Aller au contenu

Zone monétaire

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Ceci est une version archivée de cette page, en date du 17 octobre 2021 à 19:45 et modifiée en dernier par Bertrand Labévue (discuter | contributions). Elle peut contenir des erreurs, des inexactitudes ou des contenus vandalisés non présents dans la version actuelle.

Une zone monétaire est formée des pays :

  • qui ont la même devise (monnaie), par exemple les pays de la zone euro ayant accepté l'euro comme monnaie commune et unique ;
  • ou dont la monnaie locale est rattachée à une monnaie de référence externe par un taux de change fixe (par exemple la Lettonie avait, juste avant l'adoption de l'euro, une parité fixe entre sa monnaie et l'euro).

Il y a donc en fait au minimum deux types possibles de zones monétaires. Un système intermédiaire étant celui de la double circulation monétaire où à la fois la monnaie locale et la monnaie de référence sont admises dans les transactions internes, ou du moins certains types d'opération interne. La monnaie de référence est alors commune, mais pas unique. Un tel système ne peut être que transitoire, car il pose des problèmes de stabilité à l'usage, l'une des deux monnaies tendant à prendre le dessus (loi de Gresham).

Dans l'histoire

Zones monétaires contemporaines

Dans le monde actuel, les zones monétaires (d'influence) les plus connues et importantes sont :

Voir aussi