Aérostatique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Les aérostats utilisent le principe de l'aérostatique.

L’aérostatique est l'étude des gaz qui ne sont pas en mouvement. L'étude des gaz en mouvement est l'aérodynamique. C'est un sous-domaine de l'hydrostatique, également connue comme statique des fluides[1].

L'aérostatique étudie l'assignation de la densité, particulièrement dans l'air. L'une de ses applications est la formule du nivellement barométrique.

Un aérostat est plus léger qu'un aéronef — tel qu'un dirigeable ou une montgolfière —, qui utilise les principes de l'aérostatique de flottabilité (poussée d'Archimède).

Domaines d'étude[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (es) « Física - Estática de los fluidos », sur fisicanet.com (consulté le 16 novembre 2016).

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (es) Miguel Gamborino, Experiencias aerostáticas en Barcelona. ¿Qué falta para volar? Que cueste poco, Francisco Suria, Barcelone, 1784
  • Jean-François Dupuis-Delcourt, De l'art aérostatique et de son application aux transports par air, 1847

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :