7 Seconds (groupe)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir 7 Seconds.
7 Seconds
Description de cette image, également commentée ci-après

7 Seconds sur scène en 2014.

Informations générales
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre musical Punk rock
Années actives Depuis 1980
Labels Alternative Tentacles, Better Youth Organization
Site officiel www.7seconds.com
Composition du groupe
Membres Kevin Seconds
Steve Youth
Tom Munist
Dim Menace
Anciens membres Tom Munist
Dim Menace
Jim Diederichsen
Alan White
Tony Toxic
Dan Pozniak
Ron Doig
Belvyk « Belvy K » Kamillus
Spiz Hughes
Josef Bansuelo
Chris Carnahan
Bobby Jordan
Jim Dzurovcak

7 Seconds est un groupe de punk rock américain, originaire de Reno, dans le Nevada. Il est composé de Kevin Seconds (guitare, chant), Steve Youth (basse, chant), Tom Munist (batterie) et Dim Menace (chant). Ils sont managés par Cliff Varnell[1]. 7 Seconds compte au total une quinzaine d'albums depuis leur formation en 1980.

Biographie[modifier | modifier le code]

7 Seconds sur scène.

7 Seconds est formé le par les frères Marvelli usant des noms Kevin Seconds et Steve Youth, et les frères Borghino brothers, connus sous les noms de Tom Munist et Dim Menace[2]. Le groupe se produit en live pour la première fois le 2 mars 1980, et sort plusieurs 45 tours produits par Jello Biafra sur son label Alternative Tentacles. Le groupe passe alors sur le label de Shawn Stern (chanteur de Youth Brigade), Better Youth Organization.

Ils publient l'EP Skins, Brains and Guts, plus tard réédité sur les compilations alt.music.hardcore et Old School[3]. Chacune de ces démos sont publiées en un bootleg nommé 7 Seconds - Hardcore Rules, 80-82. Ils participent aussi aux compilations Cleanse the Bacteria, Not So Quiet On the Western Front (Alt. Tentacles, 1982), Something to Believe In (BYO, 1984), Party or Go Home/We Got Power (Mystic, 1983), et Nuke Your Dink (Positive Force, 1984). En 1984, Walk Together, Rock Together est produit par Ian MacKaye et sera encensé, tant par les fans que par la presse spécialisée. Ils seront associés au mouvement straight edge et aideront aux débuts du mouvement Youth Crew en 1984 avec The Crew[4],[5].

Leur premier album, The Crew, est enregistré entre 1983 et 1984 et publié au label BYO Records - successeur de l'EP Walk Together Rock Together[3]. Avec l'album New Wind, le groupe change drastiquement de style musical. L'album éponyme, 7 Seconds, comprend une musique plus expérimentale. Le groupe se popularise en 1995 avec The Music, The Message, qui reprend leurs racines musicales. The Music, The Message est publié chez Sony (BMI).

En mai 2013, 7 Seconds est annoncé au label Rise Records, et prévoit la sortie d'un 7" et d'un album studio en été[6].

Style musical[modifier | modifier le code]

Leur musique est influencée par celle des groupes punk politiquement engagés tels que D.O.A. ou les Dead Kennedys. Les influences hardcore naissantes aux États-Unis à cette époque la modèlent fortement. Leur musique évoluera néanmoins au cours des époques. Ainsi, à partir de 1986, ils sortent plusieurs albums dont les sonorités sont plus proches du pop-punk ou du rock alternatif, ce qui déçoit leurs fans de la première heure. Certains n'hésitent pas à comparer leur musique à celle de U2.[réf. nécessaire]

Il faut attendre la parution de l'album Old school en 1991 pour les retrouver tels qu'ils étaient à leur début. Cet album est acclamé par les fans de 7 Seconds. Mais la qualité des albums suivants est à nouveau discutée au sein de la communauté punk HC. En 1999, l'album Good to go remet tout le monde d'accord et satisfait la critique. Leur musique est à nouveau proche de celle de leur début[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) 7 Seconds over 30.
  2. (en) "7 Seconds," Flipside, whole no. 37 (janvier 1983), page 22-23.
  3. a et b (en) Martin C. Strong, The Great Alternative & Indie Discography, Canongate, 1999; pages 552-553.
  4. (en) "drug/alcohol/abuse-free"
  5. (en) "youth crew involvement".
  6. (en) Grant Trimboli, « Rise Records Signs 7Seconds », Under The Gun Review, (consulté le 23 mai 2013).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :