Aéroport international de Mogadiscio

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Aéroport international Aden Adde
Garoonka Caalamiga Ee Aadan Cadde
مطار آدم عدي الدولي
Entrée du Terminal 1
Entrée du Terminal 1
Localisation
Pays Drapeau de la Somalie Somalie
Ville Mogadiscio
Coordonnées 2° 00′ 49″ nord, 45° 18′ 17″ est
Altitude 9 m (30 ft)

Géolocalisation sur la carte : Somalie

(Voir situation sur carte : Somalie)
Aéroport international Aden Adde
Aéroport international Aden Adde
Pistes
Direction Longueur Surface
05/23 3 590[1] m asphalte
Informations aéronautiques
Code AITA MGQVoir et modifier les données sur Wikidata
Code OACI HCMMVoir et modifier les données sur Wikidata
Type d'aéroport Civil
Site web aéroport [www.adenaddeairport.com Consulter]

L'aéroport international Aden Adde (code AITA : MGQ • code OACI : HCMM), anciennement appelé Aéroport international de Mogadiscio, est l'aéroport international de la capitale somalienne de Mogadiscio. il doit son nom à Aden Abdullah Osman Daar, le premier Président de Somalie. Il a servi de base pour les troupes américaines lors l'Opération Restore Hope.

La guerre civile somalienne a rendu l'aéroport hors d'usage mais en 2006, les militants islamistes ont tenté de rouvrir l'aéroport. Toutefois, il a été bombardé peu de temps après lors de l'invasion éthiopienne de la Somalie. L'aéroport est de nouveau restauré en 2013 et redémarre alors ses activités.

Histoire[modifier | modifier le code]

L'aéroport de Mogadiscio est construit en 1928, ce qui fait de lui le premier équipement de la sorte dans la Corne de l'Afrique. C'est la base militaire principale de la Somalie italienne. Au milieu des années 1930, l'aéroport devient également civil et propose des vols commerciaux. Une ligne régulière Asmara-Assab-Mogadiscio démarre en 1935 sous les couleurs d'Ala Littoria, avec un Caproni 133 effectuant 13 heures de vol direct de Mogadiscio à l'Érythrée italienne et à son bord un maximum de 18 personnes. En 1936, Ala Littoria lance une liaison intercontinentale entre Mogadiscio-Asmara-Khartoum-Tripoli et Rome. Le voyage durait 4 jours et est un des premiers vols long-courrier de l'époque[2].

Compagnies aériennes et destinations[modifier | modifier le code]

Compagnies Destinations
African Express Airways Berbera, Gaal Kacyo (en), Hargeisa (en), Nairobi-J. Kenyatta[3]
Daallo Airlines Djibouti-Ambouli, Dubaï, Hargeisa (en), Djeddah - Roi-Abdelaziz, Nairobi-J. Kenyatta[4]
Felix Airways Hargeisa (en), Sana'a (All suspended)[5]
Fly-SAX Nairobi-J. Kenyatta[6]
Jubba Airways Djibouti-Ambouli, Dubaï, Gaal Kacyo (en), Hargeisa (en), Nairobi-J. Kenyatta[7]
Turkish Airlines Djibouti-Ambouli, Istanbul-Atatürk

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Aden Adde International Airport (MGQ) », World Airport Codes (consulté le 21 octobre 2013)
  2. (it) Flavio Riccitelli (A.I.D.A.), « ALA LITTORIA S.A. (1934–1941) », Il Postalista (consulté le 7 octobre 2013)
  3. http://www.africanexpress.co.ke/index.php/flight-schedule « Copie archivée » (version du 30 mai 2015 sur l'Internet Archive)
  4. [1]
  5. (en) Abir Ghattas, « Yemen's No Fly Zone: Thousands of Yemenis are Stranded Abroad », sur Global Voices (consulté le 8 avril 2015)
  6. [2]
  7. Jubba Airways – Destinations