5e flotte (Marine impériale japonaise)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir 5e flotte.

5e flotte
Création
Dissolution
Pays Drapeau de l'Empire du Japon Empire du Japon
Branche Naval Ensign of Japan.svg Marine impériale japonaise
Guerres Deuxième guerre sino-japonaise
Seconde Guerre mondiale
Commandant historique Kōichi Shiozawa

La 5e flotte (第五艦隊, Dai-go Kantai?) était une flotte de la Marine impériale japonaise active de 1938 à 1945.

Histoire[modifier | modifier le code]

Seconde guerre sino-japonaise[modifier | modifier le code]

La 5e flotte est créée le dans le cadre du programme d'expansion d'urgence après la bataille de Shanghai de 1937. Le plan initial était de constituer les 3e, 4e et 5e flottes (China Area Fleet (en)) pour couvrir les invasions des troupes japonaises en chine continentale, afin d'intercepter et de contrôler le commerce côtier. Les 4e et 5e flotte sont incorporés dans la 2e flotte expéditionnaire de Chine où la 5e participe à l'opération de l'île de Hainan (en) et à d'autres opérations maritimes au large de la côte Chinoise. La flotte est dissoute le au cours duquel ses activités furent fusionnées dans la China Area Fleet.

Seconde Guerre mondiale[modifier | modifier le code]

La flotte est reconstituée le pour effectuer des patrouilles dans les eaux japonaises du nord, au nord d'Honshū, à Hokkaidō, aux îles Kouriles et jusqu'à l'est des îles Bonin.

Avec le déclenchement de la Seconde Guerre mondiale et le raid de Doolittle sur Tokyo, la 5e flotte, constitué de quelques croiseurs légers de petits navires, est renforcée par un grand nombre de navires marchands armés convertis. Lors de la bataille de Midway, la flotte sert de diversion vers le nord des îles Aléoutiennes. Les croiseurs de la 5e flotte - désignés « Force de la zone du Nord » - couvrent les débarquements des troupes japonaises à Attu et Kiska les 6- et participent à la bataille des îles Komandorski le .

Après la récupération de l'atoll d'Attu par les forces Américaines en mai 1943, la Force de la zone du Nord est supprimée les 4 et . Le même jour, la flotte est réorganisé sous l'égide de la flotte de la zone Nord-Est, supervisant le retrait des forces japonaises de Kiska et renforçant les approches du Japon.

À la suite du retrait japonais des Aléoutiennes, la flotte de la zone Nord-Est opère aux Philippines en octobre 1944, elle participe notamment à la bataille du golfe de Leyte. Les navires survivants de la bataille rejoindront la flotte de la zone Sud-Est le . Le , la flotte de la zone Sud-Est devient la 10e Area Fleet, date à laquelle les restes de la structure administrative de la 5e flotte ont été dissous.

Commandants de la 5e flotte[modifier | modifier le code]

Commandants en chef

Rang Nom Date
1 Amiral Kōichi Shiozawa 1er février 1938 – 15 décembre 1938
2 Amiral Nobutake Kondō 15 décembre 1938 – 29 septembre 1939
3 Amiral Shirō Takasu 29 septembre 1939 – 15 novembre 1939
x Dissolution 15 novembre 1939 – 25 juillet 1941
4 Vice-amiral Boshirō Hosogaya 25 juillet 1941 – 31 mars 1943
5 Vice-amiral Shiro Kawase (en) 31 mars 1943 – 15 février 1944
6 Vice-amiral Kiyohide Shima 15 février 1944 – 5 février 1945

Chefs d'État-major

Rang Nom Date
1 Vice-amiral Minoru Tayui 1er février 1938 – 15 décembre 1938
2 Vice-amiral Tamon Yamaguchi 15 décembre 1938 – 15 novembre 1939
3 Vice-amiral Tasuku Nakazawa 25 juillet 1941 – 6 novembre 1942
4 Contre-amiral Yoshiyuki Ichimiya 6 novembre 1942 – 19 mars 1943
5 Contre-amiral Noboru Owada 10 mars 1943 – 17 novembre 1943
6 Contre-amiral Takeshi Matsumoto 17 novembre 1943 – 5 février 1945

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Andrieu D'Albas, Death of a Navy: Japanese Naval Action in World War II, Devin-Adair Pub, (ISBN 0-8159-5302-X)
  • Paul S. Dull, A Battle History of the Imperial Japanese Navy, 1941-1945, Naval Institute Press, (ISBN 0-87021-097-1)
  • Brian Garfield, The Thousand Mile War, Aurum Press, (ISBN 1-84513-019-7)
  • Eric Lacroix et Linton Wells, Japanese Cruisers of the Pacific War, Naval Institute Press, (ISBN 0-87021-311-3)

Liens externes[modifier | modifier le code]