AMC Pacer

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
AMC Pacer
Image illustrative de l'article AMC Pacer
AMC Pacer D/L Sedan

Marque Drapeau : États-Unis AMC
Années de production 1975 - 1980
Production 280 000 exemplaires
Classe Compacte
Usine(s) d’assemblage Kenosha, États-Unis
Mexico, Mexique
Moteur et transmission
Énergie Essence
Moteur(s) 6 cylindres en ligne :
- 3 801 cm³, 90 ch
- 4 235 cm³, 95 puis 120 ch
8 cylindres en V :
- 4 981 cm³, 130 ch
Position du moteur Avant
Puissance maximale 90 à 130 ch
Couple maximal 230 à 323 Nm
Transmission Propulsion
Boîte de vitesses Manuelle, 3 ou 4 rapports
Automatique, 3 rapports
Poids et performances
Poids à vide 1 360 à 1 550 kg
Vitesse maximale 140 à 180 km/h
Consommation mixte 11,2 à 12,9 L/100 km
Émission de CO2 263 à 303 g/km
Châssis - Carrosserie
Carrosserie(s) Berline 3 portes, 5 places
Break 3 portes, 5 places
Coefficient de traînée 0.39
Dimensions
Longueur Sedan : 4 350 mm
wagon : 4 491 mm
Largeur 1 963 mm
Hauteur 1 341 mm
Empattement 2 540 mm

La Pacer est une automobile de la gamme compacte produite par le constructeur américain American Motors Corporation entre 1975 et 1980. Deux variantes de carrosserie furent produites : berline bicorps appelée Sedan et à partir de 1977, break appelée Wagon.

Son apparence peu conventionnelle en grande partie causée par de grandes surfaces vitrées (37 % de la surface du modèle), lui vaudra de nombreuses critiques et surnoms tel que L'aquarium[1].
D'un point de vue esthétique, la Pacer apparaît comme un symbole des années 1970[2].

Historique[modifier | modifier le code]

Cahiers des charges et développement[modifier | modifier le code]

AMC Pacer Sedan

Le vice-président de la firme et designer, Richard Teague (en), décide en février 1971, à l'aide de ses collaborateurs, d'élaborer une petite voiture maniable dont les dimensions intérieures offriraient à ses occupants un nouveau plaisir de rouler et un confort supérieur à la moyenne[3].

De nombreux dessins inédits seront élaborés et étudiés avant qu'une silhouette finale de la berline ne soit retenue[3].
Conçue pour apparaître futuriste, avec une forme très arrondie et une grande surface vitrée, la Pacer n'était pas conventionnelle pour l'époque.

Le vice-président d'American Motors Corporation, Gerald C. Meyers, avait pour but de développer une voiture unique en son genre : «everything that we do must distinguish itself as being importantly different than what can be expected from the competition » («… tout ce que nous faisons doit se distinguer pour être très différent de ce qui peut être attendu de la concurrence… »)[4].

La Pacer se distingue par une largeur inhabituellement élevée, alors que la longueur du véhicule reste standard à sa catégorie, notamment grâce à un capot de petite taille, censé accueillir à l'origine un moteur Wankel à piston rotatif de faible dimension développé par General Motors dont le projet sera finalement abandonné[5].

Le modèle sera proposé lors de son lancement, avec deux motorisations bien connues chez AMC, deux 6 cylindres en ligne de 3,8 litres et 4,2 litres. Ils proposaient respectivement 90 et 95 ch, de faibles performances au regard du poids élevé de la Pacer[6]. Et faibles puissances, surtout, compte tenu de l'importance de la cylindrée. Une caractéristique de la production américaine de l'époque, les énormes moteurs ayant été (sensiblement !) « dégonflés » pour s'adapter aux normes anti-pollutions naissantes aux États-Unis.

La Pacer dispose d'une autre particularité, une porte passager plus grande de 10 centimètres que la porte côté conducteur afin de faciliter l'accès aux places arrière[7].

Commercialisation[modifier | modifier le code]

Introduite sur le marché le 28 février 1975, la Pacer a l'ambition d'attirer des clients traditionnellement acheteurs de grosses voitures, dans un contexte de chocs pétroliers successifs[8]. La première année de production est un succès, 145 528 exemplaires sortiront des chaînes de montage, dont la moitié sont des Pacer X, version orientée sport[9].

La deuxième année, bien que les résultats soient toujours satisfaisants, montre une baisse significative des ventes, 117 244 modèles trouveront preneur[9].

AMC Pacer Wagon

En 1977, une version break à la ligne plus conventionnelle appelée Wagon fait son apparition pour tenter de maintenir de bons chiffres de production. Cependant, les ventes de l'année suivante chutent malgré l'apport de cette variante. En effet, cette année-là, AMC, vendra deux fois plus de Wagon que de versions classiques de la Pacer.

Les raisons de cette vertigineuse chute s'expliquent en partie par la consommation de carburant démesurée des moteurs utilisés alors que le prix du pétrole est à la hausse[3].

1979 AMC Pacer D/L Sedan restylée

Les ventes continuant à s'effondrer, la production de la Pacer est arrêtée en 1980. Le léger restylage de la calandre et l'apport d'un nouveau moteur V8 de 130 chevaux en 1978 ne feront que retarder l'échéance, les ventes seront anecdotiques[10]. Seulement 3 528 exemplaires de la Pacer V8 seront écoulés[5].

