AB Pictoris

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
AB Pictoris
Description de cette image, également commentée ci-après

Coronographie d'AB Pictoris montrant un compagnon dont on ignore s'il s'agit d'une naine brune ou d'une exoplanète géante gazeuse.

Époque J2000.0

Données d'observation
Ascension droite 06h 19m 12,9135s[1]
Déclinaison −58° 03′ 15,522″[1]
Constellation Peintre[1]
Magnitude apparente (V) 9,16[1]
Caractéristiques
Type spectral K2V[1]
Indice B-V 0,8[1]
Variabilité Type BY Draconis
Astrométrie
Vitesse radiale 22,2 km/s[1]
Mouvement propre μα = 14,13 mas/a[1]
μδ = 45,21 mas/a[1]
Parallaxe 21,97 mas[1]
Distance 148 al
(46 ± 2 pc)
Magnitude absolue 5,87
Caractéristiques physiques
Température 4 800 K
Métallicité [Fe/H] = −0,64
Rotation 12 km/s
Âge 30 à 40×106 a

AB Pictoris, également connue sous l'identifiant HD 44627, est une étoile variable de type BY Draconis et de type spectral K (naine orange) située à environ 148 années-lumière (45 pc) du Soleil dans la constellation du Peintre. Datée d'environ 30 à 40 millions d'années seulement[2], cette étoile est devenue célèbre en 2005 lorsqu'ont été publiées des coronographies réalisées en 2003 et 2004 révélant la présence d'un objet substellaire[3] semble-t-il en orbite autour d'elle et d'environ 13,5 masses joviennes[4] observé avec une séparation angulaire représentant, au niveau de l'objet, une distance de 275 UA[5]. Cette masse de 13,5 masses joviennes correspond précisément à la limite à partir de laquelle la fusion du deutérium devient possible au cœur de l'astre, de sorte qu'AB Pictoris b se situerait exactement à la limite entre une planète géante gazeuse et une étoile naine brune.

Système planétaire[modifier | modifier le code]

Caractéristiques des planètes du système AB Pictoris
Planète Masse Demi-grand axe (Ua) Période orbitale (jours) Excentricité Rayon
b 13.5 ± 0.5[6] MJ

La masse de cet objet, estimée à l'aide de modèles numériques décrivant l'évolution de tels astres, demeure cependant très incertaine compte tenu de son très jeune âge, et des valeurs allant de 11 MJ ont été publiées.

Avec un type spectral situé entre L0V et L3V, la température de ce corps serait comprise entre 1 600 et 2 400 K[7].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e, f, g, h, i et j (en) AB Pictoris sur la base de données Simbad du Centre de données astronomiques de Strasbourg.
  2. (en) Inseok Song, B. Zuckerman et M. S. Bessell, « New Members of the TW Hydrae Association, β Pictoris Moving Group, and Tucana/Horologium Association », The Astrophysical Journal, vol. 599, no 1,‎ , p. 342-350 (lire en ligne) DOI:10.1086/379194
  3. (en) ESO.org – 30 avril 2005 « Yes, it is the Image of an Exoplanet – Astronomers Confirm the First Image of a Planet Outside of Our Solar System ».
  4. (en) G. Chauvin, A.-M. Lagrange, B. Zuckerman, C. Dumas, D. Mouillet, I. Song, J.-L. Beuzit, P. Lowrance et M. S. Bessell, « A companion to AB Pic at the planet/brown dwarf boundary », The Astrophysical Journal, vol. 438, no 3,‎ , p. L29–L32 (lire en ligne) DOI:10.1051/0004-6361:200500111
  5. (en) Exoplanet.eu – 6 décembre 2010 « Planet: AB Pic b ».
  6. (en) Jean Schneider, « Notes for Planet AB Pic b », Extrasolar Planets Encyclopaedia, (consulté le 12 octobre 2011)
  7. (en) arXiv.org – 30 septembre 2005 Ralph Neuhaeuser, « ESO Workshop Proceedings on Multiple Stars – Homogeneous comparison of directly detected planet candidates: GQ Lup, 2M1207, AB Pic ».