Astrorama

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis ASTRORAMA)
Aller à : navigation, rechercher
Astrorama
Astrorama r.jpg
Caractéristiques
Organisation
Altitude
650 m
Climat
Méditerranéen
Site
ouvert au Grand public
Lieu
Coordonnées
Télescopes
Celestron
C11
Celestron
C9
Celestron
C8

L'Astrorama est un lieu ouvert au grand public[1] situé au fort de la Revère à 650 m d'altitude, sur la commune de La Trinité, sur la Grande Corniche[2], au col d’Èze, entre Nice et La Turbie.

De par sa position privilégiée, il permet des observations astronomiques de bonne qualité, grâce à des outils performants mis à disposition des visiteurs. Chacun peut y découvrir l'astronomie, utiliser des lunettes et des télescopes, suivre des spectacles de planétarium, recevoir des images satellitaires, rencontrer des animateurs et des astronomes, participant à la vulgarisation de cette discipline scientifique.

Il a été créé en 1987 par Jean-Louis Heudier.

Il abrite également un petit musée consacré à l'astronomie et l'Espace.

Il est géré par l'Association PARSEC, créée également par Jean-Louis Heudier en 1986, hébergée sur le site depuis 2007.

Spectacles aux Étoiles - Conférences[modifier | modifier le code]

Chaque Spectacle aux Étoiles[3] propose une conférence à thème présentée par un spécialiste. Cette conférence de vulgarisation est accessible à tous et ne nécessite pas de connaissance préalable.

Une séance de planétarium est aussi présentée lors de la soirée.

La conférence est suivie d'observations avec lunettes astronomiques et télescopes.

Cette soirée à « ciel ouvert » s'achève vers 23 h[4].

Itinéraire Cassini[modifier | modifier le code]

Créé par Jean-Louis Heudier en 1997, l'Itinéraire Cassini est un outil touristique de vulgarisation scientifique permettant à tous les publics de visiter la France et l'Italie sur les traces des cinq générations de Cassini à travers les préoccupations des astronomes et des géographes des XVIIe, XVIIIe et XIXe siècles.

Situé à quelques kilomètres de Bordighera, Perinaldo, village ligure, a vu naître trois astronomes illustres qui firent les beaux jours de l'observatoire de Paris  : Giovanni Domenico Cassini en 1625, Giacomo Filippo Maraldi en 1665 et Giovanni Domenico Maraldi en 1709.

Perinaldo, accueille les visiteurs directement dans la mairie où a été récemment créé un petit musée Cassini qui rassemble des éléments d'astronomie, des documents liés à la vie des Cassini et montre les débuts de la cartographie moderne avec la première carte de France, dressée par César-François Cassini.

L'observatoire astronomique amateur Gio. Domenico Cassini, équipé d'un télescope de 40 cm, accueille régulièrement le public désirant approcher l'astronomie dans un lieu chargé de mémoire.

Festival des « Lectures du ciel »[modifier | modifier le code]

L'Astrorama est organisateur de cette manifestation, créée en 2007[3].

En 2009, pour sa troisième édition célébrant le 40e anniversaire de l'Homme sur la Lune, l'invité d'honneur est le spationaute français Jean-François Clervoy[5].

Annexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Info dans Côte d’Azur tourisme
  2. Info Èze-tourisme
  3. a et b Annonce festival 2007
  4. Grégory Bustori, « Des étoiles plein les yeux », dans femina hebdo, 20-26 septembre 2010
  5. L. B., « Rencontre avec un spationaute : Jean-François Clervoy, maître des étoiles à l'Astrorama de La Trinité », dans Nice-Matin, 26 juillet 2009

Bibliographie[modifier | modifier le code]

(fr) Guy Lebègue (AAAF), « L’Observatoire de la Côte d'Azur et l'Astrorama », dans La Lettre AAAF, N° 8, septembre 2006, (ISSN 1767-0675), [lire en ligne]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]