Aérodrome de Gray - Saint-Adrien

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Gray - Saint-Adrien
Localisation
Pays Drapeau de la France France
Département Haute-Saône
Ville Gray
Coordonnées 47° 25′ 56″ nord, 5° 37′ 17″ est
Altitude 207 m (678 ft)

Géolocalisation sur la carte : Franche-Comté

(Voir situation sur carte : Franche-Comté)
-
-

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
-
-
Pistes
Direction Longueur Surface
07/25 800 m (2 625 ft) Revêtue
07/25 860 m (2 822 ft) Non revêtue
07/25 400 m (1 312 ft) Non revêtue
Informations aéronautiques
Code OACI LFEV
Nom cartographique GRAY
Type d'aéroport Civil, ouvert à la CAP
Gestionnaire Mairie de Gray

L’aérodrome de Gray - Saint-Adrien (code OACI : LFEV) est un aérodrome civil, ouvert à la circulation aérienne publique (CAP)[1], situé à 2,5 km au sud-est de Gray dans la Haute-Saône (région Franche-Comté, France).

Il est utilisé pour la pratique d’activités de loisirs et de tourisme (aviation légère et aéromodélisme).

Histoire[modifier | modifier le code]

Au XVe siècle, afin d'isoler et de soigner les lépreux, des léproseries, auxquelles étaient adjointes des chapelles, étaient construites à l'extérieur des villes, et entretenues grâce à la charité chrétienne.

A Gray, le lieu a été choisi sur celui du futur aérodrome. La léproserie était tenue par des religieux catholiques, et la chapelle construite en 1487 était dédiée à Saint-Adrien.

Après la sanglante révolution de 1789, les terres et forêts appartenant aux religieux furent volées et redistribuées aux bourgeois fermiers des environs. A partir de 1914, les champs à l'est de Saint-Adrien ont appartenu à la famille Jeanbrun. La partie ouest des terres était gardée par la ville, et cédée à l'Armée comme terrain de manoeuvres pour le régiment de cavalerie en garnison à Gray.

La petite chapelle était régulièrement entretenue par les fermiers successifs jusque dans les années 1990, puis elle a été détruite après le partage de la ferme. La statue de Saint-Adrien est conservée à la Chapelle des Carmélites à Gray (elle a été sauvée par François Javelier).

Installations[modifier | modifier le code]

Piste(s)[modifier | modifier le code]

L’aérodrome dispose de trois pistes orientées est-ouest (07/25) :

  • une piste bitumée longue de 800 mètres et large de 18. Elle est dotée :
    • d’un balisage diurne et nocturne (feux basse intensité commandables par les pilotes (PCL)),
    • d’un indicateur de plan d’approche (PAPI) pour le sens d’atterrissage 07 ;
  • une piste en herbe longue de 860 mètres et large de 80 ;
  • une piste en herbe longue de 400 mètres et large de 20, réservée aux ULM.

Prestations[modifier | modifier le code]

L’aérodrome n’est pas contrôlé. Les communications s’effectuent en auto-information sur la fréquence de 123,500 MHz. Il est agréé avec limitations pour le vol à vue (VFR) de nuit.

S’y ajoutent :

Activités[modifier | modifier le code]

Loisirs et tourisme[modifier | modifier le code]

Sociétés implantées[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Liste des aérodromes dont la création et la mise en service ont été autorisées, liste no 1 : Aérodromes ouverts à la circulation aérienne publique (Journal officiel no 0159 du 10 juillet 2012, p. 11268)
  2. N.B. : les informations aéronautiques contenues dans cette section sont citées sans garantie de mises à jour régulières. Seules les informations publiées par le Service de l'information aéronautique (SIA) et/ou le gestionnaire de l’aérodrome peuvent être utilisées pour la navigation aérienne.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]