Aérodrome de Toulouse-Lasbordes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Toulouse - Lasbordes
Vue aérienne de l'aérodrome de Toulouse - Lasbordes
Vue aérienne de l'aérodrome de Toulouse - Lasbordes
Localisation
Pays Drapeau de la France France
Ville Toulouse
Coordonnées 43° 35′ 16″ N 1° 29′ 55″ E / 43.587805, 1.49866843° 35′ 16″ Nord 1° 29′ 55″ Est / 43.587805, 1.498668
Altitude 140 m (459 ft)

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Toulouse - Lasbordes

Géolocalisation sur la carte : Toulouse

(Voir situation sur carte : Toulouse)
Toulouse - Lasbordes
Pistes
Direction Longueur Surface
15/33 950 m (3 117 ft) Asphalte
Informations aéronautiques
Code OACI LFCL
Nom cartographique T.LASBORDES
Type d'aéroport Public
Gestionnaire AVA
Cartes SIA VAC

L’aérodrome Toulouse Lasbordes (code OACI : LFCL) est un aérodrome français situé sur la commune de Balma, à 4 km à l'est de Toulouse, dans le département de la Haute-Garonne et la région Midi-Pyrénées.

Il est facilement repérable grâce à la réplique de la fusée Ariane 5, située à la cité de l'espace, de l'autre côté du périphérique de Toulouse (sortie sortie 17). Les aéroclubs d'Airbus ainsi que des trois grandes écoles aéronautiques toulousaines y sont notamment basés.

Moyens et Equipements[modifier | modifier le code]

Toulouse-Lasbordes s'agit d'un aérodrome contrôlé qui dispose d'une piste en dur orienté 15 - 33 (le QFU a changé récemment) de 950 mètres équipé de PAPI ainsi que d'une piste en herbe dédié aux ULM de même QFU et d'une longueur de 350 mètres.

Vue de la finale piste 15 à Toulouse - Lasbordes

Histoire[modifier | modifier le code]

C'est en 1930 que se créait à Toulouse la société Française de vol à voile, alors appelé Toulouse Pyrénées, à la libération il se renommera "aéroclub du Languedoc".

Il fallut attendre la fin de la seconde Guerre mondiale pour que ce dernier s'installe sur le terrain de Toulouse - Lasbordes dont les Allemands avaient entrepris la construction, le projet était de faire une piste longue de 3000 mètres, ayant pour but la création d'une base de bombardiers à destination de l'Italie.

Par la suite, le terrain fut racheté par l'état Français, pour finalement être ouvert à la Circulation Aérienne Publique en 1955.

En 1974 la section Vol à Voile déménage sur le terrain de Bourg-Saint-Bernard, situé à 25 kilomètres à l'est de Toulouse.

L'aéroclub Air France (ACAF) est créé en 1959 sur le terrain de Montaudran mais doit déménager en 2003 à Lasbordes à la suite de la fermeture des infrastructures de Montaudran.

L'aéroclub de Languedoc disparaît en 1993 pour donner naissance à l'ACTMP.

La section Vol Motorisé devient donc "Aéro Club Toulouse Midi Pyrénées", basé à Lasbordes et la partie Vol à Voile devient "Association Vélivole et Aéronautique Toulousaine", basé à Bourg-Saint-Bernard.

Aujourd'hui, le nombre de mouvements annuels à Lasbordes s’élève à environ 80 000, ce qui fait de ce terrain l'un des plus encombrés des aérodromes d'aviation générale, comptant plus de 8 aéroclubs et 100 avions basés.

Fin août 2015, suite à la variation du nord magnétique, le QFU de la piste a changé pour passer de 16-34 à 15-33.

Aéroclubs et écoles basés à Lasbordes[modifier | modifier le code]

  • Aéroclub Claude Chautemps A3C
  • Aéroclub Airbus Toulouse ACAT
  • Aéroclub Air France Toulouse ACAF
  • Aéro Club Toulouse Midi Pyrénées ACTMP
  • Les Ailes Toulousaines
  • Aéroclub Marcel Dassault - Louis Bréguet (http://dassaultbreguet31.free.fr/index.php), association fondée le 18 février 1957 (publication au Journal Officiel le 12 mars 1957) par des salariés de l’usine Bréguet de Toulouse Montaudran[1].
  • Aéroclub ISAE (SUPAERO ENSICA)
  • Aéroclub ENAC
Vue sur Toulouse étant en finale piste 15 à Toulouse-Lasbordes depuis un Aquila AT01

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]