Aéroport international d'Héraklion Níkos-Kazantzákis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un aéroport image illustrant la Grèce
Cet article est une ébauche concernant un aéroport et la Grèce.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Aéroport international d'Héraklion Níkos-Kazantzákis
Κρατικός Αερολιμένας Ηρακλείου

"Νίκος Καζαντζάκης"

Aéroport international d'Héraklion Níkos-Kazantzákis
Localisation
Pays Drapeau de la Grèce Grèce
Ville Héraklion
Coordonnées 35° 20′ 24″ Nord, 25° 10′ 37″ Est
Altitude 39 m (128 ft)

Géolocalisation sur la carte : Crète

(Voir situation sur carte : Crète)
HER
HER

Géolocalisation sur la carte : Grèce

(Voir situation sur carte : Grèce)
HER
HER
Pistes
Direction Longueur Surface
09/27 2 680 m (8 793 ft) Asphalte
13/31 1 574 m (5 164 ft) Asphalte
Informations aéronautiques
Code AITA HER
Code OACI LGIR
Type d'aéroport Civil
Gestionnaire Greek Government

L’aéroport international d’Héraklion Níkos-Kazantzákis (en grec : Κρατικός Αερολιμένας Ηρακλείου «Νίκος Καζαντζάκης»), ou simplement aéroport international Níkos-Kazantzákis (code AITA : HER • code OACI : LGIR) est un aéroport situé en Crète.

Présentation[modifier | modifier le code]

En nombre de passagers, c'est le second aéroport de Grèce avec environ 5 millions de passagers par an. Il occupe la première place pour le nombre de passagers des vols charters. Cet aéroport est situé dans la municipalité de Néa Alikarnassós, à quatre kilomètres à l’est d’Héraklion.

Il doit son nom à l’écrivain et philosophe grec Níkos Kazantzákis, né à Héraklion.

Piste[modifier | modifier le code]

La piste 27 est la plus souvent utilisée pour les atterrissages comme pour les décollages. Néanmoins, seule une partie de la piste (2000m environ) n'est utilisée pour les atterrissages car les 700m restant ne disposent pas de taxiways de dégagement. Cela implique un freinage parfois brutal lors de l'atterrissage.

Terminal[modifier | modifier le code]

Le terminal de l'aéroport est petit et souvent bondé en période estivale. Aux départs, les zones d'enregistrement sont petites et les passagers doivent eux - mêmes déposer leurs bagages sur le convoyeur. L'aéroport dispose de 2 salles d'embarquement : 1 pour les vols vers l'espace Shengen et l'autre pour les vols vers les autres pays. Aux arrivées, Il n'y a que quelques tapis à bagages.

Situation[modifier | modifier le code]

Carte des aéroports de Grèce
20 km
1:3 763 000
Agrinion
Aktion
Alexandreia
Alexandroúpoli
Andravida
Araxos
Astypalée
Athènes E. Venizélos
Céphalonie
La Canée
Chios
Corfou
Héraklion
Héraklion
Icarie
Ioannina
Kalamata
Kalymnos
Karpathos
Kasos
Kastellórizo
Kastoria
Kavala
Kithira
Kos
Kotroni
Kozani
Larissa
Lemnos
Leros
Milos
Myconos
Mytilène
Naxos
Nea Anchialos
Paros
Rhodes
Rhodes Maritsa
Samos
Santorin
Sitia
Skiathos
Scyros
Sparte
Syros
Tanagra
Tatoi
Thessalonique
Tripoli
Tympaki
Zante

Compagnies aériennes et destinations[modifier | modifier le code]

