6 Heures de Mugello

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les 6 Heures de Mugello étaient une course automobile automobile organisée en Italie sur le Circuit de Mugello pour des voitures de sport en endurance, du milieu des années 1970 à celui des années 1980, intégrées après une année d'existence en Championnat du monde des voitures de sport, pour sept saisons consécutives.

Autodromo del Mugello.

Histoire[modifier | modifier le code]

Elles ont été précédées par le Grand Prix de Mugello (Sport), en 1955, puis de 1964 à 1970, et enfin en 1974 remporté alors par Gérard Larrousse sur Renault Alpine A441 (en Championnat d'Europe pour voitures de sport 2-Litre, après 260 kilomètres de course), succédant ainsi à Arturo Merzario vainqueur en 1969 et 1970, alors en formulations de 4 heures 15' puis de 2 heures 30' en Campionato Italiano Sport (1969 et 1970), et en Championnat d'Europe pour voitures de sport 2-Litre (1970).

En 1997, une unique course de 4 heures a été disputée en Championnat FIA GT, remportée par le finlandais JJ Lehto et le britannique Steve Soper sur McLaren F1 GTR-BMW, des Team Schnitzer Motorsport/BMW Motorsport.

Palmarès[modifier | modifier le code]

La Porsche 908/3-6 Turbo d'Herbert Mueller et Gijs van Lennep, troisièmes en 1975 à Mugello.
La Porsche 935 de Ickx et Mass, vainqueurs en 1976.
Année Vainqueur(s) Équipe Voiture Distance/Duré appellation Championnat
1975 Drapeau : France Jean-Pierre Jabouille
Drapeau : France Gérard Larrousse
Drapeau : France Alpine Renault Alpine-Renault A441 Turbo 1 000 kilomètres 1 000 chilometri di Mugello Championnat d'Europe des voitures de sport
Campionato Italiano Gruppo 5 Sport
1976 Drapeau : Allemagne Jochen Mass
Drapeau : Belgique Jacky Ickx
Drapeau : Allemagne Martini Racing Porsche 935 6 Heures March Trophy Championnat du monde des constructeurs
1977 Drapeau : Allemagne Rolf Stommelen
Drapeau : Liechtenstein Manfred Schurti
Drapeau : Allemagne Martini Racing Porsche 935 6 Heures 6 Ore di Mugello Championnat du monde des constructeurs
1978 Drapeau : Allemagne Hans Heyer
Drapeau : Pays-Bas Toine Hezemans
Drapeau : Royaume-Uni John Fitzpatrick
Drapeau : Allemagne Gelo Racing Team Porsche 935-77A 6 Heures 6 Ore di Mugello Championnat du monde des voitures de sport
Campionato Italiano Silhouettes Gruppo 5
1979 Drapeau : France Bob Wollek
Drapeau : Liechtenstein Manfred Schurti
Drapeau : Royaume-Uni John Fitzpatrick
Drapeau : Allemagne Gelo Racing Team Porsche 935-77A 6 Heures[1] 6 Ore di Mugello Championnat du monde des voitures de sport
1980 Drapeau : Italie Riccardo Patrese
Drapeau : États-Unis Eddie Cheever
Drapeau : Italie Lancia Corse Lancia Beta Montecarlo Turbo 6 Heures 6 Ore di Mugello Championnat du monde des voitures de sport
Campionato Italiano Gruppo 6
1981 Drapeau : Italie Giorgio Francia
Drapeau : Italie Lella Lombardi
Drapeau : Italie Osella Squadra Corse Osella PA9-BMW 6 Heures 6 Ore di Mugello Championnat du monde des voitures de sport
1982 Drapeau : Italie Piercarlo Ghinzani
Drapeau : Italie Michele Alboreto
Drapeau : Italie Martini Racing Lancia Martini LC1 1 000 kilomètres Trofeo Banca Toscana 1000 chilometri[2] Championnat du monde des voitures de sport
1983 Drapeau : France Bob Wollek
Drapeau : Suède Stefan Johansson
Drapeau : Allemagne Joest Racing Porsche 956 1 000 kilomètres 1 000 chilometri di Mugello Championnat d'Europe des voitures de sport
1984: Non disputés
1985 Drapeau : Belgique Jacky Ickx
Drapeau : Allemagne Jochen Mass
Drapeau : Allemagne Rothmans Porsche Porsche 962 C 1 000 kilomètres 1 000 chilometri di Mugello Championnat du monde des voitures de sport

(Nota Bene: les 500 kilomètres de Mugello -du Grand Prix- sont intégrés au championnat mondial Sport de 1965 à 1967 -notamment remportés par les Allemands Jochen Neerpasch en 1966, puis Udo Schütz et Gerhard Mitter en 1967-. De 1978 à 1981, trois compétitions de 6 Heures/1 000 kilomètres se déroulent annuellement en Italie pour le championnat mondial)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (5 heures 15', en fait)
  2. (pas de points pour le championnat des constructeurs)

Liens externes[modifier | modifier le code]