Aéroport international Léopold-Sédar-Senghor

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Aéroport de Dakar)
Aller à : navigation, rechercher
Aéroport international
Léopold-Sédar-Senghor
Image illustrative de l'article Aéroport international Léopold-Sédar-Senghor
Localisation
Pays Drapeau du Sénégal Sénégal
Ville Dakar
Coordonnées 14° 44′ 27″ nord, 17° 29′ 25″ ouest
Altitude 26 m (85 ft)

Géolocalisation sur la carte : Sénégal

(Voir situation sur carte : Sénégal)
DKR
DKR
Pistes
Direction Longueur Surface
03/21 1 500 m (4 921 ft) Asphalte
18/36 3 490 m (11 450 ft) Asphalte
Informations aéronautiques
Code AITA DKR
Code OACI GOOY
Type d'aéroport civil, militaire

L'aéroport international Léopold-Sédar-Senghor de Dakar ou aéroport de Dakar est un aéroport situé à proximité du village de Yoff, commune située au nord-ouest de la capitale Dakar (code AITA : DKR • code OACI : GOOY). Il s'agit du principal aéroport du Sénégal.

Histoire[modifier | modifier le code]

Un Douglas C-47 Dakota de l'aviation mauritanienne sur la base militaire en 1967.

Sa partie sud abrite la base aérienne 160 Dakar-Ouakam de l'armée de l'air française, qui ferme en 2011, et une base de l'armée de l'air du Sénégal.

Pour désengorger Léopold-Sédar-Senghor, un nouvel aéroport est en construction à une quarantaine de kilomètres de la capitale, l'aéroport international Blaise-Diagne, dont la livraison est prévue pour décembre 2017.

Situation[modifier | modifier le code]

Construit à proximité du village de Yoff, il a longtemps porté le nom de Dakar-Yoff, aujourd'hui remplacé par celui de l'ancien président du Sénégal, Léopold Sédar Senghor.

Trafic[modifier | modifier le code]

Depuis une dizaine d'années, on observe une croissance moyenne régulière de 7 % par an. 35 000 mouvements d’avions sont enregistrés au cours de l’année 2005, avec un trafic passagers de 1,7 million de personnes (en 2012)[1].

C'est le premier aéroport de l’UEMOA pour le trafic passagers. Il se place au huitième rang en Afrique, devancé par Johannesburg et les aéroports du Maghreb.

Vols et destinations[modifier | modifier le code]

Compagnies Destinations
Aigle Azur Lyon-Saint-Exupéry, Marseille-Provence[2]
Air Algérie Alger-H. Boumédiène, Nouakchott-Oumtounsy, Abidjan-F.-H.-Boigny
Air Burkina Bamako-M. Keïta, Ouagadougou
Air Côte d'Ivoire Abidjan-F.-H.-Boigny, Bamako-M. Keïta, Conakry[3]
Air France Paris-Charles de Gaulle
Arik Air Abidjan-F.-H.-Boigny[4], Accra-Kotoka[5], Lagos-Murtala Muhammed
ASKY Airlines Bamako-M. Keïta, Bissau-O. Vieira, Conakry, Lomé[6]
Binter Canarias
opéré par Air Nostrum
Las Palmas/Gran Canaria, Ténériffe-Nord
Brussels Airlines Banjul, Bruxelles-National, Conakry
Corsair International Paris-Orly
Delta Air Lines New York-John F. Kennedy
Emirates Dubaï
Ethiopian Airlines Addis-Abeba Bole, Bamako-M. Keïta
Iberia Madrid-Barajas
Kenya Airways Abidjan-F.-H.-Boigny, Bamako-M. Keïta, Nairobi-J. Kenyatta
Mauritania Airlines International Conakry, Nouakchott-Oumtounsy
Meridiana Milan-Malpensa
Royal Air Maroc Casablanca-Mohammed V
South African Airways Johannesbourg OR Tambo, Washington Dulles
TACV Cabo Verde Airlines Bissau-O. Vieira[7], Praia
TAP Portugal Lisbonne-H. Delgado
Transair Banjul, Bissau-O. Vieira, Cap Skirring, Conakry, Praia, Ziguinchor
TUI fly Netherlands Charter en saison : Amsterdam-Schiphol
Tunisair Conakry, Tunis-Carthage[8]
Turkish Airlines Istanbul-Atatürk[9]
Vueling Barcelone-El Prat[10]

Édité le 26/08/2017


Charter[modifier | modifier le code]

Compagnies Destinations
Air Méditerranée Bordeaux, Nantes, Paris-Charles-de-Gaulle, Toulouse, Lyon
Luxair Luxembourg
Transavia France Paris Orly, Cap Skirring
Arkefly Amsterdam

Vols Cargo[modifier | modifier le code]

