A Place to Bury Strangers

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
A Place To Bury Strangers
Description de cette image, également commentée ci-après

A Place To Bury Strangers en concert (2007)

Informations générales
Surnom APTBS
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre musical Rock indépendant, shoegaze, noise rock
Années actives Depuis 2003
Labels Mute Records, Dead Oceans
Site officiel aplacetoburystrangers.com
Composition du groupe
Membres Oliver Ackermann, Dion Lunadon, Robi Gonzalez
Anciens membres Jonathan « Jono MOFO » Smith, Jason « Jay Space » Weilmeister

A Place to Bury Strangers est un groupe de rock new-yorkais, originaire de Brooklyn, fondé en 2003. Il est composé de Oliver Ackermann (chant et guitare), Robi Gonzalez (batterie) et Dion Lunadon (basse). Le groupe joue une musique influencée par le mur de son, le rock psychédélique et le shoegaze[1]. Le groupe est aussi connu par ses initiales APTBS[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

APTBS est souvent qualifié de « groupe le plus bruyant de New York »[3]. Son leader, Olivier Ackermann, est issu du groupe de shoegaze Skywave[3]. En 2008, ils tournent avec Nine Inch Nails pour le Lights in the Sky tour. De septembre à décembre, le groupe effectue une première tournée d'envergure aux États-Unis et en Europe, partageant l'affiche avec notamment MGMT, Shellac et The Dandy Warhols[4].

En 2009, A Place to Bury Strangers signe chez Mute Records et publie un deuxième album intitulé Exploding Head[5].

Leur 3e album intitulé Worship sort en juin 2012 sur le label Dead Oceans (en)[6].

APTBS publie un 4e album, intitulé Transfixiation, le 17 février 2015, toujours sur Dead Oceans[7]. C'est le premier à être enregistré avec le batteur Robi Gonzalez[8]. Les sessions ont eu lieu à Brooklyn[8], à l'exception des titres Deeper et We've Come So Far, enregistrés en Norvège avec l'aide d'Emil Nikolaisen du groupe Serena Maneesh[8]. De février à mai 2015, le groupe effectue une tournée nord-américaine et européenne d'une cinquantaine de dates[7].

Oliver Ackermann dirige également une fabrique de pédales d'effet DIY de marque Death By Audio (en)[5].

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums[modifier | modifier le code]

Singles[modifier | modifier le code]

  • 2008: I Know I'll See You (7")
  • 2009: Keep Slipping Away (7")
  • 2011: So Far Away

EP[modifier | modifier le code]

  • 2006: Red EP
  • 2006: Blue EP
  • 2006: Green EP

Membres[modifier | modifier le code]

Membres actuels[modifier | modifier le code]

  • Oliver Ackermann : chant, guitare (depuis 2003)
  • Dion Lunadon : basse (depuis 2010)
  • Robi Gonzalez : batterie (depuis 2012)

Anciens membres[modifier | modifier le code]

  • Jonathan « Jono MOFO » Smith : basse (jusqu'à 2010)
  • Jason « Jay Space » Weilmeister : batterie (jusqu'à 2012)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. A Place to Bury Strangers Chronique de Onwards to the Wall EP, http://www.lechoix.fr, Eddie Williamson,18 février 2012.
  2. APTBS * I’ve Lived My Life…, http://www.maelstrommagazine.com, 10 août 2007.
  3. a et b A Place To Bury Strangers, http://brainwashed.com, Benoit Alègre,10 août 2010.
  4. (en) Dave Maher, « A Place to Bury Strangers Expand Tour, Debut album gets UK and European release, bonus tracks », sur Exclaim!,‎ (consulté le 13 mars 2015).
  5. a et b Noémie Lecoq, « A Place to Bury Strangers, Exploding Head », sur Les Inrockuptibles,‎ (consulté le 13 mars 2015).
  6. L’été à l’ombre du shoegaze, Mathilde Carton, Libération, 5 juin 2012
  7. a et b (en) Evan Minsker, « A Place to Bury Strangers Announce New Album Transfixiation, Share "Straight". Also announce tour », sur Pitchfork Media,‎ (consulté le 2 février 2015).
  8. a, b et c (en) Chris Bilton, « A Place to Bury Strangers, Transfixiation », sur Exclaim!,‎ (consulté le 13 mars 2015).

Liens externes[modifier | modifier le code]