Chiffres de production[11].[modifier | modifier le code]

AMC Pacer Sedan
Chiffres de production par an
Année Sedan Wagon V8 Limited Package
1975
145 528
N/A
N/A
N/A
1976
117 244
N/A
N/A
N/A
1977
20 265
37 999
N/A
N/A
1978
7 411
13 820
2 514
N/A
1979
2 863
7 352
1 014
<2500
1980
405
1 341
N/A

Finitions[modifier | modifier le code]

Dans la gamme des AMC Pacer, il existe trois niveaux de finition[12]:

1979 AMC Pacer D/L
  • X Package: disponible de 1975 à 1977 (également vendu en 1978 sous le nom de Sport Package), c'est la finition sportive de la Pacer. Elle comportait entre autres des sièges baquets en vinyle, un volant sport et des garnitures personnalisées. Une inscription « Pacer X » est présente sur la carrosserie.


  • D/L Package: également disponible de 1975 à 1977, la finition De/Luxe deviendra la finition de base à partir de 1978. On y retrouve des sièges inclinables en tissus imprimés, des moulures et des garnitures supplémentaires, des enjoliveurs ou encore des incrustations de bois sur le tableau de bord. Une inscription « Pacer D/L » est présente sur la carrosserie.


  • Limited: la version Limited est une version haut de gamme proposée de 1979 à 1980. Des sièges en cuir, le verrouillage centralisé, les vitres électriques ou encore une moquette de meilleure qualité sont disponibles avec cette finition. Une inscription « Pacer Limited » est présente sur la carrosserie.

Motorisations[6][modifier | modifier le code]

La Pacer fut disponible avec trois moteurs essence différents : deux 6 cylindres en ligne de 3,8 litres et 4,2 litres ainsi qu'un V8 de 5 litres. En 1976, le changement de carburateur sur le 6 cylindres de 4,2 litres fait monter sa puissance à 120 ch.

Essence
Modèle Cylindres/
Soupapes
Cylindrée Carburateur[13] Puissance maxi Couple maxi Vitesse maxi
AMC Pacer 232 6/12 3 801 cm3 YF 1V 66 kW (90 ch) à 3 050 tr/min 230 Nm à 2 200 tr/min 160 km/h
AMC Pacer 258 6/12 4 235 cm3 YF 1V 70 kW (95 ch) à 3 050 tr/min 244 Nm à 2 100 tr/min 170 km/h
AMC Pacer 258-2 6/12 4 235 cm3 2BBD 88 kW (120 ch) à 3 400 tr/min 272 Nm à 2 000 tr/min 170 km/h
AMC Pacer V-8 304 8/16 4 981 cm3 2BBD 96 kW (130 ch) à 3 200 tr/min 323 Nm à 2 000 tr/min 180 km/h

Tous les modèles sont également disponibles avec une boîte de vitesses automatique développée par Chrysler. La Pacer V8 est vendue uniquement avec cette boîte automatique.

Marchés d'exportation[modifier | modifier le code]

En plus du marché nord-américain, la Pacer fut exportée au Mexique, par l'intermédiaire du constructeur local Vehiculos Automotores Mexicanos (es) (VAM), ainsi que dans quelques pays d'Europe.

Europe[modifier | modifier le code]

Possédant un gabarit plus adapté au marché européen, la Pacer pouvait prétendre à une carrière honorable sur le vieux continent. Cependant, à cause d'un réseau de distribution très peu développé et des motorisations poussives et gourmandes, les ventes seront anecdotiques dans la plupart des pays européens. Les modèles importés en Europe possédaient des niveaux de finition plus élevés[12].

Royaume-Uni[modifier | modifier le code]

Exclusivement disponibles avec un volant à gauche, les modèles d'importation devaient subir de lourdes modifications pour pouvoir être adaptés à une conduite à gauche. De ce fait, l'asymétrie des portes latérales perdait toute son utilité, la porte longue se trouvant du côté conducteur, laissant les autres occupants utiliser la porte étroite. Le quotidien britannique The Independent fit remarquer que la porte conducteur était si longue qu'il était pratiquement impossible de sortir des places de parking anglaises, typiquement confinées[14].

France[modifier | modifier le code]

Vendue en France par l'intermédiaire de l'importateur Jean-Charles Automobiles, implanté dans le XVIe arrondissement de Paris, la Pacer connaîtra un léger succès[3]. Son image chic attirera quelques stars tel que Brigitte Bardot, assurant à la Pacer une publicité non négligeable mais éphémère[15].

La notoriété de la Pacer en France sera également accrue grâce au film L'Aile ou la Cuisse, sorti en 1976, dans lequel Coluche conduit une Pacer X Sedan[16]. On peut également citer les films "Wayne's World" et "Wayne's World 2" sortis en 1992 et 1993 dans lesquels les héros des films se déplacent en Pacer.

Au total, près de 3 000 exemplaires de la Pacer seront vendus en France jusqu'en 1980[3].

Mexique[modifier | modifier le code]

La Pacer fut produite au Mexique par l'intermédiaire du constructeur automobile local Vehículos Automotores Mexicanos (es) (VAM) de 1976 à 1979[5].

Le seul moteur utilisé à pour base un 6 cylindres en ligne d'origine AMC, modifié et construit par VAM. Celui-ci propose une cylindrée de 4 600 cm3 et développe une puissance maximale de 174 ch[17]. Seule la version Sedan sera commercialisée.

En 1979, une luxueuse édition spéciale "Limited edition X" de 250 exemplaires sera construite, incluant de nombreuses options, comme la climatisation, un toit ouvrant ou encore une transmission automatique[5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]