Aérodrome de Lognes-Émerainville

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Lognes - Émerainville
Vue aérienne des installations
Vue aérienne des installations
Localisation
Pays Drapeau de la France France
Département Seine-et-Marne
Ville Lognes
Coordonnées 48° 49′ 20″ nord, 2° 37′ 22″ est
Superficie 87 ha
Altitude 109 m (359 ft)
Informations aéronautiques
Code IATA XLG
Code OACI LFPL
Nom cartographique LOGNES
Type d'aéroport Civil
Gestionnaire Aéroports de Paris (ADP)
Site web gestionnaire Consulter
Pistes
Direction Longueur Surface
08/26 700 m (2 297 ft) Revêtue
08R/26L 1 100 m (3 609 ft) Non revêtue
Géolocalisation sur la carte : Île-de-France
(Voir situation sur carte : Île-de-France)
XLG
XLG
Géolocalisation sur la carte : Paris et de la petite couronne
(Voir situation sur carte : Paris et de la petite couronne)
XLG
XLG
Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
XLG
XLG

L'aérodrome de Lognes - Émerainville (code IATA : XLG • code OACI : LFPL) est un aérodrome civil français, ouvert à la circulation aérienne publique (CAP)[1], situé sur les communes de Lognes et d'Émerainville dans le département de Seine-et-Marne et la région Île-de-France. Il se situe à 1,5 km au sud de Lognes, 28 km à l'est de Paris[2].

Cet aérodrome civil contrôlé est ouvert aux avions privés en vol à vue (VFR) de jour uniquement, et sur demande au trafic international. Il est utilisé pour la pratique d’activités de loisirs et de tourisme (aviation légère et hélicoptère) ainsi que pour l'aviation d'affaire et le taxi aérien[2]. Il est exploité par la société Aéroports de Paris.

Il est le premier aérodrome de France d’aviation légère privée[3].

Situation[modifier | modifier le code]

Installations[modifier | modifier le code]

La tour de contrôle de l'aérodrome

Pistes[modifier | modifier le code]

D'une superficie de 87 hectares, il possède deux pistes : une en bitume de 700 mètres et une en herbe de 1 100 mètres[2].

Prestations[modifier | modifier le code]

Aéroclubs[modifier | modifier le code]

Les aéroclubs suivants sont présents sur l'aérodrome :

  • aéroclub Plane air ;
  • aéroclub Aigle de Saint-Maur ;
  • aéroclub les Aiglons ;
  • aéroclub Henri Guillaumet ;
  • aéroclub de la Brie ;
  • aéroclub Sadi Lecointe ;
  • aéroclub Paris-Est - les Goélands - Créteil ;
  • aéroclub de Lognes ;
  • école de pilotage Fly Academy ;
  • école de pilotage Aeroflight.

Par ailleurs, l'Association de gestion interclubs de Lognes-Émerainville (AGILE), qui était un regroupement de trois aéroclubs — l'aéroclub Aéroport de Paris, l'aéroclub Air France Lognes, et l'aéroclub Marne-la-Vallée — a cessé ses activités le [4] et s'est scindée en deux aéroclubs différents :

  • Aéroclub Air France (ACAF) Lognes ;
  • Aéroclub Paris Aéro.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Journal officiel no 0198 du 27 août 2013 p. 14488, texte no 23 Liste des aérodromes dont la création et la mise en service ont été autorisées, situation au 1er août 2013, liste no 1 : Aérodromes ouverts à la circulation aérienne publique
  2. a b et c « Aérodrome de Lognes - Emerainville », sur aeroport.fr le site de l'Union des aéroports français (consulté le )
  3. « Lognes-Émerainville », sur Groupe ADP - Entre voisins (consulté le ).
  4. « OpenFlyers » (version du 27 février 2019 sur l'Internet Archive), sur acagile.dyndns.org via web.archive.org ; ce document est une archive.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]