Aïn El Bia

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Aïn el Bia)
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant une [[commune <adjF>]] image illustrant algérien
Cet article est une ébauche concernant une commune algérienne.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (février 2011).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

Aïn El Bia
Noms
Nom arabe عين البية
Administration
Pays Drapeau de l'Algérie Algérie
Région Oranie
Wilaya Oran
Daïra Bethioua
Président de l'APC Abbas MOHAMED
2012-2017
Code postal 31230
Code ONS 3126
Démographie
Population 32 611 hab. (2009[1])
Densité 902 hab./km2
Géographie
Coordonnées 35° 49′ 00″ nord, 0° 17′ 00″ ouest
Superficie 36,15 km2
Localisation
Localisation de la commune dans la wilaya d'Oran.
Localisation de la commune dans la wilaya d'Oran.

Géolocalisation sur la carte : Algérie

Voir la carte administrative d'Algérie
City locator 14.svg
Aïn El Bia

Géolocalisation sur la carte : Algérie

Voir la carte topographique d'Algérie
City locator 14.svg
Aïn El Bia

Aïn El Bia ou Aïn Biya (arabe : عين البية ), anciennement Damesme à l'époque de la colonisation française, est une commune algérienne de la wilaya d'Oran.

Géographie[modifier | modifier le code]

Situation[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Aïn El Bia
Arzew Arzew Mer Méditerranée
Hassi Mefsoukh Aïn El Bia Bethioua
Ben Freha Bethioua (Salines d'Arzew) Bethioua

Routes[modifier | modifier le code]

La commune de Aïn El Bia est desservie par plusieurs routes nationales:

Toponymie[modifier | modifier le code]

Aïn el Bia (arabe : عين البية ) signifie en arabe algérien « la source de la lionne », en référence à une lionne qui vivait avec ses petits à côté de la source, au XIXe siècle[réf. nécessaire].

Histoire[modifier | modifier le code]

Le village a commencé à être formé à partir de 1848. Il était occupé par les moniteurs-laboureurs militaires qui formaient la garnison de Damesme et de Saint-Leu (actuelle Bethioua)[réf. nécessaire].

Population[modifier | modifier le code]

La commune a enregistré une croissance démographique très importante, surtout avec la construction de bases de vie destinées à accueillir, dans un premier temps, les expatriés, majoritairement Américains et Japonais ainsi que les cadres supérieurs de la Sonatrach[réf. nécessaire].

Actuellement, la commune d'AÏn el Bia est très cosmopolite. La construction et l’exploitation des complexes pétrochimiques, a mobilisé des travailleurs venus de toutes les régions d’Algérie, principalement des cadres et techniciens qualifiés.

Évolution démographique
1977 1987 2010
2 771 12 693 32 611

Économie[modifier | modifier le code]

Essentiellement agricole et balnéaire, la commune d'Aïn El Bia s’est industrialisée après l’indépendance. L’industrie pétrolière et parapétrolière s’y sont installées et des complexes pétrochimiques ont été construits.

Aïn el Bia, avec les communes d’Arzew, Bethioua et Marsat El Hadjadj constituent le plus grand port d’Algérie, port qui est dédié principalement aux hydrocarbures.

Notes et références[modifier | modifier le code]