Aéroport international d'Hellinikon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Aéroport international d'Hellinikon
Διεθνής Αερολιμένας Ελληνικού
Aéroport d'Hellinikon en 1998
Aéroport d'Hellinikon en 1998
Localisation
Pays Drapeau de la Grèce Grèce
Ville Athènes
Coordonnées 37° 53′ 54″ nord, 23° 43′ 46″ est
Altitude 21 m (68 ft)

Géolocalisation sur la carte : Grèce

(Voir situation sur carte : Grèce)
ATH
ATH
Pistes
Direction Longueur Surface
15L/33R 3 500 m béton
15R/33L 3 148 m béton
Informations aéronautiques
Code AITA ATH
Code OACI LGAT
Type d'aéroport public

L'Aéroport international d'Hellinikon (en grec : Διεθνής Αερολιμένας Ελληνικού) était l'aéroport international qui desservait la ville d'Athènes, avant d'être remplacé en 2001 par Elefthérios-Venizélos. Il a été nommé ainsi du nom du village d’Ellinikó, aujourd'hui banlieue de la capitale grecque.

En avril 2014 l'ancien aéroport est vendu par l'État à la société grecque Lamda Development pour une somme de 915 millions d'euros. Elle compte y implanter un ensemble de résidences et parcs d'activités[1].

Situation[modifier | modifier le code]

L'aéroport était situé à 7 kilomètres au sud d'Athènes, et à l'est de Glyfáda.

Accidents[modifier | modifier le code]

  •  : un NAMC YS-11A-500 d'Olympic Airways, immatriculé SX-BBQ et assurant le vol intérieur régulier Corfou–Athènes, s'est écrasé dans le golfe Saronique à l'approche de l'aéroport, à cause d'une mauvaise visibilité. Il y avait 57 personnes à bord, dont 37 ont perdu la vie dans le crash[3] ;


  •  : le DC-8-62 HB-IDE de la Swissair, en provenance de Genève à destination de Shanghai se pose sur la piste 15L. Le train d'atterrissage touche le bitume à 740 mètres du seuil de la piste avec une vitesse de 146 nœuds. Alors qu'il reste encore 2 240 mètres de piste, les pilotes ne peuvent freiner l'avion et celui-ci s'écrase en bout de piste, provoquant la mort de 14 passagers. Jacques Washer, antiquaire de profession et fils du joueur de tennis belge Jean Washer, périt dans cet accident[4] ;

Sources et références[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Boeing 747-200B d'Olympic Airways à l'approche finale d'Hellinikon