Aérodrome de Montaigu-Saint-Georges

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Montaigu-Saint-Georges
Localisation
Pays Drapeau de la France France
Département Vendée
Ville Saint-Georges-de-Montaigu
Date d'ouverture 28 juin 1980
Coordonnées 46° 55′ 56″ nord, 1° 19′ 38″ ouest
Altitude 57 m (186 ft)
Géolocalisation sur la carte : Vendée
(Voir situation sur carte : Vendée)
-
-
Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
-
-
Pistes
Direction Longueur Surface
07R/25L 900 m (2 953 ft) Non revêtue
07L/25R 900 m (2 953 ft) Non revêtue
Informations aéronautiques
Code OACI LFFW
Nom cartographique MONTAIGU
Type d'aéroport Civil, ouvert à la CAP
Gestionnaire Terres-de-Montaigu, communauté de communes Montaigu-Rocheservière

L’aérodrome de Montaigu-Saint-Georges (code OACI : LFFW) est un aérodrome civil, ouvert à la circulation aérienne publique (CAP)[1], situé sur les communes de Saint-Georges-de-Montaigu et des Brouzils à 5 km au sud de Montaigu dans la Vendée (région Pays de la Loire, France).

Il est utilisé pour la pratique d’activités de loisirs et de tourisme (aviation légère, hélicoptère, montgolfière et aéromodélisme).

Histoire[modifier | modifier le code]

L'aérodrome a été construit durant la fin des années 1970, et son inauguration officielle a eu lieu le afin de pouvoir libérer de l'Aéroport Nantes Atlantique l'activité vélivole[2].

L'activité vélivole étant importante en été, de nombreux concours se sont déroulés d'années en années[3].

Le terrain a accueilli en 2011 le Championnat Régional des Pays de la Loire de Planeur[4], ainsi que le Tour de France ULM[5] qui y est passé la soirée du 7 août.

Installations[modifier | modifier le code]

L’aérodrome dispose de deux pistes en herbe orientées est-ouest :

  • une piste 07R/25L longue de 900 mètres et large de 50 ;
  • une piste 07L/25R longue de 900 mètres et large de 80, réservée aux planeurs ;
  • une piste paramoteur de 60 mètres de diamètre.

L’aérodrome n’est pas contrôlé. Les communications s’effectuent en auto-information sur la fréquence de 123,500 MHz.

S’y ajoutent :

Entreprises ou associations à vocation aéronautique[modifier | modifier le code]

  • Planeur Club de l'Atlantique : école de pilotage de planeur[7] depuis les vols d'initiation vers le lâché solo jusqu'à l'obtention des qualifications nécessaires (LAPL-S) à la pratique du vol à voile en loisir ou en compétition.
  • Atlantic Paramoteur
  • Atlantic Autogire
  • Aéroclub de Montaigu
  • Club de modélisme de Montaigu (aéromodélisme)

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]