5Pointz

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

5 Pointz
Hunters Point.JPG

5 Pointz building, vue depuis le métro ligne 7.

Présentation
Construction
Site web
Localisation
Adresse
Coordonnées

5Pointz ou Five Pointz ou le 5 Pointz Aerosol Art Center, Inc est un espace d'exposition d'art en plein air à Hunters Point, dans le Queens, Long Island City, New York, considéré comme « la Mecque du graffiti », où les artistes de toute origine réalisent des œuvres colorées sur les murs d'un bâtiment d'une usine de 20 000 m2. 5Pointz est détruit en 2013. Ce site est considéré comme influent sur la culture du graffiti et la culture New Yorkaise.

Origine[modifier | modifier le code]

Le complexe a été créé en 1993 dans le cadre d'un programme appelé Graffiti Terminators établi pour décourager le vandalisme.

Le nom de 5Pointz vient des cinq arrondissements (boroughs) de la ville de New York, du fait de sa réputation d'épicentre des graffitis urbains. En 2013 est réalisée une interview du gérant de 5 pointz, Meres One. Au travers de cette interview réalisée par Alexandre Degardin, on en apprend davantage sur le lieu.

Destruction[modifier | modifier le code]

Five Pointz est recouvert de peinture blanche dans la nuit du lundi au mardi 19 novembre 2013, sur décision du promoteur immobilier Jerry Wolkoff ; cette décision indigne des multiples artistes qui s'étaient battus pour sa conservation[1],[2].

Le promoteur se justifie lors d'une interview sur la chaîne NBC, arguant « J’imaginais la torture que ce serait pour tout le monde de détruire les œuvres pièce par pièce. Je me suis donc dit faisons-le en une fois et mettons un terme à cette torture une fois pour toutes »[3]

L'immeuble est finalement démoli en septembre 2014.

En février 2018 , un juge fédéral reconnait le statut d'art des œuvres représentées à 5Pointz et octroie aux artistes des dommages et intérêts s'élevant à 6,75 millions de dollars[4]. Ces dommages ont été demandés pour 44 œuvres, 150 000 $ de compensation ayant été accordée à chacune[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Night Falls, and 5Pointz, a Graffiti Mecca, Is Whited Out in Queens
  2. a et b Bill Parry, « Judge rules in favor of 5Pointz artists », sur TimesLedger, (consulté en 16 février2018)
  3. « New York : Five Pointz, la Mecque disparue du street art », Comixtrip,‎ (lire en ligne)
  4. Ephrat Livni, « A landmark court case affirms that street art is high art », sur Quartz, (consulté le 16 février 2018)

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]