Aït Aâtab

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Aït Aâtab, ou Aït Attab (en arabe: آيت عتاب), est le nom d'une tribu et d'un caïdat marocain relevant du cercle de Bzou (province d'Azilal, région de Béni Mellal-Khénifra) et comprenant quatre communes rurales : Moulay Aïssa Ben Driss, son chef-lieu[1], Tisqi, Ait Sri, Taounza et Bni Ayat[2],[3].

Le territoire d'Aït Aâtab est situé dans le Moyen Atlas. On peut y accéder, en provenance de Marrakech ou de Beni Mellal, Casablanca ou Rabat, en traversant la cité sucrière d'Ouled Ayad et en parcourant les petites montagnes de Bouteghrar, sur une vingtaine de kilomètres. À une vingtaine de kilomètres également, se trouve un site touristique, les cascades d'Ouzoud, qu'on peut rejoindre par une route goudronnée traversant la montagne.

Chaque année, au mois d'avril[réf. nécessaire], s'y déroule le moussem de Moulay Issa Ben Driss dont le programme comporte une fantasia, des jeux, ainsi que des activités commerciales et artistiques (chants, halkas, musique, etc.). Il est aussi connu pour son huile d'olive de bonne qualité, ses amandes et ses cactus[réf. nécessaire].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Au Maroc, quand un centre de santé communal avec unité d'accouchement existe au sein d'un caïdat, il est implanté dans son chef-lieu (cf. [doc] « Critères de programmation », ministère de la Santé), et celui du caïdat d'Aït Attab est établi dans la commune de Moulay Aïssa Ben Driss (cf. [PDF] « Offre de soins dans la province d'Azilal », ministère de la Santé).
  2. [PDF] « Décret no 2-08-520 du 28 chaoual 1429 (28 octobre 2008) fixant la liste des cercles, des caïdats et des communes urbaines et rurales du Royaume ainsi que le nombre de conseillers à élire dans chaque commune », Bulletin officiel du Royaume du Maroc, no 5684,‎ , p. 1592 (ISSN 0851-1217, lire en ligne)
  3. Une ancienne commune rurale portait aussi ce nom, comme on peut le voir, par exemple, dans la liste des cercles, des caïdats et des communes urbaines et rurales du Royaume annexée au décret no 2-77-784 du 8 octobre 1977 (cf. [PDF] « Bulletin officiel no 3389 du 12 octobre 1977 », p. 1134).

Article connexe[modifier | modifier le code]