Aéroport de New York-LaGuardia

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir LaGuardia.
Aéroport de LaGuardia
Plan des pistes de l'aéroport de La Guardia.
Plan des pistes de l'aéroport de La Guardia.
Localisation
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
Ville New York
Coordonnées 40° 46′ 39″ nord, 73° 52′ 21″ ouest
Altitude 6 m (21 ft)

Géolocalisation sur la carte : États-Unis

(Voir situation sur carte : États-Unis)
LGA
LGA

Géolocalisation sur la carte : New York

(Voir situation sur carte : New York)
LGA
LGA
Pistes
Direction Longueur Surface
12/21 2 134 m (7 001 ft) asphalte/béton
13/31 2 135 m (7 005 ft) asphalte/béton
Informations aéronautiques
Code AITA LGA
Code OACI KLGA
Nom cartographique LGA
Type d'aéroport public
Gestionnaire Autorité portuaire de
New York et New Jersey

L'aéroport de New York-LaGuardia (code AITA : LGA • code OACI : KLGA) est situé dans l'arrondissement de Queens de la ville de New York dans l'État de New York, aux États-Unis. C'est le vingt-deuxième aéroport nord-américain avec plus de 23 millions de passagers qui y ont transité en 2008[1].

Il est le plus petit des aéroports new-yorkais et il ne possède ni service d'immigration ni douanes et ne dessert donc pas de vol internationaux, à l'exception de ceux en provenance de quatre aéroports du Canada (Toronto, Montréal, Ottawa et Halifax), des Bahamas, des Bermudes et de l'île d'Aruba (aux Antilles Néerlandaises), où ont lieu des opérations de prédédouanement (United States border preclearance). Ses deux pistes sont très courtes (7 000 pieds, soit 2 100 mètres) et ne peuvent donc accueillir que des avions de taille moyenne (type Airbus A320 ou Boeing 737). Cependant, la proximité de l'aéroport du centre de Manhattan en font un aéroport fréquenté. Il appartient à la ville de New York mais sa gestion est confiée à la Port Authority of New York and New Jersey, tout comme les trois autres aéroports desservant la métropole new-yorkaise (New York-JFK, Newark-Liberty et Teterboro).

L'aéroport international de LaGuardia est une plate-forme de correspondance secondaire pour American Airlines, US Airways et leurs filiales régionales.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le site actuel de l'aéroport était occupé par un parc d'attractions, le Gala Amusement Park, propriété de la famille du célèbre facteur de piano Steinway jusqu'en 1929, quand il est transformé en terrain d'aviation privé. Il est d'abord nommé Glenn H. Curtiss Airport puis North Beach Airport. Repris par la ville de New York, la construction d'un nouvel aéroport commence le 9 septembre 1937. Celui-ci est baptisé New York City Municipal Airport le 15 octobre 1939 puis New York Municipal Airport-LaGuardia Field le 2 novembre 1939, prenant ainsi le nom de Fiorello LaGuardia, qui fut maire de New York entre 1934 et 1945. Le premier vol commercial a lieu le 2 décembre 1939. En 1947, la gestion de l'aéroport est confiée au Port Authority of New York and New Jersey, il est alors rebaptisé plus simplement LaGuardia Airport. Le 17 avril 1964, l'actuel Terminal Central est ouvert. Celui-ci est agrandi en 1967, puis en 1992. En juin 1983, ouverture du Terminal Delta Air Lines. Ouverture du Terminal US Airways en septembre 1992[2].

Avenir[modifier | modifier le code]

Souvent décrit comme saturé et peu adapté au trafic contemporain, l'aéroport va être réorganisé en 4 branches d'embarquement réunies sous un terminal unique. Le projet, porté par la gouverneur Andrew Cuomo, est en cours d'étude.

Situation et accès[modifier | modifier le code]

Compagnies et destinations[modifier | modifier le code]

Compagnies Destinations Terminal
Air Canada Montréal-P. E. Trudeau, Toronto-L. B. Pearson B (Conc. A)
Air Canada Express Montréal-P. E. Trudeau, Ottawa-Macdonald-Cartier (ends March 25, 2017)[3], Toronto-L. B. Pearson B (Conc. A)
American Airlines
En saison: Pittsburgh, Palm Beach
B (Conc. C, D), C
American Eagle
En saison:
B (Conc. C, D), C
American Airlines Shuttle Boston Logan, Washington D.C. National-R. Reagan C
Delta Air Lines
En saison:
C, D
Delta Connection
En saison:
C, D
Delta Shuttle Boston Logan, Chicago O'Hare, Washington D.C. National-R. Reagan A, C
Frontier Airlines Atlanta H.-Jackson, Cincinnati/Northern Kentucky (débute April 21, 2017), Miami (ends April 20, 2017)
En saison: Denver (Stapleton)
B (Conc. C)
JetBlue Airways Boston Logan, Fort Lauderdale-Hollywood, Orlando, Palm Beach B (Conc. A)
Southwest Airlines Atlanta H.-Jackson, Chicago-Midway, Dallas-Love Field, Denver (Stapleton), Houston-W. P. Hobby (en), Indianapolis (ends June 3, 2017), Kansas City, Milwaukee-General Mitchell, Nashville, Lambert-Saint Louis, Tampa (débute June 4, 2017) B (Conc. B)
Spirit Airlines Chicago O'Hare, Dallas/Fort Worth, Détroit, Fort Lauderdale-Hollywood, Myrtle Beach B (Conc. B)
United Airlines Chicago O'Hare, Denver (Stapleton), Houston-George Bush
Seasonal: Montrose (en)
B (Conc. C)
United Express Chicago O'Hare, Cleveland-Hopkins, Houston-George Bush, Raleigh-Durham, Washington Dulles B (Conc. C)
Virgin America Dallas-Love Field B (Conc. C)
WestJet Toronto-L. B. Pearson D

Édité le 25/02/2017

Galerie[modifier | modifier le code]

LGA vu du ciel.
Le Terminal Marine Air en 1974.
Le Terminal Marine Air.
Le Terminal Marine Air.

Dans la culture populaire[modifier | modifier le code]

L'aéroport est le théâtre d'une scène du film Comment épouser un millionnaire (1953) et d'une partie de l'aventure du jeu vidéo Deus Ex (2000).

Notes et références[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :