Aérodrome de Saumur - Saint-Florent

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Saumur - Saint-Florent
Localisation
Pays Drapeau de la France France
Département Maine-et-Loire
Ville Saumur
Coordonnées 47° 15′ 24″ nord, 0° 06′ 49″ ouest
Altitude 82 m (269 ft)

Géolocalisation sur la carte : Maine-et-Loire

(Voir situation sur carte : Maine-et-Loire)
XSU
XSU

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
XSU
XSU
Pistes
Direction Longueur Surface
10/28 1 450 m (4 757 ft) Revêtue
Informations aéronautiques
Code AITA XSU
Code OACI LFOD
Nom cartographique SAUMUR
Type d'aéroport Civil, ouvert à la CAP
Gestionnaire Ville de Saumur

L’aérodrome de Saumur - Saint-Florent (code AITA : XSU • code OACI : LFOD) est un aérodrome civil, ouvert à la circulation aérienne publique (CAP)[1], situé à 2,5 km à l’ouest de Saumur en Maine-et-Loire (région Pays de la Loire, France).

Il est utilisé pour la pratique d’activités de loisirs et de tourisme (aviation légère, parachutisme et aéromodélisme).

Histoire[modifier | modifier le code]

Débuts de l’aviation à Saumur[modifier | modifier le code]

La première piste d’aviation mentionnée sur le territoire de la commune de Saint-Hilaire-Saint-Florent est un terrain situé au Breil, prêté par l’armée en 1910 pour permettre la tenue d’un « meeting d’aviation » qui comporte une course de vitesse entre Angers et Saumur. Jules Amiot, maire de Saint-Hilaire Saint-Florent, est un des supporters énergiques de l’entreprise[2]. L’organisation du premier Grand Prix d’Aviation de l’Aéro-Club de France (juin 1912 ), qui prévoit une étape à Breil, nécessite l’aménagement d’un terrain dont le plan est établi par V.-P. Brunel et H. Jamard. Roland Garros, Georges Legagneux participent à l’événement[2].

L’armée s’intéresse au développement de l’aviation et propose une station d’atterrissage à Terrefort que le conseil municipal de Saumur écarte en 1913. En juillet 1914, c’est donc sur le terrain du Breil que se déroule encore un spectacle aérien au cours duquel Legagneux trouve la mort[2].

Construction de l’aérodrome[modifier | modifier le code]

Installations[modifier | modifier le code]

L’aérodrome dispose d’une piste bitumée orientée est-ouest (10/28), longue de 1 450 mètres et large de 30[3].

L’aérodrome n’est pas contrôlé. Les communications s’effectuent en auto-information sur la fréquence de 120,600 MHz.

S’y ajoutent :

Activités[modifier | modifier le code]

  • Fly Vintage (www.flyvintage.fr)
  • Saumur Air Club (SAC)[5]
  • Centre école de parachutisme
  • Vol à voile Saumur
  • ULM Saumur air moustique
  • Hélios
  • Aéromodélisme (cmrs-saumur.com)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Liste des aérodromes dont la création et la mise en service ont été autorisées, liste no 1 : Aérodromes ouverts à la circulation aérienne publique (Journal officiel du 27 mai 2010, p. 9575)
  2. a, b et c Le Temps des aéroplanes
  3. L’aérodrome disposait d’une deuxième piste, en herbe et parallèle à la première, fermée en 2010.
  4. N.B. : les informations aéronautiques contenues dans cette section sont citées sans garantie de mises à jour régulières. Seules les informations publiées par le Service de l'information aéronautique (SIA) et/ou le gestionnaire de l’aérodrome peuvent être utilisées pour la navigation aérienne.
  5. « site de l'aéroclub de Saumur », Saumur Air Club (LFOD) (consulté le 2 juillet 2014)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]