ADSL 2+

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant les télécommunications
Cet article est une ébauche concernant les télécommunications.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Atténuation du débit de l'ADSL 2+ (en bleu) par rapport à l'ADSL 2 (en orange) et à l'ADSL (en vert). Le débit (line rate) est le débit ATM.

L'ADSL 2+ est l'évolution de la technique ADSL : elle exploite plus de fréquences porteuses pour les données (jusqu'à 2,2 MHz). Cela se traduit par une augmentation du débit maximal possible. Cependant, les améliorations par rapport à l'ADSL ne sont perceptibles que si l'abonné se situe à moins de 3 000 m du central téléphonique[1]. Au-delà, les débits sont les mêmes que ceux proposés par l'ADSL.

La norme ADSL 2+ permet, dans des conditions optimales, d'atteindre des débits ATM théoriques de 25 Mbit/s (limité à 12 Mbit/s en ADSL 2) en réception[2] et 1 Mbit/s en émission dans son utilisation la plus courante. Le débit maximal en émission peut être étendu à 3 Mbit/s dans certaines variantes, le débit maximal en réception étant alors réduit.

Les offres « 20 Mégas » sont exprimées en débit ATM[3], ce qui correspond à un débit réel maximum en IP (le protocole réseau exploitable par la majorité des systèmes d'exploitation) d'environ 16 Mbit/s en réception et 800 kbit/s en émission. De plus, ce n'est qu'un débit maximal théorique, qui n'est que rarement atteint en pratique. Cela s'explique essentiellement par la distance relative du foyer connecté au DSLAM, plus celle-ci est grande, plus le débit s'affaiblit et le temps de réponse (ping) devient important. Cette dégradation variable des performances n'est pas strictement proportionnelle à la distance, elle dépend également de la qualité (notamment le diamètre, l'atténuation du signal étant moindre sur un câble en cuivre de diamètre 6/10 que sur un câble de diamètre 4/10) de la paire de cuivre utilisée, ainsi que des interférences électromagnétiques (EMI) présentes dans l'environnement.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Tout savoir sur l'ADSL, l'ADSL2+ et le Re-ADSL », sur Génération Nouvelles Technologies, 2 novembre 2004 (consulté le 19 avril 2010)
  2. « Les informations de connexion de votre box ADSL : le mode de transmission », sur ariase.com, 23 juillet 2014 (consulté le 20 février 2016)
  3. « Débit IP vs débit ATM : la communication sur le 20 Mégas ATM épinglée par le BVP », sur ariase.com, 20 octobre 2005 (consulté le 20 février 2016)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]