neutraliser que de le tuer[18].

Apparitions dans Avatar, le dernier maître de l'air[modifier | modifier le code]

Livre 1 : l'Eau[modifier | modifier le code]

Aang est retrouvé dans un iceberg par Katara et Sokka, deux adolescents de la tribu de l'eau du pôle sud[19]. Ils décident de le conduire dans leur village. Là, Aang passe une grande partie de son temps à s'amuser avec les jeunes enfants et Katara. Mais il est très rapidement retrouvé par Zuko, prince de la Nation du Feu banni, et son oncle Iroh. Zuko le fait prisonnier et l'emmène avec lui pour le rapporter à son père et retrouver son honneur. Aang parvient cependant à s'échapper[20].

Il part ensuite en compagnie de Appa, Katara et Sokka pour trouver un professeur qui pourra lui apprendre la maîtrise des éléments, à commencer par l'eau. En chemin, ils s'arrêtent au temple de l'air où Aang a grandi, le temple de l'air austral, et s'aperçoivent que la Nation du Feu a exterminé tous les nomades de l'air[21]. Aang retrouve par ailleurs le squelette du moine Gyatso dans les ruines du temple et sous le coup de la colère, entre en état d'avatar. Katara parvient toutefois à le calmer et Aang retrouve son aspect normal. C'est aussi lors de cette visite que Aang découvre Momo, un lémurien volant qu'il apprivoise.

Alors qu'ils venaient en aide aux habitants d'un village situé en pleine forêt, Aang pénètre malgré lui dans le monde spirituel où il est accueilli par Fang, le dragon de Roku, l'Avatar qui l'a précédé. Durant ce voyage dans le monde des esprits Aang reçoit l'instruction de se rendre sur l'île du Croissant le jour du solstice d'hiver. Sur cet île se situe un temple dédié à l'Avatar Roku et en s'y rendant, Aang pourra entrer en communication avec son prédécesseur. Une fois sur place Aang apprend qu'il devra pouvoir maîtriser les quatre éléments avant la fin de l'été et le passage de la comète Sozin. Le cas échéant, la Nation du Feu remporterait la victoire grâce à la puissance que la comète procurera aux maîtres du feu[22]. Au moment de partir, Aang est capturé par l'amiral Zhao. Zuko, qui est en compétition avec Zhao concernant la capture de l'Avatar, vient en aide à Aang et le fait évader. Pour ce faire, Zuko se fait passer pour l'Esprit Bleu[23].

Après son évasion, Aang et ses amis reprennent la direction du pôle nord. Une fois arrivés, ils trouvent rapidement un professeur : maître Pakku. Il accepte d'enseigner à Aang mais refuse d'apprendre la maîtrise de l'eau à Katara parce que c'est une fille. Pakku dit qu'il tient à respecter les traditions. Pakku revient tout de même sur sa décision et finit par accepter Katara qui se montre très talentueuse. Après une courte période de calme, Zuko et Zhao réapparaissent tous deux. Zhao a trouvé le moyen de vaincre la tribu de l'eau du pôle nord une bonne fois pour toutes. Zuko quant à lui s'infiltre discrètement pour capturer Aang. Pour contrer l'invasion de Zhao, Aang entre en état d'avatar et détruit la flotte de la Nation du Feu. Zuko s'échappe avec son oncle et Zhao est tué dans les combats[24].

Livre 2 : la Terre[modifier | modifier le code]

Aang maîtrise désormais l'eau. Pour apprendre la maîtrise de la terre, il se rend à Omashu. Aang connaît en effet le roi Bumi. Peu après leur arrivée, Aang et ses amis découvrent que la ville est passée sous la domination de la Nation du Feu[25]. Aang doit alors trouver un autre professeur de maîtrise de la terre. En traversant un marais alors qu'ils se rendent à Gaoling, Aang a la vision d'une jeune fille qui rit et d'un sanglier ailé[26].Cette vision permet à Aang de rencontrer Toph qui se lie d'amitié avec Aang et l'accompagne pour la suite de ses aventures[27], et lui apprend à maîtriser la terre[28].

Azula, princesse du feu, et ses amies Mai et Ty Lee pourchassent Aang[29]. En traversant le désert, il découvre dans une bibliothèque engloutie dans le sable qu'une éclipse aura bientôt lieu. Celle-ci empêchera la maîtrise du feu[30]. Appa est cependant enlevé par des nomades du désert[31].

