Aérodrome des Grands Lacs

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Aérodrome des Grands Lacs
Image illustrative de l’article Aérodrome des Grands Lacs
Localisation
Pays Drapeau de la France France
Département Landes
Ville Biscarrosse, Parentis-en-Born
Coordonnées 44° 22′ 05″ nord, 1° 07′ 56″ ouest
Altitude 30 m (100 ft)
Informations aéronautiques
Code OACI LFBS
Nom cartographique BISCARROSSE
Type d'aéroport Ouvert à la CAP
Gestionnaire Communauté de Communes des Grands Lacs
Pistes
Direction Longueur Surface
09/27 800 m (2 625 ft) Revêtue
09/27 1 300 m (4 265 ft) Non revêtue
14/32 700 m (2 297 ft) Non revêtue
Géolocalisation sur la carte : Landes
(Voir situation sur carte : Landes)
-
-
Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
-
-

L’Aérodrome des Grands Lacs, situé à Biscarrosse et Parentis-en-Born (code OACI : LFBS) comprend un aérodrome ouvert à la circulation aérienne publique (CAP)[1] et un hydroaérodrome agréé à usage restreint[2], situés à 3,5 km au sud-est de Biscarrosse dans les Landes (région Nouvelle-Aquitaine, France).

Il est utilisé pour la pratique d’activités de loisirs et de tourisme (aviation légère et aéromodélisme).

Depuis le 1er janvier 2007, il est géré par la Communauté de Communes des Grands Lacs.

Histoire[modifier | modifier le code]

Installations[modifier | modifier le code]

L’Aérodrome des Grands Lacs dispose de trois pistes :

  • une piste bitumée orientée est-ouest (09/27) longue de 800 mètres et large de 20. Elle est dotée :
    • d’un balisage diurne et nocturne,
    • d’un indicateur de plan d’approche (PAPI) pour le sens d’atterrissage 27 ;
  • une piste en herbe orientée est-ouest (09/27) longue de 1 300 mètres et large de 60, accolée à la première et réservée aux planeurs ;
  • une piste orientée sud-nord (14/32) longue de 700 mètres et large de 60, réservée aux avions basés.

L’hydroaérodrome dispose d’un plan d’eau douce (étang de Biscarrosse et de Parentis).

L'Aérodrome des Grands Lacs est contrôlé et agréé avec limitations pour le vol à vue (VFR) de nuit.

L’avitaillement en carburant (100LL) est possible[3].

Activités[modifier | modifier le code]

Hydravion à Biscarosse en 1934

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]