Compagnies Destinations
Air France Cargo Paris-Charles-de-Gaulle
Emirates Campinas, Dubai, Frankfurt
Lufthansa Cargo Buenos Aires-Ezeiza, Campinas, Frankfurt, Guadalajara, Natal
Med Airlines Casablanca
ULS Airlines Cargo Istanbul-Atatürk
DHL Abidjan, Bruxelles, Bamako, Banjul, Conakry, Freetown, Monrovia

Statistiques[modifier | modifier le code]

Statistiques Annuels
Année Total passagers Différence Cargo (en tonnes) Différence
2001[11] 1 279 028 23 387
2002[11] 1 358 538 +6,2 % en augmentation 16 953 -38,0 % en diminution
2003[11] 1 482 726 +9,1 % en augmentation 17 051 +0,6 % en augmentation
2004[11] 1 566 573 +5,7 en augmentation 21 159 +24,1 % en augmentation
2005[11] 1 605 010 +2,5 % en augmentation 24 795 +17,2 % en augmentation
2006[12] 1 676 881 +4,5 % en augmentation 22 032 -12,5 % en diminution
2007[13] 1 821 956 +8,7 % en augmentation 24 771 +12,4 % en augmentation
2008[14] 1 802 559 -1,1 % en diminution 21 789 -13,7 % en diminution
2009[14] 1 554 546 -13,8 % en diminution 21 572 -1,0 % en diminution
2010[15] 1,687,006 +8,5 % en augmentation 24 112 +11,8 % en augmentation

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Chiffres de The African Aviation Tribune [1]
  2. http://airlineroute.net/2015/08/20/zi-mrsdkr-dec15/
  3. (en) Jim Liu, « Air Côte d'Ivoire adds new sectors from avril 2017 », sur routesonline.com, (consulté le 22 mars 2017)
  4. http://airlineroute.net/2016/02/11/w3-dkrbjl-feb16/
  5. (en) « Aril Air Launch Scissor Hub in from late-April 2014 », Airline Route, (consulté le 28 avril 2014)
  6. June 2016 Timetable, http://www.flyasky.com/asky/horaires/dkr
  7. (en) « TACV Adds Bissau; Combines Amsterdam / Paris Service from juin 2015 » (consulté le 6 juin 2015)
  8. (en) Jim Liu, « Tunisair adds Conakry / Dakar service from late-March 2017 », sur routesonline.com, (consulté le 12 septembre 2017)
  9. Les vols de Turkish Airlines depuis Istanbul–Atatürk à destination de Dakar font escale à l'aéroport de Nouakchott, mais les vols dans le sens Dakar Istanbul sont directs. En effet la Turkish Airlines ne dispose pas de la |cinquième liberté aérienne pour la section Nouakchott-Dakar (c'est à dire le droit de voler entre deux pays étrangers sur un vol en provenance ou se terminant dans son propre pays).
  10. (en) « Vueling operará siete nuevas rutas desde Barcelona en verano, entre ellas, a Jerez de la Frontera », 20 Minutos,‎ (lire en ligne)
  11. a, b, c, d et e [PDF] « Situation Économique et Sociale de la Région de Dakar (Édition 2005) », Agence Nationale de la statistique et de la démographie (consulté le 20 février 2011), p. 140
  12. [PDF] « Situation Économique et Sociale de la Région de Dakar (Édition 2006) », Agence Nationale de la statistique et de la démographie, (consulté le 20 février 2011), p. 219–220
  13. [PDF] « Situation Économique et Sociale (Édition 2008) », Agence Nationale de la statistique et de la démographie, (consulté le 20 février 2011), p. 148
  14. a et b [PDF] « Situation Économique et Sociale (Édition 2009) », Agence Nationale de la statistique et de la démographie, (consulté le 10 août 2013), p. 167
  15. [PDF] « Situation Économique et Sociale (Édition 2010) », Agence Nationale de la statistique et de la démographie, (consulté le 14 juin 2012) : « Les mouvements de passagers ont aussi crû de 8,5 %, passant de 1 554 546 en 2009 à 1 687 006 passagers en 2010. [...] Le fret a également progressé de 21 572 tonnes en 2009 à 24 112 en 2010, soit un accroissement de 11,8 % », p. 228

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (fr) « L'aéroport de Dakar », Bulletin d'information de l'AOF, no 100, 5 mai 1951, p. 1-7
  • (fr) Louis Capperon, Les Conditions naturelles du développement de l'aérodrome de Dakar-Yoff, thèse, 1957
  • (fr) André Laurent, « L'aérodrome de Dakar-Yoff », Revue maritime, no 135, juillet 1957, p. 867-883
  • (fr) Christine Kressmann, L'aéroport de Dakar-Yoff : essai d'étude géographique, Dakar, Université de Dakar, 1967, 86 p. (Diplôme d'études supérieures)