Aérobactine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Aérobactine
Aerobactin.svg
Structure de l'aérobactine
Identification
Nom UICPA N2,N2’-(3-carboxy-3-hydroxypentanedioyl)bis(N6-acétyl-N6-hydroxy-L-lysine)
No CAS 26198-65-2
PubChem 123762
ChEBI 18157
SMILES
InChI
Propriétés chimiques
Formule brute C22H36N4O13
Masse molaire[1] 564,5402 ± 0,0248 g/mol
C 46,81 %, H 6,43 %, N 9,92 %, O 36,84 %,
Unités du SI et CNTP, sauf indication contraire.

L'aérobactine est un sidérophore[2] produit par Escherichia coli[3], une entérobactérie pathogène dont elle constitue un facteur de virulence (en). Cette bactérie l'utilise pour s'approprier le fer ferrique Fe3+ des environnements pauvres en fer, tels que l'appareil urinaire.

L'aérobactine est synthétisée par oxydation de la lysine sous l'effet de l'aérobactine synthase (en). Le gène qui code cette enzyme se trouve dans l'opéron aérobactine, qui mesure environ kbp et peut contenir 5 gènes ou davantage[4].

Yersinia pestis possède des gènes codant la synthèse de l'aérobactine mais ils ont été inactivés par mutation décalante (en), de sorte que cette bactérie ne peut plus synthétiser ce sidérophore — elle produit en revanche de la yersiniabactine[5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Masse molaire calculée d’après « Atomic weights of the elements 2007 », sur www.chem.qmul.ac.uk.
  2. (en) J. B. Neilands, « Siderophores: Structure and Function of Microbial Iron Transport Compounds », Journal of Biological Chemistry, vol. 270,‎ , p. 26723-26726 (lire en ligne) DOI:10.1074/jbc.270.45.26723 PMID : 7592901
  3. (en) J. R. Johnson, S. L. Moseley, P. L. Roberts et W. .E Stamm, « Aerobactin and other virulence factor genes among strains of Escherichia coli causing urosepsis: association with patient characteristics », Infection and Immunity, vol. 56, no 2,‎ , p. 405-412 (lire en ligne) PMID : 2892793
  4. (en) V. de Lorenzo, A. Bindereif, B. H. Paw et J. B. Neilands, « Aerobactin biosynthesis and transport genes of plasmid ColV-K30 in Escherichia coli K-12 », 165, vol. 2,‎ , p. 570-578 (lire en ligne) PMID : 2935523
  5. (en) Stanislav Forman, Michal J. Nagiec†, Jennifer Abney, Robert D. Perry et Jacqueline D. Fetherston, « Analysis of the aerobactin and ferric hydroxamate uptake systems of Yersinia pestis », Microbiology, vol. 153, no 7,‎ , p. 2332-2341 (lire en ligne) DOI:10.1099/mic.0.2006/004275-0 PMID : 17600077