Aérodrome de Guiscriff - Scaër

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Guiscriff - Scaër
Bretagne Atlantique
Logo de l'aérodrome
Logo de l'aérodrome
Localisation
Pays Drapeau de la France France
Département Morbihan
Ville Guiscriff, Scaër
Date d'ouverture 1962
Coordonnées 48° 03′ 13″ nord, 3° 39′ 51″ ouest
Altitude 175 m (574 ft)

Géolocalisation sur la carte : Morbihan

(Voir situation sur carte : Morbihan)
-
-

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
-
-
Pistes
Direction Longueur Surface
02/20 1 500 m (4 921 ft) Revêtue
02/20 300 m (984 ft) Non revêtue
Informations aéronautiques
Code OACI LFES
Nom cartographique GUISCRIFF
Type d'aéroport Civil, ouvert à la CAP
Gestionnaire Syndicat intercommunal de l’aérodrome
Site web aéroport Consulter

L’aérodrome de Guiscriff - Scaër ou aérodrome Bretagne Atlantique (code OACI : LFES) est un aérodrome civil, ouvert à la circulation aérienne publique (CAP)[1], situé à 1,6 km à l’ouest-nord-ouest de Guiscriff dans le Morbihan (région Bretagne, France).

Il est utilisé pour la pratique d’activités de loisirs et de tourisme (aviation légère et parachutisme).

Histoire[modifier | modifier le code]

C'est en 1962 que fût créé l'aérodrome de Keranna par les pionniers de l'aéro-club des Ailes Armoricaines qui utilisent un terrain de location pour leurs vols.

En 1965, la Commune de Guiscriff achète une exploitation agricole de 36 ha et aménage une piste (drainage et nivellement du terrain, suppression des lignes électriques qui coupent l'axe d'envol). L'aérodrome, jusqu'alors réservé à l'aéro-club, est reconnu par le Ministère des Transports et ouvert à la circulation aérienne publique mais à l'usage restreint des aéroclubs de la région (arrêté du 13/01/1969).

C'est en 1974 qu'est crée le Syndicat intercommunal pour la création et l'exploitation de l'aérodrome de Guiscriff-Scaër.

En 1975, l'aérodrome passait en catégorie D qui permettait l'ouverture de la circulation aérienne publique sans restriction, ce qui impliquait un investissement important à savoir le prolongement de la piste jusqu'à 960 m et l'aménagement d'un parking.

La commune de Guiscriff vend en 1980, 14 ha pour l'implantation des établissements Bourgoin (Abattoir de Volailles qui comptait 500 emplois en 1980, 740 salariés en 2000 à sa liquidation judiciaire) à proximité de l'aérodrome qui fût déterminant dans le choix d'implantation de l'usine. La piste enrobée est inaugurée en 1981 et en 1982, l'état confie l'exploitation de l'aérodrome au syndicat intercommunal.

L'aérodrome est ouvert à la circulation aérienne publique le 06 août 1985 (Journal Officiel). De nouveaux hangars à avions sont construit en 1989, un nouveau club-house en 1994.

1999 verra le démarrage des travaux d'allongement de la piste à 1 500 mètres et mise en place du balisage nocturne (fin des travaux 2001).

En 2002, le syndicat recrute un gestionnaire à plein temps et installe un distributeur de carburant aéronautique 24h/24h. L'aérodrome changeait de nom en 2003 pour devenir l'aérodrome Bretagne-Atlantique.

Entre 2004 et 2007, plusieurs hangars sont construit ainsi qu'une station Météo France.

L'aérodrome est toujours géré par un syndicat intercommunal qui est composé de six communes: Guiscriff (56), Scaër (29), Gourin (56), Le Saint (56), Saint-Thurien (29) et Berné (56).

En 2017, l'aérodrome comptait 23 avions basés et 27 ULM. La piste accueille entre 7 000 et 8 000 mouvements chaque année dont des Falcon 50 ou Transall de l'armée, Pilatus PC 12 ou extra EA-500 (aviation d'affaires).

Situation[modifier | modifier le code]

L'aérodrome se situe dans le centre Bretagne à 30 minutes de Quimper (29) et 40 minutes de Lorient (56).

Installations[modifier | modifier le code]

L’aérodrome dispose de deux pistes orientées nord-sud (02/20) :

  • une piste bitumée longue de 1 500 mètres et large de 30. Elle est dotée d’un balisage diurne et nocturne (feux basse intensité commandables par les pilotes (PCL)) ;
  • une piste en herbe longue de 300 mètres et large de 20, réservée aux ULM.

L’aérodrome n’est pas contrôlé. Les communications s’effectuent sur la fréquence de 129,800 MHz. Il est agréé pour le vol à vue (VFR) de nuit et le vol aux instruments (IFR).

S’y ajoutent :

Activités[modifier | modifier le code]

  • Paraclub du Finistère
  • ULM Bretagne Atlantique
  • Les Ailes Armoricaines
  • Armor Aéro Vision
  • Arnaud ULM

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Liste des aérodromes dont la création et la mise en service ont été autorisées, liste no 1 : Aérodromes ouverts à la circulation aérienne publique (Journal officiel no 0043 du 20 février 2015, p. 3148)
  2. N.B. : les informations aéronautiques contenues dans cette section sont citées sans garantie de mises à jour régulières. Seules les informations publiées par le Service de l'information aéronautique (SIA) et/ou le gestionnaire de l’aérodrome peuvent être utilisées pour la navigation aérienne.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]