5e division d'infanterie nord-africaine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir 5e division.
5e Division d'Infanterie Nord-Africaine
Pays Drapeau de la France France
Branche Terre
Type Division d'Infanterie
Rôle Infanterie
Guerres Seconde Guerre mondiale

La 5e Division d'Infanterie Nord-Africaine (5e DINA) est une division d'infanterie de l'armée de terre française qui a participé à la Seconde Guerre mondiale.

Les chefs de la 5e DINA[modifier | modifier le code]

L’entre-deux-guerres[modifier | modifier le code]

La Seconde Guerre mondiale[modifier | modifier le code]

Composition[modifier | modifier le code]

Au 10 mai 1940

Batailles et combats[modifier | modifier le code]

1940[modifier | modifier le code]

le 10 mai 1940 la 5e DINA, qui est stationnée dans la région d'Avesnes-sur-Helpe, se met en mouvement, dans le cadre du plan Dyle, et atteint le 11 mai Thuin, en Belgique.
Le 13 mai la division atteint ses positions dans le secteur de Namur avec mission de tenir le front Trieu-de-Frêne[1]-Fort d'Émines-Fort de Cognelée. Les positions sont violemment bombardées par l'aviation allemande, rendant la circulation impraticable aux automobiles dans les rues de la ville, qui sont obstruée par les fils des tramways électriques et les matériaux accumulés.
Le 14 mai des combats d'infanterie ont lieu, les éléments de cavalerie qui couvraient le front à l'Est de Namur se replient derrière la position de la Dyle.
Le 15 mai, après avoir résisté à l'attaque d'éléments légers ennemis et permis le repli du 2e régiment de chasseurs ardennais, la 5e DINA reçoit l'ordre de replier sur le ruisseau d'Houyoux qui constitue ses nouvelles positions de défense.

25 au 30 mai 1940 Poche de Lille

L’après Seconde Guerre mondiale[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Trieu-de-Frêne

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]