80 millions de voyeurs

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

80 millions de voyeurs
Auteur Ed McBain
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Roman policier
Roman de procédure policière
Version originale
Langue Anglais américain
Titre Eighty Million Eyes
Éditeur Doubleday
Lieu de parution New York
Date de parution 1966
Version française
Traducteur André Bénat
Éditeur Éditions Gallimard
Collection Série noire no 1108
Lieu de parution Paris
Date de parution 1967
Nombre de pages 255
Série 87e District
Chronologie

80 millions de voyeurs (Eighty Million Eyes dans l'édition originale américaine) est un roman policier américain de Ed McBain, nom de plume de Salvatore Lombino, publié en 1966. C’est le vingt et unième roman de la série policière du 87e District.

Résumé[modifier | modifier le code]

L'acteur Stan Gifford est un amuseur public, sinon une star du rire. Des millions d'Américains ont ri de ses blagues et de ses tours pendables. Et ces mêmes 80 millions d'yeux l'ont vu mourir devant la caméra. Cela ressemblait à une farce d'un numéro particulièrement réussi de Gifford, mais cette fois, il en a fait les frais. Maintenant c'est à Meyer et Carella, détectives du 87e District, de démasquer le ou les individus qui voulaient la mort du comédien.

Sur les entrefaites, les policiers doivent s'occuper d'un inconnu qui a tout d'un obsédé : il fait une cour si insistante à une jeune fille que cette dernière se sent menacée au risque de craindre pour sa vie. Or, ce qui semble au départ un banal fait divers laisse apparaître, par quelques ténus indices, des liens avec la première affaire.

Éditions[modifier | modifier le code]

Édition originale en anglais
Éditions françaises

Sources[modifier | modifier le code]