A Pobra de Trives

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

A Pobra de Trives
A Puebla de Trives
Blason de A Pobra de Trives
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de l'Espagne Espagne
Communauté autonome Galice Galice
Province Province d'Ourense
Comarque Tierras de Trives
Maire
Mandat
Francisco Fernández Blanco (Agrupación Trivesa Independiente -ATI-)
2011
Code postal 32780
Démographie
Population 2 190 hab. (2016)
Densité 26 hab./km2
Géographie
Coordonnées 42° 20′ 22″ nord, 7° 15′ 11″ ouest
Altitude 746 msnm
(min. : 300 (Río Bibey), máx.: 1,730 m
Superficie 8 417 ha = 84,17 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Espagne

Voir la carte administrative d'Espagne
City locator 14.svg
A Pobra de Trives

Géolocalisation sur la carte : Espagne

Voir la carte topographique d'Espagne
City locator 14.svg
A Pobra de Trives
Liens
Site web http://www.concellodapobradetrives.gal

A Pobra de Trives (nom officiel et galicien) ou Puebla de Trives (en castillan), est une commune de la province d'Ourense en Espagne située dans la communauté autonome de Galice.

C'était un centre important pour la noblesse de Galice au cours du XIXe siècle. Jusqu'aux années 1970, il était un centre important de la province d'Ourense, comme El Barco de Valdeorras ou Carballino.

La perte d'habitants est notable sur la dernière décennie, en particulier depuis la rénovation des routes modifiant le tracé de N-120 (qui relie Logroño au port de Vigo) et passant à présent par la municipalité voisine de Monforte de Lemos.

Etymologie[modifier | modifier le code]

Le nom « Trives » dérive du nom de la tribu des tiburos ou tiburi (en latin)[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Au Moyen Âge, Trives fut d'abord une commanderie de l'ordre du Saint-Sépulcre dont on a conservé le nom avec la paroisse dite de A Encomenda (es) (Santa María Magdalena de Trives) qui avait pour annexe l'église de San Bartolomé de Trives. Passées ensuite à l'ordre de Saint-Jean de Jérusalem, elles font alors partie de la commanderie de Pazos de Arenteiro (gl)[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (es) Gonzalo Navaza, Onomástica Galega II,
  2. (es) Isidro García Tato, « Asentamiento, desarrollo y ocaso de la Orden del Santo Sepulcro en Galicia : un Panorama General y un Documenta Singular », Cuadernos de Estudios Gallegos, vol. 59, no 125,‎ , p. 78-80 (lire en ligne)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :