ACAB

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Graffiti « All cops are bastards ».
Graffiti ACAB à Turin.

ACAB, acronyme de l'anglais « All cops are bastards » (ce qui pourrait se traduire par « Tous les flics sont des salauds »), a été popularisé durant la grève des mineurs britanniques de 1984-1985.

ACAB a souvent été utilisé en tant que tatouage dans les prisons au Royaume-Uni[réf. nécessaire], et l'est aussi parmi certains supporters de football Ultras.
Plusieurs produits des Ultras tels t-Shirts et casquettes portent le signe 1.3.1.2 en référence à la position des lettres A,C,A,B dans l'alphabet pour le dissimuler aux autorités et ainsi échapper à toute condamnation[1].

The 4-Skins, groupe britannique de punk rock Oi! a popularisé cet acronyme dans une chanson du même nom datant de 1980.

En 2012, le groupe hardcore anglais Gallows a repris cet acronyme dans la chanson Last June figurant sur leur album éponyme.

A noter que le 13 décembre d'une année marque le A.C.A.B 1=A 3=C 1=A 2=B

Anti-capitalisme[modifier | modifier le code]

L'acronyme ACAB est aussi utilisé par certains militants anticapitalistes qui ont repris la dénomination originelle pour la transformer en un slogan revendicateur et clair : « All Capitalists Are Bastards ». Cette mouvance étant en pleine expansion, notamment depuis la crise économique de 2008.[réf. souhaitée]. L'acronyme a été particulièrement tagué lors de la manifestation parisienne anti-loi travail, le 14 juin 2016.

Anti-racisme[modifier | modifier le code]

ACAB est aussi un mouvement anti-raciste ce terme signifiant « All Colors Are Beautiful ».

Il est également utilisé dans le milieu skinhead antifascite en lui associant cette signification : Anarcho-Communists Against Boneheads. Boneheads est le terme, très péjoratif, utilisé pour désigner les skinheads nationalistes et racistes.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Produit ACAB d'un Ultras.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

L'acronyme ACAB fut également utilisé lors des émeutes anti-G8 de Gênes de 2001. Émeutes qui firent plus de 600 blessés, et un mort, Carlo Giuliani.

L'ACAB est aussi l'Association des Commerçants et Artisans de la ville de Bitche[1].

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]