Aéroport international de São Paulo-Guarulhos

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Guarulhos (homonymie).

Aéroport international de São Paulo-Guarulhos
Aeroporto Internacional de São Paulo/Guarulhos - Governador André Franco Montoro
Image illustrative de l’article Aéroport international de São Paulo-Guarulhos
Localisation
Pays Drapeau du Brésil Brésil
Ville Guarulhos, São Paulo
Coordonnées 23° 25′ 46″ sud, 46° 28′ 02″ ouest
Altitude 749 m (2 457 ft)

Géolocalisation sur la carte : Brésil

(Voir situation sur carte : Brésil)
GRU
GRU
Pistes
Direction Longueur Surface
09R/27L 3 000 m (9 843 ft) asphalte
09L/27R 3 700 m (12 139 ft) asphalte
Informations aéronautiques
Code AITA GRU
Code OACI SBGR
Type d'aéroport civil
Gestionnaire Infraero
Site web gestionnaire Consulter
Site web aéroport Consulter

L'Aéroport international de São Paulo-Guarulhos - Governador André Franco Montoro (code AITA : GRU • code OACI : SBGR) est un aéroport brésilien situé à Cumbica, un quartier de Guarulhos, dans l'État de São Paulo. Inauguré le 20 janvier 1985, il réalise actuellement plus de 30 % du trafic aérien du Brésil avec plus de 270 000 mouvements d'aéronefs.

L'aéroport a une superficie de plus de 1 400 hectares, dont plus de 500 en zone urbaine. Il dessert notamment la ville de São Paulo, dont le centre est distant de 25 km. Avec 30,4 millions de passagers en 2012, c'est le premier aéroport du Brésil et la première porte d'entrée du pays, loin devant l'Aéroport international de Rio de Janeiro-Galeão et l'Aéroport international de Brasilia, respectivement deuxième et troisième aéroports brésiliens pour le trafic de passagers. C'est également le second aéroport d'Amérique latine, derrière l'Aéroport international de Mexico.

Situation[modifier | modifier le code]

Carte des aéroports du Brésil

200 km
1:42 212 000
Aracaju
Belém
Belo Horizonte
Boa Vista
Brasilia
Campinas
Campo Grande
Campos dos G.
Cuiabá
Curitiba
Florianópolis
Fortaleza
Foz do Iguaçu
Goiânia
Ilhéus
Imperatriz
João Pessoa
Macaé
Macapá
Maceió
Manaus
Marabá
Natal
Novo Progresso
Petrolina
Porto Alegre
Porto Velho
Recife
Rio Branco
Rio-Galeão
Rio-Santos-Dumont
Salvador
Santarém
São Luís
São Paulo-Guarulhos
São Paulo-Congonhas
Teresina
Uberlândia
Vitória
Vitória da Conquista

Compagnies et destinations[modifier | modifier le code]

CompagniesDestinations
Drapeau de l'Argentine Aerolíneas Argentinas Buenos Aires-J. Newbery, Buenos Aires-Ezeiza, San Salvador de Jujuy (en)

En saison: San Carlos de Bariloche

Drapeau de l'Argentine Aerolíneas Argentinas opéré par Austral Líneas Aéreas Buenos Aires-Ezeiza
Drapeau du Mexique Aeroméxico Mexico-B. Juárez
Drapeau du Canada Air Canada Toronto-L. B. Pearson
Drapeau de la Chine Air China Pékin-Capitale, Madrid-Barajas
Drapeau de l'Espagne Air Europa Madrid-Barajas
Drapeau de la France Air France Paris-Charles de Gaulle
Drapeau de l'Italie Alitalia Rome Léonard-de-Vinci/Fiumicino
Drapeau des États-Unis American Airlines Dallas/Fort Worth, Los Angeles, Miami, New York-John F. Kennedy
Drapeau de la Colombie Avianca Colombia Bogota-El Dorado
Drapeau du Brésil Avianca Brazil
Drapeau du Pérou Avianca Perú Lima-J. Chávez
Drapeau du Brésil Azul Brazilian Airlines Belo Horizonte-T. Neves, Brasília-P. J. Kubitschek, Cascavel, Cuiabá (en), Curitiba-A. Pena, Londrina, Zumbi-dos-Palmares (Maceió), Maringá, Porto Alegre-Salgado Filho, Recife/Guararapes, Paranaguá, Vitoria-Salles (en)
Drapeau de la Bolivie Boliviana de Aviación Cochabamba-J. Wilstermann, Viru Viru
Drapeau du Royaume-Uni British Airways Londres-Heathrow
Drapeau du Panama Copa Airlines Panama-Tocumen
Drapeau des États-Unis Delta Air Lines Atlanta H.-Jackson, Détroit, New York-John F. Kennedy, Orlando
Drapeau des Émirats arabes unis Emirates Dubaï, Santiago du Chili-A.-M.-Benítez [1]
Drapeau de l'Éthiopie Ethiopian Airlines Addis-Abeba Bole, Buenos Aires-Ezeiza


