Aller au contenu

AC Ace

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

AC Ace
AC Ace

Marque AC Cars
Années de production 1953 - 1955
Production 728 exemplaire(s)
Classe Voiture de sport
Moteur et transmission
Énergie Essence
Moteur(s) 6 cylindres : AC - Bristol - Ford
Puissance maximale 103 / 120 / 170 ch (76 kW)
Transmission Propulsion
Masse et performances
Masse à vide 771 / 795 / 894 kg
Vitesse maximale 187 km/h
Accélération 0 à 100 km/h en 9,0 s
Châssis - Carrosserie
Carrosserie(s) Spider
Dimensions
Longueur 3 861 mm
Largeur 1 511 mm
Hauteur 1 245 mm
Chronologie des modèles

La AC Ace est un modèle de voiture décapotable spider deux places fabriqué par le constructeur britannique AC Cars de 1953 à 1962. Cette automobile ressemble pour le moins étrangement à la Siata 208, dessin de carrosserie et jusque dans les dimensions au millimètre près.

Siata 208S Spider (1952)

Histoire[modifier | modifier le code]

Le constructeur britannique AC Cars a repris son activité de constructeur automobile après la Seconde Guerre mondiale en 1947 mais ce n'est qu'avec la voiture de sport Ace présentée en fin d'année 1953 que la société a réellement fait sa réputation. Pour remplacer ses vieux modèles de 2 litres de cylindrée, AC s'est adjoint les services du designer John Tojeiro qui a utilisé un cadre tubulaire léger, une suspension à roues indépendantes et une carrosserie en alliage léger, deux places. Dès son apparition, les spécialistes ont immédiatement vu une ressemblance avec une Ferrari Barchetta. Ils ne connaissaient pas la Siata 208 spider lancée à New-York et surtout destinée au marché américain avec qui la ressemblance était parfaite, aux caractéristiques constructives près.

La première série a utilisé le moteur AC de 103 ch / 76 kW, conçu à la fin de la Première Guerre mondiale, donc plus que vieillissant mais qui, lors d'un essai routier en 1954 effectué par le magazine Motor, a permis à la voiture d'atteindre la vitesse record de 166 km/h avec une accélération 0-100 km/h de 11,4 secondes mais avec une consommation très raisonnable de 11,2 l/100 km. Conscient de ne pas disposer d'un moteur sportif, comme le méritait la classe de la voiture, le constructeur décida de trouver un moteur plus moderne et plus puissant. En 1956, s'est présentée une option avec Bristol Cars pour bénéficier de son moteur 6 cylindres de 1 971 cm3 développant 105 ch (77 kW) mais très vite la puissance du moteur fut portée à 120 ch (89 kW), alimenté par 3 carburateurs et d'une boîte à quatre vitesses. Avec ce moteur, la voiture dépassait les 187 km/h avec une accélération 0-100 km/h en 9,0 secondes. Une option avec Overdrive sera disponible à partir de 1956 et la voiture pourra être dotée de freins à disque à l'avant en option en 1957.

En 1961, le constructeur conclut un accord de fourniture avec Ford pour le moteur monté sur la Ford Zephyr un 6 cylindres en ligne de 2.553 cm3 alimenté par trois carburateurs Weber une culasse en acier. Cette configuration a encore amélioré les performances de la voiture dont la puissance avait été portée à 170 ch (127 kW) avec une vitesse maximale de 209 km/h.

Malgré ces caractéristiques, le modèle ne sera fabriqué qu'à 37 exemplaires et sera rapidement remplacé en 1963 par l'AC Cobra, un modèle plus moderne destiné à la compétition.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :


Liens externes[modifier | modifier le code]