ASTROLab

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Astrolabe (homonymie).
Logo

L'ASTROLab est un musée scientifique situé dans la région du mont Mégantic (Estrie), dans la province de Québec, au Canada. Il est géré par le Parc national du Mont-Mégantic.

Historique[modifier | modifier le code]

Fondé en 1996 par Bernard Malenfant, technicien à l'Observatoire du Mont-Mégantic (OMM), ce centre d'interprétation est passé en 2000 sous la direction du Parc national du Mont-Mégantic.

Infrastructures[modifier | modifier le code]

L'ASTROLab est installé dans un bâtiment situé au bas du mont Notre-Dame (l'une des montagnes du massif du Mont-Mégantic), à une minute à pied du poste d'accueil du Parc. Il comporte trois salles d'interprétations, une salle multimédias, ainsi qu'un petit observatoire astronomique, nommé Observatoire Velan[note 1], abritant un télescope dont le miroir primaire fait 35,6 cm (14 pouces) de diamètre.

Observatoire Populaire du Mont-Mégantic[modifier | modifier le code]

Observatoire Populaire du Mont-Mégantic (été 2001).

Le parc gère également l'Observatoire Populaire du Mont-Mégantic (OPMM), un observatoire astronomique situé au sommet du mont Mégantic, à cinq minutes à pied en contrebas de l'observatoire astronomique professionnel. Cet observatoire abrite un télescope dont le miroir primaire fait 61 cm (24 pouces) de diamètre. Ceci en fait l'un des plus gros télescopes accessible au public au Québec.

Activités[modifier | modifier le code]

Chaque année, des animateurs en astronomie et en milieu naturel s'occupent des différentes activités offertes par l'ASTROLab durant la saison estivale. Ces dernières se divisent en quatre catégories : les activités de jour et de soir ainsi que les activités à la base et au sommet.

Salles d'interprétations scientifiques[modifier | modifier le code]

Différentes activités se déroulant sur le terrain faisant face à l'ASTROLab (été 2001).

Les visiteurs de l'ASTROLab sont accueillis à l'entrée de ce dernier par des animateurs scientifiques montrant la faune et la flore présente dans le parc[note 2]. Ils peuvent aussi s'initier aux bases de la météorologie ou pratiquer l'observation du Soleil à l'aide d'un télescope muni d'un filtre solaire.

À l'intérieur, les salles d'interprétations scientifiques peuvent être visitées librement ou dans le cadre d'une visite guidée. Cette dernière est normalement composée d'une visite de trois salles d'interprétations, dont la salle multimédia qui projette le spectacle haute résolution Rythmes cosmiques, la salle du Ciel étoilé à l'Univers infini et le Cosmolab.

Visites de l'observatoire du Mont-Mégantic[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Observatoire du Mont-Mégantic.

Ce centre de vulgarisation scientifique offre, en été et le jour, des visites de l'OMM. Le soir, ce dernier est réservé exclusivement au chercheurs, sauf lors du Festival d'astronomie populaire du Mont-Mégantic.

Soirées d'observations[modifier | modifier le code]

Selon les saisons et tout au long de l'année, des soirées d'observations astronomiques sont organisées à l'ASTROLab ainsi qu'à l'OPMM à chaque soir de l'été (excepté le lundi soir). D'une durée de deux heures trente, ces soirées commencent habituellement par une préparation à l'observation qui consiste en un spectacle multimédias présenté par un animateur et un technicien. Par la suite, si le temps le permet, le public est invité à faire des observations astronomiques avec les différents télescopes manipulés par le personnel. Si le ciel est couvert, le reste de la soirée se déroule à l'intérieur où les animateurs présentent différentes activités astronomiques.

Festival d'astronomie[modifier | modifier le code]

Initié par Bernard Malenfant en 1983, le Festival d'astronomie populaire du Mont-Mégantic a lieu à chaque année tous les vendredis de la mi-juillet à la fin août. Ce festival est la seule occasion pour le public d'avoir accès au télescope de l'OMM, auquel on installe un oculaire pour l'occasion.

Groupes scolaires et sociaux[modifier | modifier le code]

L'ASTROLab reçoit régulièrement des groupes scolaires et sociaux (touristes, associations, groupes privés, etc.). Les activités sont organisées sur mesure avec les responsables de ces groupes.

Donateur controversé[modifier | modifier le code]

Karel Velan, un ingénieur mécanique ayant fait carrière dans la robinetterie industrielle, a fait don à l'ASTROLab d'un observatoire astronomique et d'une salle d'interprétation, le Cosmolab-Velan. Il a profité de l'occasion pour y exposer, sur un mur aux côtés des théories généralement acceptées par l'ensemble des astrophysiciens, sa théorie cosmologique personnelle : le cosmos multi-univers (The Multi-Universe Cosmos). L'ASTROLab vend un livre, écrit et édité par Velan, résumant le contenu du Cosmolab et exposant en détail le cosmos multi-univers. Suite à des discussions, un accord a été trouvé stipulant que la théorie de Monsieur Velan serait présente sur deux panneaux séparés du reste de l'exposition.

Ceci a suscité de vives critiques de la part de la communauté astronomique québécoise, dont celles d'Hubert Reeves et de René Racine[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. En l'honneur de Karel Velan, donateur privé ayant fait don de cet observatoire et de la salle Cosmolab-Velan.
  2. À l'aide, entre autres, du Chariot des curieux.
  1. Pierre Lacerte, « Monsieur Univers », L'actualité, vol. 23, no 7,‎ , p. 44

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]