Aéroport de Matsuyama

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Aéroport de Matsuyama
Aéroport de Matsuyama
Aéroport de Matsuyama
Localisation
Pays Drapeau du Japon Japon
Ville Matsuyama
Coordonnées 33° 49′ 38″ nord, 132° 41′ 59″ est
Altitude 4 m (13 ft)
Informations aéronautiques
Code AITA MYJVoir et modifier les données sur Wikidata
Code OACI RJOMVoir et modifier les données sur Wikidata
Type d'aéroport public
Gestionnaire Ministère du Territoire, des Infrastructures, des Transports et du Tourisme
Vue de l'aéroport de Matsuyama.

L'aéroport de Matsuyama (松山空港, Matsuyama kūkō?) (code AITA : MYJ • code OACI : RJOM) est un aéroport situé à 3 milles marins (5,6 km) à l'ouest sud-ouest[1] de Matsuyama, dans la préfecture d'Ehime, au Japon.

Situation[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

C'est tout d'abord, à partir de 1941, un aérodrome de la Marine Impériale Japonaise (« Nihon kaigun »). À la fin de la guerre, le site sert de base au 353e escadron de chasse qui défend le Japon contre les raids de B-29 depuis saipan et est devenu, en 1958, un aéroport civil administré par l'État. Il a été le premier aéroport de l'île de Shikoku à accueillir des avions à réactions à la suite d'un projet d'allongement de la piste en 1972[2].

Un parc d'activités tertiaires dénommé "Biz Port" a été ouvert près de l'aéroport, en 2003, pour attirer des entreprises de haute technologie, mais la fermeture en est prévue pour le [3].

En 2013, le gouvernement de la préfecture d'Ehime et des organismes locaux d'affaires ont annoncé qu'ils allaient commencer le subventionnement de dessertes de l'aéroport international vers Shanghai et Séoul, qui a connu une fréquentation de moins de 50 % en juin 2013[4].

Accidents et incidents[modifier | modifier le code]

  • Le 26 octobre 2013, un petit avion à hélice en provenance de Kikai (en) s'est accidenté à l'atterissage à Matsuyama, à environ h 30, forçant la fermeture temporaire de l'aéroport[5].

Compagnies aériennes et destinations[modifier | modifier le code]

Compagnies Destinations
Air New Zealand Charter: Auckland, Christchurch [6]
All Nippon Airways Okinawa-Naha, Osaka, Tokyo-Haneda
All Nippon Airways
opéré par ANA Wings
Nagoya-Centrair, Osaka
China Airlines Charter: Taïpei-Songshan[7]
China Eastern Airlines Shanghaï - Pudong
Japan Airlines Tokyo-Haneda
Japan Airlines
opéré par Japan Air Commuter
Kagoshima
Japan Airlines
opéré par J-Air
Osaka, Fukuoka
Jeju Air Séoul-Incheon (débute 2 novembre 2017)
Jetstar Japan Tokyo-Narita
Peach Osaka-Kansai

Édité le 07/10/2017


Link Airs (en), une nouvelle compagnie aérienne régionale basée à Fukuoka, prévoit de commercialiser des prestations dans l'aéroport en 2014[8].

Statistiques[modifier | modifier le code]

Statistiques pour l'Aéroport de Matsuyama[9]
Année Nombre total de passagers
2000 2 674 045
2001 2 666 972
2002 2 736 346
2003 2 633 410
2004 2 640 578
2005 2 693 188
2006 2 750 092
2007 2 662 611
2008 2 536 739
2009 2 362 688

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) AIS Japan
  2. (ja) « 空港整備事業 », 国土交通省 四国地方整備局 (consulté le 27 août 2013)
  3. (ja) « 松山のVB施設、15年3月で閉鎖 サイボウズも移転 », 日本経済新聞,‎ (lire en ligne)
  4. (ja) « 松山空港発の上海・ソウルツアーに補助金 愛媛の官民団体 », 日本経済新聞,‎ (lire en ligne)
  5. (ja) « 松山空港で小型機着陸失敗、滑走路を閉鎖 けが人なし », 共同通信,‎ (lire en ligne)
  6. http://www.nbr.co.nz/article/air-nz-doubles-charter-flights-japan-ca-125001
  7. « China Airlines Makes History with Launch of Songshan-Matsuyama Flights », China Airlines (consulté le 16 octobre 2013)
  8. (en) « Link Airs applies for AOC, launch in spring 2014 from Kitakyushu and Fukuoka », CAPA,‎ (lire en ligne).
  9. (en) « Matsuyama Airport »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?) (consulté le 10 octobre 2017)