Groupe de reconnaissance de corps d'armée

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis 8e GRCA)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Un groupe de reconnaissance de corps d'armée ou GRCA, est un type d'unité de l'armée française, qui a existé au début de la Seconde Guerre mondiale.

Formation[modifier | modifier le code]

Les groupes de reconnaissance (GR) étaient formés par des escadrons issus des régiments de temps de paix, que la cavalerie détachait, au moment de mobilisation, auprès des divisions d'infanterie, pour assurer l'éclairage de celles-ci.

Article détaillé : Groupe de reconnaissance.

Missions[modifier | modifier le code]

Les missions des GRCA étaient :

  • la recherche du renseignement ;
  • la prise de contact avec l’ennemi ;
  • la sûreté ;
  • le renforcement.

Composition[modifier | modifier le code]

Type motorisé sans automitrailleuses[modifier | modifier le code]

3 GRCA :

  • un état-major
    • un peloton de commandement
    • un escadron Hors-Rang
  • un groupe d’escadrons de fusiliers motocyclistes composé de
    • un état-major de groupe
    • deux escadrons de fusiliers composé chacun de
      • quatre pelotons de 2 groupes de combat
      • un mortier de 60
  • un groupe d’escadrons de fusiliers motocyclistes et de mitrailleuses et canons anti-chars composé de
    • un escadron de fusiliers composé de
      • quatre pelotons à 2 groupes de combat
      • un mortier de 60
    • un escadron composé de
      • deux pelotons de mitrailleuses moto
      • deux groupes de canons de 25

L'effectif était de 33 officiers, 95 sous-officiers et 689 hommes de troupes.

L'armement était composé de 32 fusils mitrailleurs, huit mitrailleuses, quatre canons de 25 et deux mortiers de 60. Les moyens de transports se composaient de 29 véhicules de liaison, 67 camions ou camionnettes et de 274 motos.

Type normal[modifier | modifier le code]

20 GRCA :

  • un état-major
    • un peloton de commandement
    • un escadron hors-rang
  • un groupe d’escadron à cheval composé de
    • un état-major de groupe
    • deux escadrons à cheval composés de
      • quatre pelotons de fusiliers à 2 groupes de combat
      • une escouade d’éclaireurs
      • un groupe de mitrailleuses, hippomobile
      • un mortier de 60
    • un groupe de 2 canons de 25, hippomobile
  • un groupe d’escadron motorisé composé de
    • un état-major de groupe
    • un groupe de mitrailleuses, hippomobile
    • un groupe de 2 canons de 25, hippomobile
  • un escadron de fusiliers à motocyclistes composé de
    • quatre pelotons de 2 groupes de combat
    • un mortier de 60
  • un escadron motorisé de mitrailleuses et de canons anti-chars composé de
    • deux pelotons de mitrailleuses
    • un groupe de 2 canons de 25

L'effectif était de 36 officiers, 80 sous-officiers et 800 hommes de troupes.

L'armement était composé de 32 fusils mitrailleurs, douze mitrailleuses, quatre mitrailleuses antiaériennes, quatre canons de 25 et trois mortiers de 60. Les moyens de transports se composaient de 497 chevaux, 78 camions, camionnettes ou véhicules de liaison et de 107 motos.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]