AS-202

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Contrairement à ce que laisserait supposer son code de désignation, la mission AS-202 est la troisième mission du programme spatial Apollo ; les missions AS-202 et AS-203 ayant été interverties pour des raisons techniques.

AS-202
Données de la mission
Vaisseau Fusée Saturn IB
Équipage vol inhabité.
Date de lancement à 17:15:32 UTC
Site de lancement Centre spatial Kennedy, Floride depuis LC-34
Date d'atterrissage à 18:48:34 UTC
Durée 1 h 33 min 2 s
Navigation
Décollage

Objectifs[modifier | modifier le code]

Il s'agit d'évaluer à nouveau les performances de l'équipement de l'étage S-IVB dans les conditions proches de celles d'un vol orbital.

Et, à la différence des deux premières missions, il s'agit également de tester la tour de sauvetage, le module de commande et de service (voir photo des derniers préparatifs), les systèmes de communications et le bouclier thermique de la capsule Apollo, lors de la phase de retour.

Déroulement[modifier | modifier le code]

Le lancement se déroule sans aucun incident le 25 août 1966. Deux minutes et demi après le décollage, et alors que la fusée a atteint une altitude de 58,2 km, le premier étage est largué. Le second étage prend alors le relai pendant sept minutes et demi puis est abandonné à son tour, à une altitude de 777,5 km. Le moteur du module de service est alors allumé pendant trois minutes et demi.

Un second allumage a lieu 25 minutes plus tard et dure une minute et demi, suivi dix secondes plus tard de deux autres allumages, cette fois de trois secondes chacun. Le vaisseau CSM 011 se trouve alors sur une trajectoire elliptique de 1 142,9 × 1 620,1 km sans pour autant être mis sur orbite.

S'amorce alors le retour sur terre : le module de commande est séparé du module de service et rentre dans l'atmosphère à la vitesse de 8 690 m/s. Les parachutes sont alors déployés et l'engin amerrit (à 380 km du point prévu). Il est récupéré par le porte-avions Hornet, celui-là même qui, trois ans plus tard, récupérera les premiers hommes ayant marché sur la Lune (Apollo 11 et 12).

Les tests ayant été jugés concluants, il est décidé que le prochain vol sera habité, que la mission sera baptisée Apollo 1 et qu'elle se déroulera en février 1967.

Le module de commande de AS-202 est actuellement exposé sur le porte-avions qui l'a récupéré, devenu Musée de l'USS Hornet, celui-ci étant amarré à Alameda, dans la baie de San Francisco.

Liens externes[modifier | modifier le code]