Aérodrome de Lure - Malbouhans

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

L'entrée à Malbouhans.

L’aérodrome de Malbouhans (anciennement LFYL) est un site militaire désaffecté ayant servi autrefois de piste annexe de décollage de la Base aérienne 116 Luxeuil-Saint Sauveur. Il est situé sur le territoire des communes de Malbouhans, La Neuvelle-lès-Lure, Saint-Germain, Froideterre, Roye et La Côte.

Racheté par le Conseil général de la Haute-Saône en 2005 dans le but de lui redonner une nouvelle vie[1], toutefois, le projet est interrompu par des revendications écologiques[2],[3]. Le projet, toujours d'actualité, consiste en la reconversion des structures existantes en un petit pôle de compétitivité (véhicules du futur). L'espace de près de 240 hectares est utilisé plusieurs fois par an pour de grandes manifestations tel que des compétitions automobiles, des concours de labour et des raves party[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Elsa Bellanger, « « Véhicule du futur » : un projet de centre d'essai », sur www.innovationlejournal.com, 26 février 2009, elsa bellanger (consulté le 4 octobre 2009).
  2. « Malbouhans : la CPEPESC demande au Préfet la protection du biotope. », sur www.cpepesc.org, (consulté le 4 octobre 2009).
  3. « Argumentaire de la LPO Franche-Comté : "Pourquoi le projet de ZAC de Malbouhans est-il incompatible avec la préservation de la biodiversité ?". », sur http://franche-comte.lpo.fr, (consulté le 18 décembre 2012).
  4. Michel Bregnard 2010, p. 58.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Michel Bregnard, Les Vosges saônoises de A à Z, Saint-Cyr-sur-Loire, Éditions Alan Sutton, , 144 p. (ISBN 978-2-8138-0168-5). Document utilisé pour la rédaction de l’article