Aïkiryu

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L'Aïkiryu est un art martial issu de l'Aïkido. Les kanji de l'Aïkiryu signifient : transformation par l'énergie d'amour.

Histoire de l'aïkiryu[modifier | modifier le code]

L'Aïkiryu fait suite au travail de recherche et de précision de Charles Abelé (1954-2006), enseignant d'aïkido de l'École du Maître Hirokazu Kobayashi. Après avoir longtemps travaillé avec André Cognard, il fonde en 1996 son propre groupe d'étude: l'AAGE. En 2004 ce groupe devient fédération (F.AAGE) en même temps qu'il nomme et pose la forme de sa recherche et de son travail : l'Aïkiryu. L'Aïkiryu existe principalement en France, il est enseigné également en Suisse, en Allemagne et en Italie.

Pratiques de l'aïkiryu[modifier | modifier le code]

Le terme « Aïkiryu » n'est pas là pour se démarquer de l'Aïkido. Il correspond simplement à la qualité du travail que Charles Abelé souhaitait développer et que ses élèves ont décidé de continuer.

Aïkiryu[modifier | modifier le code]

L'aïkiryu est apparu en 2004, il est né de la précision du travail de recherche que Charles Abelé a effectué avec ses élèves en Aïkido. Charles Abelé a transformé les kanji de l'aïkido, devenu ainsi Aïkiryu. Cet Aïkido auquel se réfère techniquement l’Aïkiryu est celui de Hirokazu Kobayashi, transmis en France essentiellement par André Cognard.

Aïkiryu-Taïso[modifier | modifier le code]

L'Aïkiryu-taïso est une discipline de développement personnel fondée sur une prise de conscience corporelle. On y alterne posture, marches, mouvements et méditations, dans une recherche de questionnement interne, tendant vers une meilleure connaissance de soi.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]