Aérostatique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Les aérostats utilisent le principe de l'aérostatique.

L’aérostatique est l'étude des gaz qui ne sont pas en mouvement. L'étude des gaz en mouvement est l'aérodynamique. C'est un sous-domaine de l'hydrostatique, également connue comme statique des fluides[1].

L'aérostatique étudie l'assignation de la densité, particulièrement dans l'air. L'une de ses applications est la formule du nivellement barométrique.

Un aérostat est plus léger qu'un aéronef — tel qu'un dirigeable ou une montgolfière —, qui utilise les principes de l'aérostatique de flottabilité (poussée d'Archimède).

Domaines d'étude[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (es) « Física - Estática de los fluidos », sur fisicanet.com (consulté le 16 novembre 2016).

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (es) Miguel Gamborino, Experiencias aerostáticas en Barcelona. ¿Qué falta para volar? Que cueste poco, Francisco Suria, Barcelone, 1784
  • Jean-François Dupuis-Delcourt, De l'art aérostatique et de son application aux transports par air, 1847

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :