883 (groupe)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
883
Autre nom Otto-otto-tre
Pays d'origine Drapeau de l'Italie Italie
Genre musical Pop[1],[2],[3]
Années actives 1991-2003
Labels Fri Records, Warner Music Italy
Site officiel www.maxpezzali.it
Composition du groupe
Anciens membres Voir section membres

Le 883 est un groupe de pop italien, originaire de Pavie. Formé en 1991, il est composé à l'origine par Max Pezzali et Mauro Repetto, puis par Pezzali et d'autres artistes.

Avec ses deux premiers albums, Hanno ucciso l'Uomo Ragno et Nord sud ovest est, le 883 se tient sur le devant de la scène pop italienne pour les jeunes, et ses textes originaux deviennent un manifeste retentissant dans les années 1990 en Italie[4],[5],[6].

Bien qu'il soit généralement catégorisé pop[1],[7], le groupe emprunte des sonorités axées dance, rock et parfois hip-hop[8],[9].

Biographie[modifier | modifier le code]

Débuts[modifier | modifier le code]

L'histoire du groupe 883 commence à Pavie dans les années 1980, lorsque deux amis du lycée scientifique d'État Nicolas-Copernic (Liceo Scientifico Statale Niccolò Copernico), Max Pezzali et Mauro Repetto, commencent à écrire des chansons. La première occasion de montrer leur talent artistique vient en 1989, lorsqu'ils participent au programme 1-2-3 Jovanotti, menée à l'époque par Lorenzo Cherubini, alias Jovanotti. Ils adoptent le nom de Le Pop. Ils n'atteignent pas cependant le succès escompté.

Hanno ucciso l'Uomo Ragno (1991-1992)[modifier | modifier le code]

Quelque temps plus tard, la rencontre avec Claudio Cecchetto s'avoue décisive, et le trio commence à travailler sur de nouveaux morceaux, cette fois en italien, en changeant le nom du groupe de Pop en 883, chiffre inspiré de la capacité de la moto Sportster de la marque Harley-Davidson. Pezzali et Repetto participent au Festival de Castrocaro de 1991, avec la chanson Non me la menare. Ils obtiennent un certain succès. Le groupe adopte un style musical qui, depuis de nombreuses années, est une « marque de fabrique » : textes directs principalement adressés aux jeunes, riches, argotiques, et inspirés de situations quotidiennes ordinaires dans lesquelles ils peuvent facilement s'identifier[5]. Quelque temps plus tard, le groupe publie son deuxième single, 6/1/sfigato.

En 1992, le groupe publie son premier album, Hanno ucciso l'Uomo Ragno, qui mêle mélodies pop et rock et, à certaines occasions, le hip-hop[5]. La couverture de l'album est travaillée dans le pur style pop art, dans laquelle les portraits de Max et Mauro apparaissent dans un ballon, tout en observant un groupe de personnes qui, sur le toit d'un gratte-ciel, entourent un corps recouvert d'un drap. Le single homonyme devient un tube d'été en 1992, et l'album compte 650 000 d'exemplaires vendus, sans aucun support publicitaire et sans création de clips vidéo[10]. L'album atteint presque immédiatement la première position des albums les plus vendus en Italie, et permet au 883 de remporter le Telegatto dans les catégories de « révélation de l'année » et de « meilleur album », les World Music Awards dans la catégorie « meilleur groupe italien » et le prix de « révélation de l'année » pour Vota la voce[11].

Nord sud ovest est (1993)[modifier | modifier le code]

Pezzali et Repetto lancent l'album Nord sud ovest est en 1993. Lancé par des chansons comme Sei un mito et Come mai, l'album dépasse le succès de son prédécesseur avec plus de 1 350 000 exemplaires vendus[10]. L'album remporte l'édition 1993 du Festivalbar, les troisième et quatrième Telegatto (dans les catégories de meilleur groupe et meilleur album de l'année) et pour la deuxième année consécutive aux World Music Awards. Come mai (en collaboration avec Fiorello) remporte le succès au Festival Italiano[12]. De par le succès engendré, Nord sud ovest est est également publié en version VHS, accompagnée de tous les clips vidéo des chansons, vendue à 130 000 exemplaires[10]. Le 883 devient un phénomène culturel : ils adoptent des textes accessibles à tous, parlent de problèmes sincères et directs, types des adolescents qui ne se sentent pas reconnus par la société.

Membres[modifier | modifier le code]

Derniers membres[modifier | modifier le code]

Ex membres[modifier | modifier le code]

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

  • 1992 : Hanno ucciso l'uomo ragno
  • 1993 : Nord sud ovest est
  • 1995 : La donna il sogno & il grande incubo
  • 1997 : La dura legge del gol!
  • 1999 : Grazie mille
  • 2001 : Uno in più
  • 2004 : Il Mondo Insieme A Te
  • 2005 : Tutto Max

Singles[modifier | modifier le code]

  • 1992 : Non me le menare
  • 1992 : 6 1 sfigato
  • 1992 : S'inkazza
  • 1992 : Te la tiri
  • 1992 : Hanno ucciso l'uomo ragno
  • 1992 : Jolly blue
  • 1992 : Con un deca
  • 1993 : Sei un mito
  • 1993 : Come mai
  • 1993 : Rotta x casa di Dio
  • 1993 : Nord sud ovest est
  • 1993 : Nella notte
  • 1994 : Chiuditi nel cesso
  • 1995 : Senza averti qui
  • 1995 : Fattore S
  • 1995 : Non sei Bob Dylan
  • 1995 : Il grande incubo
  • 1995 : Ma perchè
  • 1995 : Gli avvoltoi
  • 1995 : O me(o quei decicienti lì)
  • 1995 : Ti sento vivere
  • 1995 : Tieni il tempo
  • 1995 : La radio a 1000 W
  • 1995 : Una canzone d'amore
  • 1995 : Gli anni (singolo)
  • 1997 : La regola dell'amico
  • 1997 : Nessun rimpianto
  • 1997 : Se tornerai
  • 1997 : La dura legge del gol
  • 1997 : Un giorno così
  • 1998 : Io ci sarò
  • 1999 : Grazie mille
  • 1999 : La regina del Celebrità
  • 1999: Nient'altro che noi
  • 1999 : Viaggio al centro del mondo
  • 2001 : Bella vera
  • 2001 : Come deve andare
  • 2001 : La lunga estate caldissima
  • 2001 : 1 in +
  • 2002 : Ci sono anch'io
  • 2003 : Quello che capita

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) mn0000576955 sur AllMusic.
  2. (it) « Max Pezzali e Mauro Repetto riuniscono gli 883? », (consulté le 19 avril 2014).
  3. (it) « Rivincita degli 883:adesso sono eroi », (consulté le 19 avril 2014).
  4. (it) « Max Pezzali e Mauro Repetto di nuovo insieme sul palco Il "ritorno" dei mitici 883 », sur Il Giorno (consulté le 24 avril 2014).
  5. a b et c (it) « 883 - Hanno ucciso l'Uomo Ragno », sur Orrorea33giri.com (consulté le 24 avril 2014).
  6. (it) « Max Pezzali, gli 883 e quel disco simbolo di una generazione », sur Setweb.it (consulté le 24 avril 2014).
  7. (it) « 883: La biografia », sur MTV Italia (consulté le 24 avril 2014).
  8. (it) « Tributo a Max Pezzali / 883 - Jovanotti » (consulté le 24 avril 2014).
  9. (it) « Max Pezzali e la nostalgia degli 883: di nuovo con Repetto in “Sempre Noi” », sur Lanostratv.it (consulté le 24 avril 2014).
  10. a b et c (it) Biografia della band sur Maxpezzali883.warnermusic.it.
  11. (it) « Artista - Max Pezzali », sur Radio Italia (consulté le 24 avril 2014).
  12. (it) « Fiorello con Pezzali degli 883 vince il Festival italiano. Fiorello con Pezzali degli 883 vince il Festival italiano. », sur Il Corriere della Sera (consulté le 24 avril 2014).

Liens externes[modifier | modifier le code]