En arrivant à Ba Sing Se, Aang et ses amis déjouent un plan d'invasion de la Nation du Feu qui tentait de percer la muraille de la ville à l'aide d'une foreuse[32]. Ils s'aperçoivent que le roi de la terre ne sait rien de la guerre qui se déroule à l'extérieur de la ville[33]. Ce climat d'ignorance est maintenu par le conseiller du roi, Long Feng, qui dirige la ville et contrôle le Dai Li, sa police secrète[34]. Après avoir renversé Long Feng et retrouvé Appa, retenu prisonnier par le Dai Li[35], Aang suit l'enseignement d'un gourou afin de maîtriser l'état d'avatar[36]. il a une vision de Katara en danger et retourne à Ba Sing Se pour la secourir. Azula s'est infiltrée dans la ville avec ses amies et grâce à Long Feng et au Dai Li. Zuko, tiraillé par ses sentiments, s'associe à sa sœur pour rattraper l'Avatar. Katara et Aang les affrontent. Il entre en état d'avatar pour les contrer mais est mortellement blessé par Azula. Iroh s'oppose alors à sa nièce et à son neveu pour que Katara et Aang puissent s'échapper. Le groupe quitte Ba Sing Se tandis que Azula est persuadée d'avoir éliminé l'Avatar. Iroh quant à lui est fait prisonnier.

Livre 3 : le Feu[modifier | modifier le code]

Ba Sing Se est maintenant aux mains de la Nation du Feu. Le groupe de l'Avatar se dirige vers la Nation du Feu et s'est associé à quelques résistants pour préparer l'invasion le jour de l'éclipse (le Jour du Soleil Noir).

Zuko a retrouvé son honneur et est rentré chez lui. Il est maintenant considéré comme un héros. Pourtant il soupçonne l'Avatar d'être toujours en vie et envoie un mercenaire à sa poursuite. Son oncle est enfermé pour trahison.

Le jour de l'éclipse, l'attaque réussit mais le Seigneur du Feu est introuvable. À la fin de l'éclipse, la nation du feu contre-attaque et fait de nombreux prisonniers. Aang et d'autres survivants se réfugient dans le temple de l'air occidental. Zuko, qui se pose de plus en plus de questions sur sa nature profonde décide de quitter la Nation du Feu pour aller à la rencontre de Aang et lui enseigner la maîtrise du feu. Dans un premier temps le groupe refuse son aide. Lorsque Zuko les aide à battre le mercenaire lancé à leur poursuite, il est enfin accepté (pour prouver qu'il a changé, Zuko va aider Katara à retrouver le meurtrier de sa mère et faire évader de prison leur père avec l'aide de Sokka).

Le moment où Aang doit affronter Ozai approche, mais Aang refuse de le tuer. Il part donc se ressourcer pour trouver une solution et rencontre une tortue-lion géante qui lui apprend à maîtriser l'énergie. Lors de l'affrontement final entre Aang et le Seigneur du Feu, Aang passe en état d'avatar pour le battre et utilise son nouveau pouvoir pour enlever à Ozai sa maitrise du feu. Pendant ce temps, Zuko et Katara affrontent Azula. Peu après la paix est proclamée et Zuko devient le nouveau Seigneur du Feu.

Apparitions dans La Légende de Korra[modifier | modifier le code]

Aang se marie avec Katara et a trois enfants. Après sa mort, il se réincarne en Korra, personnage principal de la série La Légende de Korra. Celle-ci va interagir avec l'esprit de Aang lors de plusieurs épisodes de la série.

Apparition dans d'autres médias[modifier | modifier le code]

Jeux[modifier | modifier le code]

Aang apparaît sur plusieurs cartes à collectionner[1],[2]. Il est l'un des quatre personnages jouables dans le jeu vidéo Avatar, le dernier maître de l'air[37]. Ce jeu a bénéficié de deux suites : Avatar, le dernier maître de l'air : Le Royaume de la Terre en feu et Avatar: The Legend of Aang - Into the Inferno[3],[38].

Aang apparaît aussi dans Escape from the Spirit World, un veu vidéo en ligne disponible sur le site de nickelodeon[4].

Films[modifier | modifier le code]

Tokyopop a publié un ciné-manga dans lequel Aang apparaît[6].

Article détaillé : Le Dernier Maître de l'air.

En 2010, Noah Ringer, un garçon de 12 ans qui pratique le Tae Kwon Do, est choisi pour tourner le film inspirée de la série[39]. Le choix d'un américain blanc pour jouer un personnage très influencé par l'Asie a provoqué une polémique chez certains fans, qui ont pu également y voir une forme de racisme[40],[41],[42]. Les autres acteurs choisis sont majoritairement blancs[43]. Noah Ringer a déclaré plus tard qu'il se considérait comme amérindien[44].

