AMR (association)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
AMR
Logo de l’association
Cadre
Forme juridique association de droit suisse
But encourager la musique improvisée
Zone d’influence région genevoise
Fondation
Fondation 1973
Fondateurs Olivier Magnenat (cofondateur)
Identité
Siège Genève
Président Ninn Langel
Affiliation Suisse Diagonales Jazz
Méthode concerts, stages, ateliers, festivals
Publication Viva la musica
Site web www.amr-geneve.ch

L'A.M.R., ou Association pour la musique improvisée, anciennement « association pour la musique de recherche »[1], est une association de droit suisse créée à Genève en 1973 dans le but d'encourager le développement de la musique improvisée.

Historique[modifier | modifier le code]

« Le Sud des Alpes »

L'association est fondée le , dans le but « d'encourager le développement de la musique improvisée dans la région genevoise en regroupant les musiciens qui pratiquent cette musique par des concerts, stages, ateliers, par l’intermédiaire de la presse, radio, TV, dans l’enseignement public ou privé, ou sous toute autre forme »[A 1].

Outre des musiciens de jazz comme Olivier Magnenat et Maurice Magnoni, on compte aussi parmi les fondateurs de l'association des personnes qui contribueront à la création d'autres associations culturelles d'importance telles que Sandro Rosseti (cofondateur du Théâtre du Loup et de la Fanfare du Loup), Laurent Aubert (fondateur des ateliers d'ethnomusicologie), Jean-François Jacquet (fondateur du Festival du Bois de la Bâtie).

Parmi les premières réalisations de l'association, on compte l'organisation de concerts de jazz et de musique improvisée. La Salle Patiño accueille des musiciens locaux tels que le trio d'Irène Schweizer[2] ou le Bourquin-Guerin-Hellman Trio[3], et internationaux tels que Charles Mingus[4],[1], Archie Shepp [5],[1].

L’AMR a organisé le festival de la Bâtie de 1977 à 1996[6].

Avant de pouvoir louer des locaux au Sud des Alpes, l’association tenait ses concerts en divers lieux : la salle Simon Patiño, le Théâtre de St-Gervais, la Traverse (à la maison de quartier des Pâquis) et le centre de loisirs de Carouge[6].

Des musiciens comme Olivier Magnenat, Maurice Magnoni, Claude Tabarini, Ohad Talmor, Nicolas Masson, Stéphane Métraux, Gabriel Zufferey, Béatrice Graf, ont contribué à la vie et à la renommée de l'association.

Activités[modifier | modifier le code]

Les principales activités de l’AMR sont l'organisation du festival AMR aux Cropettes et du Festival de Jazz de l'AMR, la programmation de concerts dans les murs de son centre musical (Le Sud des Alpes), l'organisation d'ateliers hebdomadaires et de stages ponctuels, la publication du journal Viva la Musica[7],[8].

Logo du centre musical de l'AMR.

Le Sud des Alpes[modifier | modifier le code]

Le bâtiment central de l’association se trouve depuis 1981 à deux pas de la gare Cornavin, dans le quartier des Pâquis, à la rue des Alpes. On y trouve l’administration, les ateliers et les concerts.


Les Ateliers[modifier | modifier le code]

Jazz festival[modifier | modifier le code]

Festival des Cropettes[modifier | modifier le code]

Big Band[modifier | modifier le code]

La Phonothèque nationale suisse à conservé les enregistrements des concerts du Big Band de l'AMR (dirigé par Olivier Magnenat) au festival de jazz de Nyon en 1977[9] et au festival de jazz de Willisau en 1982[10].

Le Big Band a publié l’album Viva la Musica en 1979[11].

Logo du journal de l'AMR.

Viva la Musica[modifier | modifier le code]

Viva la Musica est le bulletin d'information gratuit de l'association, il paraît depuis février 1975[12],[13],[A 2].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c Rodric Mounir, « A quarante ans, l’AMR n’a pas fini d’improviser », Le Courrier,‎ (lire en ligne)
  2. « Irène Schweizer, Rüdiger Carl, Louis Moholo: Free music (MC46711) », sur www.fonoteca.ch, Phonothèque nationale suisse (consulté le 24 août 2017)
  3. « FBourquin-Guerin-Hellman Trio: Live (MC46735) », sur www.fonoteca.ch, Phonothèque nationale suisse (consulté le 24 août 2017)
  4. « Charlie Mingus Quintet Live (MC46717) », sur www.fonoteca.ch, Phonothèque nationale suisse (consulté le 24 août 2017)
  5. « Archie Shepp Quintet: Live (MC46733) », sur www.fonoteca.ch, Phonothèque nationale suisse (consulté le 24 août 2017)
  6. a et b Fonds : Association pour l'encouragement de la musique improvisée (1970-2003) [Documents textuels, photographies, affiches, revues et plans ; 6,50 mètres]. Cote : CH-001140-3 AMR. Archives de la ville de Genève. (présentation en ligne).
  7. « L’AMR fête ses 40 ans », Revue Musicale Suisse,‎ (lire en ligne)
  8. Fabrice Gottraux, « L’AMR met le jazz genevois en vitrine depuis plus de trente ans », La Tribune de Genève,‎ (lire en ligne)
  9. « Jazz Nyon Festival 1977: BIG BAND AMR » (7 mai 1977) [bande audio ; 21’35"]. Fonds : PATRY, William; Cote : 18BD1. Lugano : Phonothèque nationale suisse. (présentation en ligne)
  10. « Jazz Festival Willisau 1982: AMR Big Band (26BD860) », sur www.fonoteca.ch, Phonothèque nationale suisse (consulté le 24 août 2017)
  11. « VDE; 30-240; Big Band AMR: Viva la musica (LP784) », sur www.fonoteca.ch, Phonothèque nationale suisse (consulté le 24 août 2017)
  12. « Viva la musica : mensuel d’information de l’AMR-Association pour l’encouragement de la musique improvisée, Ateliers d’ethnomusicologie », sur data.rero.ch (consulté le 23 août 2017)
  13. Dominique Gros, Dissidents du quotidien, Lausanne, Éditions d'en bas, , 191 p. (ISBN 2-8290-0091-9), p. 76
Références au site de l’AMR
  1. « Statuts AMR », sur www.amr-geneve.ch (consulté le 19 août 2017)
  2. « Viva la Musica, AMR », sur www.amr-geneve.ch (consulté le 24 août 2017)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Sources[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]