89e division d'infanterie (Empire allemand)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir 89e division d'infanterie.

89e division d'infanterie
Création 1915
Dissolution 1919
Pays Drapeau de l'Empire allemand Empire allemand
Type Division d'infanterie
Guerres Première Guerre mondiale

La 89e division d'infanterie est une unité de l'armée allemande qui participe à la Première Guerre mondiale.

Première Guerre mondiale[modifier | modifier le code]

Composition[modifier | modifier le code]

1915 - 1916[modifier | modifier le code]

  • 178e brigade d'infanterie
333e régiment d'infanterie
373e régiment d'infanterie
8e régiment de Landwehr
  • 89e régiment de cavalerie
  • 89e régiment d'artillerie de campagne
  • 911e batterie d'artillerie de campagne (1916)
  • 5e compagnie du 26e bataillon de pionniers

1917[modifier | modifier le code]

  • 178e brigade d'infanterie
333e régiment d'infanterie
373e régiment d'infanterie
8e régiment de Landwehr
  • 4e escadron du 11e régiment de dragons
  • 89e régiment d'artillerie de campagne
  • 5e compagnie du 26e bataillon de pionniers

1918[modifier | modifier le code]

  • 178e brigade d'infanterie
333e régiment d'infanterie
373e régiment d'infanterie
  • 4e escadron du 11e régiment de dragons
  • 89e régiment d'artillerie de campagne (état-major, 1re, 2e et 3e batterie)
  • 5e compagnie du 26e bataillon de pionniers

Historique[modifier | modifier le code]

1914[modifier | modifier le code]

  • 14 - 31 octobre : en défense sur la Vistule.
  • 26 octobre - 1er novembre : attaque contre Kowal.
  • 13 - 19 novembre : combats autour de Lipno et Płock
  • 16 novembre - 15 décembre : bataille de Łódź.
  • 20 - 27 novembre : reconnaissances au nord de la Vistule.
  • À partir du 18 décembre : combats sur les rivières Rawka et Bzura.

1915[modifier | modifier le code]

La Tour des Tatars à Novogeorgievsk.

1916[modifier | modifier le code]

Ferme de montagne près de Petroşani en Transylvanie, Leopold Adler, v. 1900-1920.

1917[modifier | modifier le code]

Rapides de la Putna, județ de Vrancea.
  • Jusqu'au 3 janvier : combats de poursuite après la prise de Râmnicu Sărat.
  • 4 - 8 janvier : bataille de la Putna (en)
  • 9 janvier - 5 août : combats de position sur la Putna et le Siret.
  • 22 - 25 juillet : bataille défensive sur le Siret.
  • 26 juillet - 9 décembre : combats de position sur le Siret et la Șușița (en).
  • 6 août - 3 septembre : offensive de rupture sur la Putna et la Șușița.
  • 10 décembre : l'armistice de Focșani avec la Roumanie interrompt les opérations.

1918[modifier | modifier le code]

Chefs de corps[modifier | modifier le code]

Grade Nom Date
Generalleutnant Eduard von Westernhagen (de) 24 août - 4 octobre 1915
Generalleutnant Hinko von Lüttwitz (de) 5 octobre 1915 - 17 octobre 1916
Generalmajor Hans von Below (de) 18 octobre 1916 - 1er janvier 1917
Generalmajor Bruno Melms (de) 2 janvier - 27 juillet 1917
Generalleutnant Richard Hermann Vogel (de) 27 juillet 1917 - 12 janvier 1919

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

  • (en) United States Army, American Expeditionary Forces, Intelligence Section, Histories of Two Hundred and Fifty-one Divisions of the German Army which Participated in the War (1914–1918), Washington, Government Print Office, (ISBN 5-87296-917-1, lire en ligne)
  • (de) Gunter Wegner, Stellenbesetzung der Deutschen Heere, 1815-1939 Die Höheren Kommandostellen, vol. 1, Osnabrück, Bibliophile Books, (ISBN 3-7648-1780-1)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]