AKS-74U

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

AKS-74U
Image illustrative de l'article AKS-74U
AKS-74U
Présentation
Pays Drapeau de l'URSS Union soviétique/Drapeau de la Russie Russie
Type semi-automatique
automatique
Munitions 5,45 × 39 mm M74
Fabricant Toulski Oroujeïny Zavod
Période d'utilisation 1979
Poids et dimensions
Masse (non chargé) 2,7 kg
Masse (chargé) 3,2 kg
Longueur(s) 730 mm
490 mm (crosse pliée)
Longueur du canon 210 mm
Caractéristiques techniques
Mode d'action emprunt de gaz
Cadence de tir 700 coups/min
Capacité 30 coups

L'AKS-74U est la version compacte du fusil d'assaut AK-74. Ses faibles dimensions le font quelques fois classer dans la catégorie « Pistolet mitrailleur ». Il est connu de millions de téléspectateurs pour figurer en arrière-plan des vidéos d'Oussama ben Laden.

Présentation[modifier | modifier le code]

En 1979 apparaît l'AKS-74U ou AKSU, une version beaucoup plus courte surtout destinée aux forces spéciales, aux équipages de blindés, extrêmement compacte car longue de 490 mm crosse repliée. L'AKS-74U est l'un des plus petits fusils d'assaut raccourcis. Le canon est beaucoup plus court avec 210 mm seulement et l'évent de prise de gaz a été rapproché de la chambre, ouvrant la culasse plus tôt donc augmentant la cadence de tir. Ce canon ne permet toutefois pas un tir soutenu, réduit la précision et implique une flamme et une détonation à la bouche importantes, ce qui rend l'arme particulièrement inconfortable à tirer et plus facile à repérer pour l'ennemi. Il a inspiré des copies ou des variantes aux industriels polonais, bulgares, est-allemands et yougoslaves voire américains.

Autres noms[modifier | modifier le code]

  • AKSU-74
  • AKR-74
  • Krinkov
  • AK-74U

Pays utilisateurs[modifier | modifier le code]

Fusilier-Marin ukrainien avec un AKS-74U

Guerres de l'AKS-74U[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

En tant que descendant de l'AK-47, l'AKSU-74 et son histoire sont abordées dans les ouvrages signés :

  • Stanislas de Haldat, Kalachnikov. L'AK47 à la conquête du monde. La Sirène. 1993.
  • Jean Huon, Histoire du Kalasnikov, ETAI, 2011
  • Collectif, Armes d'Assaut du Monde, Missions Spéciales Productions,2008.
  • Collectif, L'encyclopédie illustrée des fusils, fusils mitrailleurs & mitrailleuses, Terres Editions, 2013 (édition française)