Drapeau du Brésil Gol Linhas Aéreas

En saison Charter:Martinique Aimé Césaire

Drapeau de l'Espagne Iberia Madrid-Barajas
Drapeau des Pays-Bas KLM Amsterdam-Schiphol
Drapeau de l'Argentine LATAM Argentina Buenos Aires-J. Newbery, Buenos Aires-Ezeiza
Drapeau du Brésil LATAM Brasil

En saison:Las Vegas-McCarran[7],[8], San Carlos de Bariloche

Drapeau du Chili LATAM Chile Santiago du Chili-A.-M.-Benítez, Tel Aviv - Ben Gourion (débute 12 décembre 2018)[9]
Drapeau du Paraguay LATAM Paraguay Asuncion-S.-Pettirossi
Drapeau du Pérou LATAM Perú Lima-J. Chávez
Drapeau de l'Allemagne Lufthansa Francfort
Passaredo Linhas Aéreas Cascavel, Ribeirão Preto (en), Vitória da Conquista
Drapeau du Qatar Qatar Airways Buenos Aires-Ezeiza, Doha-Hamad
Drapeau du Maroc Royal Air Maroc Casablanca-Mohammed-V
Sky Airline Santiago du Chili-A.-M.-Benítez
Drapeau de l'Afrique du Sud South African Airways Johannesbourg OR Tambo
Drapeau de la Suisse Swiss International Air Lines Zurich
Drapeau de l'Angola TAAG Angola Airlines Luanda-Quatro de Fevereiro
Drapeau du Portugal TAP Air Portugal Lisbonne-H. Delgado, Porto-F. Sá-Carneiro
Drapeau de la Turquie Turkish Airlines Buenos Aires-Ezeiza, Istanbul-Atatürk
Drapeau des États-Unis United Airlines Chicago O'Hare, Houston-George Bush, Newark-Liberty, Washington Dulles

Édité le 07/10/2018

Infrastructures aéroportuaires[modifier | modifier le code]

L'aéroport comporte deux pistes parallèles de 3 km et 3,7 km pour les décollages et atterrissages. La construction d'une piste auxiliaire de 2,075 km est en cours d'étude. Suite à des demandes de certaines compagnies, et après avoir effectué des tests et des études, l'ICAO et l'Agence nationale de l'aviation civile (Agência Nacional de Aviação Civil, ANAC) ont déclaré l'aéroport inapte à recevoir l'A380 pour des raisons de sécurité, les dimensions de l'avion imposant une piste catégorie F, ce qui n'est pas le cas. Des études d'élargissement des pistes sont à l'étude pour tenter d'obtenir cette certification.

Plan d'aéroport

L'aéroport est divisé en quatre terminaux.

Les terminaux 1 et 2 ont une superficie d'environ 7,5 ha et 8 ha respectivement. Ils sont ouverts 24h/24. Le terminal 3 (d'une capacité de 12 millions de passagers par an) a été achevé en mai 2014, en accueillant ses premiers passagers le 11 en provenance de Francfort. Ces trois terminaux sont pour des vols internationaux, le 3 étant dédié plus spécifiquement aux longs/très longs courriers (il est destiné au départ aux membres de Star Alliance).

Le terminal 4, beaucoup plus modeste (seulement 5,5 millions de passagers par an), est un peu à l'écart et dédié aux vols internes.

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]