Réception critique[modifier | modifier le code]

Aang a été très bien accueilli par la critique. Pour Kendall Lyons « Aang semble être l'enfant insouciant avec lequel il est facile de se familiariser. [Il] apporte du confort dans les situations les plus dangereuses ou les plus hostiles. »[45]. D'autres descriptions dépeignent Aang comme un personnage puéril, téméraire et excitable[46]. Les critiques remarquent que « en tant qu'Avatar, il semble inarrêtable, mais en tant que Aang, il est juste un autre maître de l'air ». Plutôt que créer un personnage parfait, Aang a été pensé avec des défauts, ce qui le rend plus réaliste[47].

Relations[modifier | modifier le code]

Dès le début de l'aventure, tous les deux créent une relation privilégiée, et cela n'ira qu'en s'améliorant. De plus, très vite, dans le livre I, Aang se découvre des sentiments amoureux pour la belle Katara mais sans oser le lui avouer. Ainsi, il ignore que ces sentiments sont réciproques. Dans la légende de Korra, on apprend que Aang s'est finalement marié avec Katara et a eu trois enfants: Bumi, Kya et Tenzin.

Si, au début de l'aventure, Sokka rejette Aang, notamment pour protéger son village de cet être envers qui il n'a aucune confiance, il finit par enterrer la hache de guerre et tous deux finissent par établir une relation basée sur l'amitié et la confiance mutuelle.

Zuko est, à première vue, le rival d'Aang, son unique but, qui vire très vite à l'obsession, étant de le capturer pour le livrer à son père. Pourtant, il est clair que tous les deux se ressemblent plus qu'il n'y paraît. Au cours de l'histoire, chacun sauve la vie de l'autre, ainsi se créée entre eux une relation particulièrement unique et paradoxale : De rivaux, ils deviennent amis et alliés dans le dernier livre.

Tous les deux deviennent très vite amis, malgré leur caractère opposé.

Si, à l'instar de Zuko, Iroh commence par être un ennemi d'Aang, tous les deux trouvent rapidement des intérêts à faire équipe ensemble dans le Livre II. Ainsi, ils finissent dans le même camp.

Azula est la sœur de Zuko. C'est une des pires ennemies d'Aang.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « Avatar Trading Card Game », Nickelodeon (consulté le 24 mars 2008)
  2. a et b (en) « Avatar: The Last Airbender Trading Card Game », BoardGameGeek (consulté le 24 mars 2008)
  3. a et b (en) « Avatar: The Last Airbender — The Burning Earth » [flash], Nickelodeon (consulté le 13 mars 2008)
  4. a et b (en) Nickelodeon, « Avatar Escape From The Spirit World » [Adobe Flash File], Viacom Corporation (consulté le 19 février 2008)
  5. (en) « The Nickelodeon Shop — Avatar », Nickelodeon (consulté le 11 février 2008)
  6. a et b (en) Michael Dante DiMartino et Bryan Konietzko, Avatar: The Last Airbender Cine-Manga, vol. 1, Tokyopop, coll. « Avatar: The Last Airbender Cine-Manga », (ISBN 1-59532-891-2, lire en ligne)
  7. Marnell, Blair. "'Last Airbender' Star Noah Ringer Joins ‘Cowboys And Aliens’ Cast." MTV. April 19, 2010. Web. February 14, 2011.
  8. a, b, c et d (en) Michael Dante DiMartino et Konietzko, Bryan, « In Their Elements », Nickelodeon Magazine, no Winter 2006,‎ , p. 6
  9. (en) Épisode The Boy in the Iceberg, premier épisode de la première saison de la série Avatar: The Last Airbender. Diffusé pour la première fois le 2005-02-21 sur le réseau Nickelodeon. Autres crédits : Director: Dave Filoni, Writers: Michael Dante DiMartino, Bryan Konietzko.
  10. (en) Épisode The Avatar Returns, deuxième épisode de la première saison de la série Avatar: The Last Airbender. Diffusé pour la première fois le 2005-02-21 sur le réseau Nickelodeon. Autres crédits : Director: Dave Filoni, Writers: Michael Dante DiMartino, Bryan Konietzko.
  11. (en) « Nickelodeon's Official Avatar: The Last Airbender Flash Site », Nick.com (consulté le 2 décembre 2006)
  12. Michael Dante DiMartino & Bryan Konietzko. Interview par Eduardo Vasconcellos. 2007-09-06. (Interview). (consulté le 2007-11-11).
  13. a et b (en) Michael Dante DiMartino et Konietzko, Bryan, « Myth Conceptions », Nickelodeon Magazine, no Winter 2006,‎ , p. 7
  14. (en) Épisode The King of Omashu, cinquième épisode de la première saison de la série Avatar: The Last Airbender. Diffusé pour la première fois le 2005-03-18 sur le réseau Nickelodeon. Autres crédits : Director: Anthony Lioi; Writer: John O'Bryan.
  15. (en) Épisode The Headband, deuxième épisode de la troisième saison de la série Avatar: The Last Airbender. Diffusé pour la première fois le 2007-09-28 sur le réseau Nickelodeon. Autres crédits : Director: Joaquim dos Santos; Writer: John O'Bryan.
  16. (en) Épisode The Spirit World (Winter Solstice, Part 1), septième épisode de la première saison de la série Avatar: The Last Airbender. Diffusé pour la première fois le 2005-04-08 sur le réseau Nickelodeon. Autres crédits : Director: Lauren MacMullan; Writer: Aaron Ehasz.
  17. (en) Liu, Ed, « "Sozin's Comet" Produces an Epic Season Finale for "Avatar the Last Airbender" », Toon Zone, (consulté le 20 juillet 2008)
  18. (en) Épisode Sozin's Comet, Modèle:58-61e épisode de la troisième saison de la série Avatar: The Last Airbender. Diffusé pour la première fois le 2008-07-19 sur le réseau Nickelodeon. Autres crédits : Director: Ethan Spaulding; Writers: Elizabeth Welch Ehasz, Michael Dante DiMartino, Bryan Konietzko.
  19. Épisode 1 : Le Garçon bloqué dans l'iceberg
  20. Épisode 2 : Avatar, le retour
  21. Épiosde 3 : Le Temple de l'Air Austral
  22. Épisode 8 : Solstice d'Hiver (Partie 2) : L'Avatar Roku
  23. Épisode 13 : L'Esprit Bleu
  24. Épisode 20 : Le siège du nord (partie 2)
  25. Épisode 23 : Retour à Omashu
  26. Épisode 24 : Le marais
  27. Épisode 26 : La fripouille aveugle
  28. Épisode 29 : Un apprentissage difficile
  29. Épisode 28 : Pris en chasse
  30. Épisode 30 : la Bibliothèque
  31. Episode 31 : le Désert
  32. Épisode 33 : la Foreuse
  33. Episode 38 : le Roi de la Terre
  34. Épisode 37 : le lac Laogai
  35. Episode 36 : Les Jours Perdus d'Appa
  36. Episode 39 : le Gourou
  37. (en) « Avatar: The Last Airbender Video Game », Nick.com, Nickelodeon (consulté le 22 mars 2008)
  38. (en) « IGN.com: Avatar: The Burning Earth », IGN (consulté le 13 mars 2008)
  39. (en) N Sperling, « Movies », Entertainment Weekly, vol. 1026,‎ , p. 15
  40. (en) Graeme McMillan, « Avatar Casting Makes Fans See... White », io9, Gawker Media,‎ (lire en ligne)
  41. (en) Jeff Yang, « 'Avatar' an Asian thing- why isn't the cast? », San Francisco Chronicle,‎ (lire en ligne)
  42. (en) Naomi Tarlow, « Protesters oppose "whitewashing" in new Shyamalan film », Daily Pennsylvanian,‎ (lire en ligne)
  43. (en) Jordan Hoffman, « Racebending — The Controversy Continues — The Last Airbender », UGO.com, (consulté le 16 juin 2010)
  44. (en) Karen Valby, « Noah Ringer of 'The Last Airbender' has nothing up his sleeve: EW at 'The Kids' Table' », Entertainment Weekly, (consulté le 8 octobre 2011)
  45. (en) Kendall Lyons, « Avatar: The Last Airbender », Animation Inside, (consulté le 15 février 2008) : « Aang seems to be the lighthearted kid that you can easily familiarize yourself with. He seems to bring comfort in the most dangerous or hostile situations. », p. 2
  46. (en) Tasha Robinson, « Avatar: The Last Airbender », Sci-Fi Weekly, (consulté le 15 février 2008) : « Aang, meanwhile, is as reckless and excitable as a kid his age should be, but he also shows the marks of a monastic life of training and responsibility. », p. 2
  47. (en) Tory Ireland Mell, « Avatar: The Last Airbender - "The Spirit World (Winter Solstice, Part 1)" Review », IGN Entertainment, (consulté le 11 mars 2008) : « As the Avatar, Aang seems unstoppable, but as Aang, he is just another Airbender... »