65e régiment d'artillerie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Le 65e régiment d'artillerie a été formé début 1917 à Nîmes comme régiment d'artillerie de montagne par ponction de sous-officiers et de canonniers pris dans d'autres régiments d'artillerie - notamment le 20e et le 44e.

La note d'état-major formant ce nouveau régiment début 1917 dit : «  les hommes choisis doivent avoir l’aptitude physique nécessaire pour l’artillerie de montagne, c’est-à-dire être aptes à la marche et aux manœuvres de force. Ils devront appartenir exclusivement aux classes 1895 à 1916, n’être pas père de  4 enfants ou veuf avec 3 enfants et ne pas avoir eu 3 frères tués à l’ennemi. »