Aéroport international d'Osaka

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un aéroport image illustrant le Japon
Cet article est une ébauche concernant un aéroport et le Japon.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Aéroport international d'Osaka
大阪国際空港
Osaka International Airport
Air Force One à l'aéroport international d'Osaka
Air Force One à l'aéroport international d'Osaka
Localisation
Pays Drapeau du Japon Japon
Ville Itami, Toyonaka, Ikeda
Coordonnées 34° 47′ 10″ Nord 135° 26′ 18″ Est / 34.78621, 135.43838
Altitude 15 m (49 ft)

Géolocalisation sur la carte : Japon

(Voir situation sur carte : Japon)
ITM
ITM
Pistes
Direction Longueur Surface
14R/32L 2 999 m (9 839 ft) béton
14L/32R 1 828 m (5 997 ft) revêtue
Informations aéronautiques
Code AITA ITM
Code OACI RJOO
Type d'aéroport civil

L'aéroport international d'Osaka (大阪国際空港?) (code AITA : ITM • code OACI : RJOO) est situé près de la ville d'Ōsaka, dans la région du Kansai, au Japon, à cheval sur la séparation entre les préfectures d'Osaka et de Hyogo.

Description[modifier | modifier le code]

L'aéroport est situé à 15 km au nord-ouest d'Ōsaka. C'est avant tout un aéroport pour les liaisons intérieures, pour les villes de la région du Kansai, notamment Ōsaka, Kyōto et Kobe, mais également Tōkyō et Fukuoka. Il est également appelé aéroport d'Itami, du nom de la commune où s'étend la majeure partie de ses pistes.

Les décollages et atterrissages y sont interdits entre 21h et 7h sauf circonstances exceptionnelles[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

En 2010, le nombre de passagers était de 14 millions. En juin 2013, il est, d'après FlightStats, l'aéroport le plus ponctuel au monde[2].

Le 10 novembre 2015, le duo Vinci Airports et Orix est désigné concessionnaire pressenti des aéroports internationaux du Kansai et d'Osaka pour une durée de 44 ans à partir du 1er avril 2016[3].

Compagnies aériennes et destinations[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (ja) Ministère du Territoire, des Infrastructures et des Transports, 大阪国際空港の今後のあり方(11市協への回答) 10 décembre 2004; Assemblée nationale française, Rapport 3002 (notamment sur la proposition de loi (n° 2946) de M. Yves Cochet, tendant à interdire aux aéronefs de décoller et d'atterrir la nuit de tous les aéroports français) (24 avril 2001): entre 23 h 00 et 7 h 00.
  2. L'aéroport le plus ponctuel est celui d'Osaka, Pékin très à la traîne, RTS.ch, le 17 juillet 2013
  3. Le consortium ORIX-VINCI Airports désigné concessionnaire pressenti des aéroports internationaux du Kansai et d’Osaka (Japon), Vinci.com, le 10 novembre 2015
  4. https://www.ana.co.jp/eng/aboutana/press/2013/140122.html
  5. [1]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]