Compagnies Destinations
Aegean Airlines Athènes, Thessalonique (clôture 14 janvier 2016)
En saison: Amsterdam, Berlin–Tegel, Bordeaux, Brest (débute le 11 avril 2016)[1], Copenhagen, Deauville, Düsseldorf, Francfort, Genève, Istanbul–Sabiha Gökçen, Larnaca, Londres–Gatwick, Lyon, Marseille, Metz/Nancy, Milan–Malpensa, Moscou–Domodedovo, Munich, Nantes, Paris–Charles de Gaulle, Prague, Rome–Fiumicino, Saint-Pétersbourg, Stuttgart, Tel Aviv–Ben Gourion, Toulouse, Vienne, Venise (débute le 3 juin 2016)[2], Zurich[3]
Aeroflot En saison: Moscou-Cheremetievo
Aeroflot
operé par Rossiya
En saison: Saint-Pétersbourg
Air Berlin En saison: Bâle/Mulhouse, Berlin–Tegel, Düsseldorf, Hambourg, Leipzig/Halle, Munich, Nuremberg, Zurich
Air Méditerranée En saison: Lyon, Marseille, Nantes, Paris–Charles de Gaulle, Toulouse
Alitalia En saison: Milan–Linate, Rome–Fiumicino[4]
Astra Airlines Thessalonique[5],[6]
Austrian Airlines En saison: Vienne
Blu-express
operé par Blue Panorama Airlines
En saison: Bergame[7], Rome–Fiumicino
British Airways En saison: Londres–Gatwick[8]
Brussels Airlines En saison: Bruxelles (début 2 avril 2016)[9]
Condor En saison: Berlin–Schönefeld, Düsseldorf, Francfort, Hambourg, Hannovre, Leipzig/Halle, Manchester, Munich, Stuttgart
Corendon Dutch Airlines En saison: Amsterdam, Bruxelles
easyJet En saison: Berlin–Schönefeld, Bristol, Édimbourg, Hambourg[10], Londres–Gatwick, Londres–Luton, Manchester, Milan–Malpensa, Paris–Charles de Gaulle
easyJet Switzerland En saison: Genève
Edelweiss Air En saison: Zurich
Ellinair Thessalonique
En saison: Kiev–Boryspil (début 24 avril 2016), Moscou–Domodedovo (début 24 avril 2016), Saint-Pétersbourg (début 30 avril 2016)[11]
Finnair En saison: Helsinki
Germania En saison: Brême, Dresde (début 6 mai 2016), Erfurt, Kassel, Münster/Osnabrück, Rostock-Laage (début 27 mai 2016)
Germanwings En saison: Berlin–Tegel, Cologne/Bonn, Düsseldorf, Hambourg, Hannovre, Stuttgart
Germania Flug En saison: Zurich
Jetairfly En saison: Bruxelles, Charleroi, Liège, Ostend/Bruges
Jet2.com En saison: East Midlands, Édimbourg (début 27 mai 2016), Glasgow, Leeds/Bradford, Manchester, Newcastle
Lufthansa En saison: Munich
Luxair En saison: Luxembourg
Meridiana En saison: Bologne, Milan–Malpensa, Vérone
Mistral Air En saison: Naples
Monarch Airlines En saison: Birmingham, Londres–Gatwick, Manchester[12]
Niki En saison: Graz, Linz, Salzbourg, Vienne
Norwegian Air Shuttle En saison: Copenhague, Helsinki, Oslo–Gardermoen, Stockholm–Arlanda
Olympic Air
operé par Aegean Airlines
Thessalonique (début 15 janvier 2016)
En saison: Rhodes (début 27 mars 2016)
Sky Express Athènes, Kos, Rhodes
En saison: Chios, Karpathos, Mytilène, Volos
SunExpress Deutschland En saison: Düsseldorf, Hannovre[13], Leipzig/Halle[13], Munich, Nuremberg, Stuttgart
Swiss International Air Lines En saison: Genève
Thomas Cook Airlines En saison: Belfast–International, Birmingham, Bristol, Glasgow, Londres–Gatwick, Manchester, Newcastle
Thomson Airways En saison: Birmingham, Cardiff, Doncaster/Sheffield (début 1 juin 2016), East Midlands, Glasgow, Londres–Gatwick, Londres–Stansted, Manchester, Newcastle
Transavia En saison: Amsterdam, Eindhoven, Groningue, Rotterdam La Haye
Transavia France En saison: Lyon, Nantes, Paris–Orly
Travel Service
under the SmartWings brand
En saison: Brno, Budapest, Debrecen[14], Ostrava, Prague
Travel Service (Slovakia)
under the SmartWings brand[15]
En saison: Bratislava
TUI Airlines Netherlands En saison: Amsterdam
TUIfly En saison: Bâle/Mulhouse, Cologne/Bonn, Düsseldorf, Francfort, Hambourg, Hannovre, Karlsruhe/Baden-Baden[16], Leipzig/Halle, Munich, Nuremberg, Sarrebruck, Vienne
Ural Airlines En saison: Ekaterinbourg
Volotea En saison: Bari, Naples, Palerme (début 28 juin 2016)[17], Venise
Vueling En saison: Barcelone, Catane[18], Rome–Fiumicino
Wizz Air En saison: Budapest
XL Airways France En saison: Lille

Trafic[modifier | modifier le code]

L'aéroport d'Héraklion est un des plus fréquentés de Grèce et il est courant que l'aéroport demande aux avions d'attendre avant leur décollage de leur aéroport d'origine car il ne possède pas assez d'emplacements de stationnement.

Année Vols Passagers % variation passagers
2001 39 290 5 046 726 en diminution -2.0%
2002 36 664 4 791 729 en diminution -5.1%
2003 39 523 4 833 507 en augmentation +0.9%
2004 38 170 4 712 508 en diminution -2,5%
2005 38 266 4 932 911 en augmentation +4.7%
2006 43 740 5 345 652 en augmentation +8.4%
2007 46 012 5 438 369 en augmentation +1.7%
2008 45 280 5 437 068 en diminution -0.02%
2009 44 842 5 052 840 en diminution -7.1%
2010 42 396 4 907 337 en diminution -2.9%
2011 44 520 5 292 687 en augmentation +7.9%
2012 40 856 5 076 329 en diminution -4.6%
2013 43 544 5 792 429 en augmentation +14.7%
2014 43 637 6 019 296 en augmentation +5.2%

Références[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Aéroport international d’Héraklion (fr)