63e armée (Union soviétique)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

63e armée soviétique
Image illustrative de l’article 63e armée (Union soviétique)
A Stalingrad

Création 1e formation juillet 1942
reformée en mars 1943
Dissolution 1e formation renommée en mars 1943
2e formation dissoute en février 1944
Pays Drapeau de l'URSS Union soviétique
Allégeance Red Army flag.svg Armée rouge
Type Armée de terre
Guerres Grande Guerre patriotique
Batailles Opération Uranus
Bataille de Stalingrad
Opération Koutouzov
Bataille de Koursk

La 63e armée était une unité de l'Armée rouge durant la Grande Guerre patriotique.

Première formation[modifier | modifier le code]

La 63e armée est créée en juillet 1942, par l'ordre de la Stavka numéro 994 110 à partir de la 5e armée de réserve.

Elle participe à la bataille de Stalingrad. Initialement rattachée au front de Stalingrad, elle participe aux combats défensifs pour les approches de Stalingrad. Elle est ensuite transférée au front du Don, lorsque la bataille atteint la ville, puis au front du sud-ouest pour participer à la contre-offensive lors de l'opération Uranus. En novembre 1942, la 63e armée est promue 1re armée de la garde.

Seconde formation[modifier | modifier le code]

En mars 1943 la 63e est reformée à partir de la 2e armée de réserve. Elle mène d'abord des opérations défensives le long des rivières Zusha et Neruch et du sud de la région de Mtsensk, puis participe à l'opération Koutouzov dans la région d'Orel, et aux opérations de Briansk et de Gomel-Rechitsa. Elle est rattachée au front de Briansk du général Markian Popov avec lequel elle participe à la bataille de Koursk.

Elle comprenait les 5e, 41e, 129e, 250e, 287e, 348e et 397e divisions d'infanterie. Elle a été dissoute en février 1944.

Liens internes[modifier | modifier le code]