Aéroport de Reykjavik

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Aéroport de Reykjavik
Reykjavíkurflugvöllur
Vue aérienne
Vue aérienne
Localisation
Pays Drapeau de l'Islande Islande
Ville Reykjavik
Coordonnées 64° 07′ 49″ nord, 21° 56′ 25″ ouest
Altitude 14 m (45 ft)

Géolocalisation sur la carte : Islande

(Voir situation sur carte : Islande)
RKV
RKV
Pistes
Direction Longueur Surface
01/19 1 567 m (5 141 ft) Asphalte
13/31 1 230 m (4 035 ft) Asphalte
06/24 960 m (3 150 ft) Asphalte
Informations aéronautiques
Code AITA RKV
Code OACI BIRK
Type d'aéroport Civil
Gestionnaire Isavia (en)

L'aéroport de Reykjavik (islandais : Reykjavíkurflugvöllur) (code AITA : RKV • code OACI : BIRK) est un aéroport islandais se trouvant non loin du centre ville de Reykjavik. Avant la construction de l'aéroport international de Keflavík, il était le principal aéroport islandais. L'aéroport est principalement utilisé pour les vols intérieurs, les vols vers les Îles Féroé et le Groenland, mais également pour certains vols affrétés, et pour des vols privés.

L'aéroport de Reykjavik sert de plate-forme pour les compagnies Flugfélag Íslands et Eagle Air Iceland. Parmi les trois pistes, seules deux sont utilisées toute l'année, la plus petite piste (06/24) n'est en principe utilisée que pendant l'hiver. Les décollages à partir de la piste 06 sont interdits pour des raisons de sécurité et de nuisances sonores. L'exploitation de l'aéroport est assurée par Isavia (en).

Histoire[modifier | modifier le code]

Le premier vol à partir de l'aéroport date du avec le décollage d'un Avro 504, le premier avion islandais[1]. Jusqu'en 1937, il y a eu des expérimentations aériennes sur le site de l'aéroport et les premiers vols commerciaux ont commencé en quand la plus vieille compagnie aérienne islandaise Flugfélag Akureyrar déplaça son hub d'Akureyri vers la capitale (et elle devint Flugfélag Íslands).

L'aéroport tel qu'il existe aujourd'hui a été construit par les Britanniques lors de la Seconde Guerre mondiale, en 1940. Les militaires commencèrent la construction en , alors que l'aéroport n'avait qu'une surface d'herbe. Le , les Britanniques remirent les opérations aéroportuaires au gouvernement islandais et depuis, l'aéroport est exploité par la direction de l'aviation civile islandaise (Flugstoðir).

La ville s'étant considérablement développée, la localisation de l'aéroport est considérée comme incommode en raison des nuisances sonores et des problèmes de sécurité. Le futur de l'aéroport fait l'objet d'un débat en Islande et trois possibilités sont invoquées :

  • garder l'aéroport ;
  • en construire un autre dans les environs de Reykjavik ;
  • ou le fermer définitivement en transférant les vols intérieurs vers Keflavík.

Description[modifier | modifier le code]

Équipements[modifier | modifier le code]

Pistes[2]
Numéro QFU Dimensions Nature TODA ASDA Type d'approche
01
19
355°
175°
1 567 m × 45 m Revêtue 1 567 m
1 567 m
1 487 m
1 567 m
Approche visuelle pour la piste 01
Piste 19 équipée d'une approche ILS CAT I/NBD-DME
06
24
046°
226°
960 m × 30 m Revêtue 960 m
960 m
856 m
940 m
Approche visuelle pour les pistes 06 et 24
13
31
297°
117°
1 230 m × 45 m Revêtue 1 290 m
1 297 m
1 230 m
1 165 m
Piste 13 équipée d'une approche LLZ-DME/NBD-DME
Approche visuelle pour la piste 31
Vue d'ensemble des aérogares

Aérogares[modifier | modifier le code]

L'aérogare principale est située à l'ouest de l'aéroport et accueille Air Iceland et Atlantic Airways.

Les vols d'Eagle Air, ainsi que les vols d'affaires sont opérés depuis le terminal situé à l'est de l'aéroport. Les sièges sociaux d'Icelandair Group et d'Isavia (en), ainsi que la tour de contrôle de l'aéroport y sont également basés.

Destinations desservies[modifier | modifier le code]

Destinations au 22/02/2017
Compagnies Destinations
Air Iceland (Flugfélag Íslands)[3] Akureyri, Egilsstaðir, Ísafjörður, Kulusuk, Nuuk
Saisonnier : Ilulissat-Jakobshavn
Atlantic Airways Vágar
Eagle Air Iceland[4] Bíldudalur, Gjögur, Húsavík, Hornafjörður, Vestmannaeyjar
Norlandair[5] Saisonnier : Nerlerit Inaat

Chiffres[modifier | modifier le code]

Évolution du trafic passager de 2008 à 2016[6]
Année 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016
Trafic 426 971 379 957 359 836 384 232 363 332 338 278 328 205 348 240 377 672
Évolution en diminution - 1 % en diminution - 11 % en diminution - 5,3 % en augmentation + 6,8 % en diminution - 5,4 % en diminution - 6,9 % en diminution - 3 % en augmentation + 6,1 % en augmentation + 8,5 %
Gare routière de Reykjavik

Accès à l'aéroport[modifier | modifier le code]

L'aéroport est desservi par deux ligne du réseau de bus Strætó bs.[7]. La ligne 15 dessert l'aérogare d'Air Iceland et la ligne 5 dessert l'aérogare d'Eagle Air Iceland.

La gare routière de Rekjavik, BSÍ, est située à 1,6 km du principal terminal. Les liaisons entre l'aéroport de Reykjavik et l'aéroport de Keflavik sont effectuées depuis cette gare routière.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Evrópskur vinnuhópur sérfræðinga í flugvallaöryggismálum fundaði í Reykjavík
  2. (en) Isavia, « FBO & Flight Services info for BIRK: » [PDF] (consulté le 12 mars 2017)
  3. « FLIGHT SCHEDULE | Airiceland.is », sur www.airiceland.is (consulté le 28 février 2017)
  4. « Scheduled flights in Iceland | Eagleair.is », sur www.eagleair.is (consulté le 28 février 2017)
  5. « The flight schedules for 2017 season | Norlandair.is », sur www.norlandair.is (consulté le 28 février 2017)
  6. (en) Isavia, « Isavia Facts and Figures 2016 » [PDF],‎ (consulté le 22 février 2017)
  7. Strætó

Voir aussi[modifier | modifier le code]